Partagez|

Dans la jungle, terrible jungle ... [ft. Radonhaké'ton Enyeto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 2204
Date d'inscription : 07/09/2015
Age du joueur : 27
Pièces d'or : 393
MessageSujet: Dans la jungle, terrible jungle ... [ft. Radonhaké'ton Enyeto] Ven 30 Oct - 20:49
A peine quelques jours après avoir appris qu'un gardien avait pour mission de me protéger, une invasion de sans coeur avait lieu aux alentours d'Arendelle, ils étaient plus nombreux et plus agressifs qu'à l'accoutumé, et je savais bien qu'ils étaient certainement là pour moi. Lorsque Nicolas s'était rendu compte de ce phénomène, il avait émis l'hypothèse de me faire quitter le royaume le temps qu'il règle le problème. Bien entendu, j'avais protesté, lui disant que je voulais l'aider mais il avait été catégorique, me disant qu'il serait moins efficace s'il s'inquiétait pour moi et qu'il fallait que je sois en sécurité, et ce n'était le cas à Arendelle. Il avait beau être mon gardien, mais le fait qu'il soit mon petit ami le poussait à redouble de vigilance sur ma protection. J'avais bien compris que lorsque Nicolas le gardien décidait quelque chose, je n'avais pas d'autres choix que d'obéir. Il avait donc fait appel à un autre gardien qu'il connaissait afin d'assurer ma protection au sein d'un autre monde pendant que lui se battrait contre les ténèbres qui envahissaient mon royaume. Cette idée me déplaisait fortement et même ma mine boudeuse ne l'avait pas fait revenir sur sa décision. Dans le genre têtu, il pouvait me battre parfois. Je ne comprenais pas pourquoi il avait voulu m'éloigner au point de me confier à quelqu'un d'autre que lui, lui qui prenait son rôle tant à coeur, peut être pensait-il que mes sentiments pour lui me pousserait à venir combattre à ses côtés et qu'il ne me sentait pas capable de résister à un amas de sans coeur ? Dans le fond, il n'avait peut être pas tords sur ce point de vue, il avait commencé à m'entrainer seulement depuis quelques jours.

Je m'étais donc rapidement retrouvée dans un monde appelé Jungle Profonde où bien entendu la végétation prédominait. Je n'avais absolument rien contre le gardien qui m'accompagnait, un dénommé Rad... Je ne me souvenais plus de son nom en entier en fait, il était assez compliqué et Nicolas n'avait pas tergiversé longtemps là-dessus. Qu'est ce qu'il pouvait être autoritaire parfois ! En tout cas, s'il me confiait à cet homme, c'est qu'il avait conscience de ses capacités à me protéger. Il m'avait tellement rapidement expédiée dans ce monde que je n'avais même pas pu enfilé une tenue moins voyant et je me baladais donc avec ma robe couleur bleu glace qui ressortait parfaitement dans le vert de la jungle, autant dire que j'aurais été plus discrète avec une cible sur le coeur ... J'avais simplement pris une cape noire à capuche pour essayer de cacher une grande partie de ma robe. En plus, une robe dans la jungle, c'était d'un pratique !

J'étais quelque peu grognon d'avoir était mise à l'écart de cette façon car non seulement j'avais promis à Nicolas d'également le protéger de mon côté, mais aussi parce qu'il s'agissait de mon Royaume et qu'une Reine avait le devoir d'en assurer l'ordre et la protection. Ma place était à Arendelle, pas dans cet endroit bourré d'insectes ... Mais bon, en fait, je ne voulais pas non plus passer pour quelqu'un de désagréable et je m'adressais donc gentiment au jeune homme qui m'accompagnait.

"Je vous remercie de prendre sur votre temps pour me protéger. Je suis désolée, je n'ai pas retenue votre nom dans toute cette cohue... Pouvez-vous me le rappeler ?"

J'étais vraiment gênée de le lui avouer, cela faisait plutôt bête pour une Reine de ne pas se souvenir du nom de celui qui l'a protégeait ...

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 335
Date d'inscription : 30/05/2015
Age du joueur : 19
Pièces d'or : 380
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle ... [ft. Radonhaké'ton Enyeto] Dim 29 Nov - 12:38
Après une mission plutôt mouvementée, l'indigène s’apprêtait à rentrer pour annoncer son succès. Le brun avançait à un pas lent, pour une fois il n'avait pas à courir en tous sens, et c'était rare d'autant que le gardien savait que dans quelques secondes il devra repartir tout aussi rapidement... Il n'avait pas tort car quelques minutes plus tard un messagers du roi se présenta à lui, une fois de plus il devra courir. Radonhaké'ton lu la lettre que lui tendit le messager, dans cette missive, le roi lui annonçait que la princesse du gardien Nicolas qu'il avait auparavant rencontré et aidé, était de nouveau en danger... Il fallait qu'il assure la garde d'Elsa d'Arendelle car après le succès des deux gardiens, les ténèbres ont décidé de lancer un nouvel assaut et la reine n'était plus en sécurité là-bas... Il faut donc la cacher dans un autre monde, neutre de préférence ou on ne pensera pas à aller la chercher... Au moins il suffisait juste de couvrir ses arrières le temps que la situation à Arendelle se rétablisse. Ce n'était pas une mission bien compliquée, mais cela ennuyé un peu le brun de laisser une fois de plus Mérida à d'autres gardien. De plus la dernière fois ses trois frères avaient mené la vie dure aux gardiens qui avaient tenté de protéger la princesse pour cette journée un peu particulière... Même si l'indigène se sentait coupable, il ne pouvait pas détourner la mission, après tout le roi et Nicolas comptaient sur lui, il ne pouvaient les décevoir.

De plus l'autre gardien avait décrit la reine comme étant une jeune femme charmante et raisonnable, la garder était pour lui un honneur, alors Radonhaké'ton ne s’inquiétait pas, cette princesse ne tenterait pas de s'enfuir comme Merida, même si cela ne l'aurait pas perturbé puisqu'il passe son temps à courir après sa princesse. Le brun accepta alors sa mission avec assurance en rendant la lettre au messager. Il demanda alors d'annoncer au roi son succès pour sa mission précédente et de lui adresser ses salutations... L'indigène partit donc en avance pour la jungle profonde afin de prendre connaissance des lieux avant la mission. Le brun se changea en aigle d'or grâce aux esprits et voyagea jusqu'à cet autre monde. L'aigle se posa sur une branche et laissa place au jeune homme qui observa les alentour de son haut perchoir. Il se trouvait sur l'arbre le plus haut de la jungle, de là, la vue était imprenable. Après son observation, Radonhaké'ton se redressa sur la branche et en bas il constata un tas de feuilles, le jeune homme tendit les bras et sauta effectuant un salto dans les airs, avant de ramener ses bras contre son torse et atterrir sur le dos dans le tas de feuilles et de branches qui amorti sa chute. L'indigène sortit du tas de feuilles et avança dans la jungle. En faisant le tour le brun avait eut l'occasion de repéré de bons coins de chasse au cas où la mission s'allonge sur plusieurs jours mais normalement dès la nuit tombée la reine Elsa aura quitté ces bois. Radonhaké'ton continua de faire le tour et trouva plusieurs abris de fortunes où se cacher. Une fois de plus ceci n'était que au cas où. Mais sinon rien de dangereux dans les alentours, c'est comme si les habitants de ce monde s'étaient éclipsés. Ont-ils ressentit un danger ? Peut-être étaient-ils ce danger ? Qui sait ? Un élément vint confirmer les pensées du brun. Un camps de recherches complètement désert... L'indigène ne put se questionner plus longtemps car il devait aller chercher la reine. Radonhaké'ton escalada les arbres et tous autres obstacles et couru jusqu'à l'entrée de la jungle, prêt des quais.

L'indigène sortit de la jungle et observa les gardiens amener la reine. Ils ont du s'assurer durant tout le trajet que la reine ne soit pas en danger. Désormais c'est à lui de jouer ce rôle. Le brun se présenta à eux et les gardiens l'avertirent qu'ils ne reviendraient qu'à la tombée de la nuit chercher la reine à cet endroit. Le brun acquiesça et regarda les gardiens partir, l'indigène n'eut même pas à demander à la jeune femme de le suivre car elle le fit d'elle même. Radonhaké'ton escorta la reine dans la jungle , restant tout de même attentif. La reine, peut-être gênée par le silence ou par autre chose s'adressa au gardien, elle lui demanda son nom qu'elle n'avait su retenir dans l'agitation du moment où on lui avait annoncé. Cela dit Radonhaké'ton savait que même sans agitation elle ne le retiendrait pas, les hommes blancs n'étaient pas du genre à connaître ce genre de nom si caractéristique de son peuple Mohawk. L'indigène ayant vécut un temps parmi le peuple « civilisé » connaissait leurs difficultés à connaître et prononcer leur langue... Le brun regarda d'abord la jeune femme du coin de l’œil puis lui répondit avec sa voix grave et calme. « Je m'appelle Radonhaké'ton mais inutile d'essayer de le prononcer ou le retenir appelez moi comme bon vous semble princesse. Ma mission est d'assurée votre protection, il est inutile de me remercier pour cela c'est un honneur, de plus c'est ma façon de protéger tout ce qui reste de juste et bon dans l'ensemble des mondes. » Le brun avança jusqu'à un grand rocher, il s'arrêta prit la main de la jeune femme et l'aida à monter dessus, au cas où une bête sauvage arrive lorsque le gardien avait le dos tourné. L'indigène observa la princesse de cœur et se doutait qu'elle ne pourrait pas le suivre là où il allait... Le brun escalada alors un arbre et observa la route à suivre.

Cependant en observant au loin, l'indigène fut contrarié de constater que les sans-cœurs avaient pas tardé à sentir la puissance d'un cœur pur. L'assassin serra les dents et sortit son arc, il tira plusieurs flèches visant juste les quelques sans-cœurs visibles furent tous anéantis. Mais quelques secondes plus tard une ombre étrange avança et en rappela de nouveaux... Cet individu a dû être au courant du déplacement d'Elsa et voulait la retrouver... Ou alors ils étaient là pour une toute autre raison sans savoir qu'une princesse de cœur se trouvait dans les parages. Le brun fixa cette ombre qui s'éloigna... Il ne laisserait pas Elsa sans défense et il fallait qu'elle reparte encore dans un autre monde... Comment auraient-ils pu savoir ? En tout cas maintenant cette personne savait qu'elle avait au moins un opposant qui l'avait vu mais ça n'avait pas l'air d'alerter cette étrange personne... Le brun descendit de son perchoir et se plaça face à la princesse et s'apprêta à lui annoncer la dure réalité. « Je crois que nous ne sommes pas seuls princesse, il faut vous mettre en sécurité en attendant que je contacte d'une façon ou d'une autre, d'autres gardiens pour qu'ils viennent vous chercher et vous emmènent dans un lieu plus sûr... » C'est alors que des bruits alertèrent Radonhaké'ton qui prit la princesse par la main la plaçant derrière lui et fit face au danger. Mais finalement le bruit s'éloigna dans une autre direction.

Le brun descendit du rocher sur lequel ils s'étaient mit et se tourna vers la reine avant de lui faire signe de sauter. Même si le rocher n'était pas très haut il avait tout de même une bonne hauteur... L'assassin rattrapa alors Elsa avant de continuer la route. Il avait repéré une bonne cachette où Elsa serait en sécurité. Voilà donc pourquoi Nicolas avait choisi ce gardien, la survit en nature était son fort. L'indigène conduit la jeune femme jusqu'à un abri potentiel. Le brun repéra un petit espace entre rochers et troncs effondrés... Cela n'offrait pas une protection optimal mais il sera plus facil de défendre cette position et s'y cacher qu'ailleurs. Il laissa alors la blonde s'y cacher et l'assassin se cacha également préparant ses armes à distance. Il ne restait plus qu'à établir un lien avec des gardiens. Mais pour l'instant s'ils restaient là et qu'ils ne se faisaient pas repéré ils seraient en sécurité...

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Rien n'est vrai, tout est permis
Une partie de moi veut se battre et repousser l'envahisseur, l'autre partie de moi est l'envahisseur. Nous agissons dans l'ombre pour éclairer le monde. Nous sommes des assassins.©️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 2204
Date d'inscription : 07/09/2015
Age du joueur : 27
Pièces d'or : 393
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle ... [ft. Radonhaké'ton Enyeto] Jeu 3 Déc - 11:13
Je n’aimais pas trop le fait d’être évincée de mon propre royaume de la sorte, surtout que je savais bien me défendre toute seule, mais si Nicolas me confiait à l’un de ses Confrères Gardiens, c’est qu’il le jugeait nécessaire. De plus, je savais que je pourrais faire confiance au gardien en question puisqu’il ne confierait pas ma sécurité à n’importe qui. J’aurais tout de même préféré rester à ses côtés, l’aider si possible, mes pouvoirs pouvaient être utiles contre les sans cœurs … Enfin bref, disons que je n’avais pas vraiment eu le temps de discuter. J’avais donc été escortée jusqu’à cette jungle, sans doute parce que personne ne chercherait une princesse de cœur en ces lieux. De mon propre gré, je suivis ensuite le jeune homme en charge de ma protection. Je finis par le remercier d’assurer ma protection, m’excusant de façon gênée sur le fait que je n’avais malheureusement pas retenue son nom, il faut dire qu’il était tout de même un peu compliqué et Nicolas ne me l’avait pas répété deux fois … Il me rappela donc son nom d’un ton calme, j’espérais vraiment qu’il ne serait pas vexé de cet oubli. Je mémorisais son prénom, il était normal que je le fasse, je ne voulais pas le nommer n’importe comment, ce serait trop irrespectueux de ma part. En tout cas, je trouvais ce jeune très humble, il était honoré d’assurer ma protection et quelque part, j’étais honorée également d’être la protégée de celui-ci, ne serait-ce que temporairement. Souriante, je lui répondis du même ton calme et posé.

« Je suis enchantée de faire votre connaissance Radonhaké’ton et sachez que je suis également honorée d'être sous votre protection. »

J’étais un peu grognon, mais je n’allais pourtant pas pour autant m’en prendre à lui alors qu’il n’avait rien fait, surtout qu’il semblait véritablement très gentil ce jeune homme. Je pris la main qu’il me tendait afin d’escalader un rocher. Je maudissais le fait de ne pas avoir eu le temps d’enfiler des vêtements plus adaptés à la situation … Je l’attendais patiemment tandis que le gardien escalada un arbre avec agilité. Il sortit son arc, décochant plusieurs flèches sur des cibles que je ne pouvais pas voir. Je supposais qu’il s’agissait certainement de sans-cœur qui avait ressenti ma lumière. Il finit par descendre de son perchoir après plusieurs minutes, se retrouvant face à moi. Je l’écoutais attentivement m’expliquer qu’en fait, même ici, j’étais en danger et qu’il allait contacter d’autres gardiens qui m’emmèneraient dans un autre monde. J’entendis un bruit, mais n’eut pas le temps de réagir que Radonhaké’ton me prenait déjà par la main pour me placer derrière lui. Je ne voyais pas ce qu’il se passait devant, étant plus petite que lui. C’était tout de même effrayant de se retrouver dans une jungle certainement envahie de sans cœurs …

Le gardien sauta du rocher, se retourna vers moi pour me faire signe de sauter également. Je n’étais pas trop rassurée, mais je n’étais pas une pauvre petite princesse apeurée, je décidai donc de m’exécuter docilement, me faisant habilement rattrapée par mon protecteur. Je lui soufflais un petit merci avant de reprendre la route. Je n’aimais pas trop ce silence, mais je ne me voyais pas faire la conversation en sachant que le jeune homme était aux aguets, ma voix ne ferait que le gêner. En tout cas, il semblait parfaitement dans son élément contrairement à moi et trouva rapidement une cachette dans laquelle je m’engouffrai. Je l’observai sans un mot tandis qu’il prévoyait des armes. Je me demandais si Nicolas savait tirer à l’arc lui aussi, enfin ce n’était pas trop le moment d’y penser. N’élevant pas trop la voix, je finis par briser ce silence pesant, voulant en avoir le cœur net.

« Vous pensez que les ombres sont là pour moi ? Que puis-je faire pour vous aider ? Je suis capable de me défendre en cas d’attaque … »

Je trouvais cela utile de le préciser pour lui faire comprendre qu’il n’avait pas trop à s’inquiéter pour moi si jamais quelques sans cœurs s’approchait. D’ailleurs en parlant de loup, quelques ombres passaient à quelques mètres de nous. Je me tus, restant silencieuse pour ne pas nous faire repérer, mais ils allaient certainement ressentir ma lumière. Passant lentement une main derrière mon dos, je fis apparaitre une petite lame de glace par pure précaution, elle pourrait m’être utile. J’interrogeai Radon du regard, attendant une quelconque directive de sa part. Des bruits commençaient à se faire entendre tout autour.

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 335
Date d'inscription : 30/05/2015
Age du joueur : 19
Pièces d'or : 380
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle ... [ft. Radonhaké'ton Enyeto] Ven 12 Fév - 18:34


Dans la jungle, terrible jungle...
Elsa d'Arendelle

Aux abris

Radonhaké'ton pensait qu'il avait de la chance de s'occuper d'une princesse de cœur même s'il s'agit de Merida, ça reste une fille formidable mais il fallait avouer que s'occuper de la sécurité d'une princesse plus calme qu'elle était reposant. Mais cela ne veut pas dire que le brun n'aime pas Merida au contraire, il ne s’ennuie jamais avec elle, et puis c'est un peu comme sa petite sœur. Mais là Elsa lui offrait une sorte de pause. L'assassin fut tout de même étonné que la jeune femme lui fasse confiance si vite, elle d'ordinaire méfiante, cela prouve qu'elle avait vraiment confiance en Nicolas. Lors de leur mission commune, l'indigène se souvient qu'ils leur avait fallut un peu de temps avant de se faire confiance et de discuter comme de réels amis. Désormais Radonhaké'ton croyait en son ami Nicolas et il ne le décevrait pas. Le brun fut un peu surprit de la réponse de la princesse mais un sourire se forma sur ses lèvres. La jeune femme avait réussi à prononcer son nom d'origine mohawk ce qui surprit le jeune homme mais le fait qu'elle soit honorée d'être sa protégée d'un jour, faisait plaisir à l'assassin. Le brun mit à l'abri Elsa, il fallait maintenant qu'il se débarrasser de la menace qui plane sur la reine de glace. Cette dernière osa demander alors si les ombres étaient là pour elle. Puis elle renseigna le brun sur sa capacité à se battre. Radonhaké'ton fixa les ennemis qui passaient sans les voir.

« Je ne sais pas, c'est étrange. S'ils étaient là pour vous ils nous auraient déjà repéré... Mais ça nous donne peut-être l'occasion d'éviter le combat. » Prononça l'indigène tout bas. L'homme n'avait certainement pas peur de se battre au contraire mais s'ils n'étaient pas là pour Elsa, dans ce cas il est inutiles de prendre des risques, de plus s'ils ne savent pas que la jeune femme se trouve là ce sera parfait. Radonhaké'ton préférait se méfier mais les sans cœurs n'avaient pas l'air de sentir la présence de la lumière du cœur de la reine. Ils ne devaient pas voir grand chose, mais l'individu que le brun avait aperçu devait être responsable de la présence des sans cœurs et lui devait chercher la reine alors autant profiter de ne pas être à découvert. « Ne bougez pas, j'en ai pas pour longtemps votre altesse, nous pourront y aller aussitôt que j'aurais assuré les environs. Cela dit tenez vous prête ce ne sera pas sûr. » Le jeune homme avança doucement se cachant derrière le rocher. L'assassin observa les alentours et constata plusieurs sans cœurs de bas niveau. Le jeune homme prit alors la décision d'éliminer les sans cœurs gênant sur sa route. Radonhaké'ton se dissimula dans les hautes herbe se soustrayant au regard de tout individu présent, même Elsa ne voyait plus le jeune homme. Le brun tua les ennemis passant prêt de sa position. L'indien était accroupis dans les hauts herbes puis il changea de cachette passant derrière un rocher et acheva un autre ennemi.

Radonhaké'ton monta à un arbre et tira plusieurs flèches. Les sans cœurs commencèrent à s'alerter de voir peu à peu leurs camarades disparaître. L'assassin continua le massacre et fini par utiliser sa dague à corde pendant le dernier sans cœur présent. L'homme revint prudemment au cas où il en reste aux alentours... Le brun rejoignit rapidement la princesse et lui fit signe de le suivre en lui tendant la main. « Nous devons trouver un autre abri rapidement, suivez moi. » L'indigène partit avec la jeune femme. L'homme observa les alentours en tenant Elsa par la main. L'assassin finit par lâcher la main de la jeune femme et avança plus lentement pour mieux se concentrer sur les bruits et couvrir les arrières de la reine. Radonhaké'ton aperçu alors des traces suspectes au sol. Le brun s'accroupit et analysa les empreintes. Il ne s'agissait pas de trace de sans cœur car ils ne laissaient quasiment rien derrière eux. Cet individu étrange de tout à l'heure a dû passer par là il y a peu et s'il ne s'agit pas de cet étrange personnage, c'est qu'ils ne sont pas seuls dans cette jungle. Selon les traces il s'agit d'un homme... Mais le brun n'arrivait pas à en savoir plus car il n'en n'avait pas le temps. Toujours est-il que le jeune homme se redressa et s'avança vers sa protégée et lui indiqua la direction opposée aux trace.

« On va partir par là-bas. » Lui indiqua-t-il alors. L'indigène mit sa main dans le dos d'Elsa pour lui montrer qu'il la suivait et la protégeait. Le jeune homme tourna alors la tête derrière et observa un peu les alentours. Cela ne lui disait rien qui vaille le mieux est qu'Elsa retourne vite dans son monde où elle sera de nouveau en sécurité. Radonhaké'ton aperçu alors une grotte qui semblait sûre. L'assassin s'avança et se pencha à l'entrée de la grotte. L’intérieur semblait sombre et humide mais c'était mieux que rien. L'indigène se tourna vers la reine et se posta devant elle. « Je pense qu'il vaut mieux se réfugier dans cette grotte et attendre qu'on puisse vous ramener à Arendelle. Désolé votre altesse vous allez rester un peu là mais dès que tout ceci sera fini vous pourrez rentrer chez vous. »

Le brun écarta les quelques branches qui cachent partiellement l'entrée de la grotte et invita la blonde à y entrer. Une fois cela fait le brun réunit alors un tas de bois et alluma un feu dans la grotte. « Venez vous réchauffer au coin du feu je vais dissimuler l'entrée de la grotte. » Radonhaké'ton sortit et dissimula à l'aide de branches l'entrée de leur nouvelle cachette. L’indigène revint rapidement aux cotés de sa protégée et s'assit face à elle au coin du feu. Le brun observa la reine et regarda finalement ailleurs. « Désolé il n'y a pas mieux pour l'instant mais si vous désirez quelque chose n'hésitez pas à demander. » Le brun voulait réaliser sa mission à la perfection et ramener la princesse saine et sauve chez elle. L'assassin préférait profiter de ce moment de calme pour un peu se ressourcer en prévision d'un combat à venir... Mieux valait se tenir prêt.
A-Lice | Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Rien n'est vrai, tout est permis
Une partie de moi veut se battre et repousser l'envahisseur, l'autre partie de moi est l'envahisseur. Nous agissons dans l'ombre pour éclairer le monde. Nous sommes des assassins.©️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 2204
Date d'inscription : 07/09/2015
Age du joueur : 27
Pièces d'or : 393
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle ... [ft. Radonhaké'ton Enyeto] Mar 29 Mar - 11:33
Les ténèbres me poursuivaient constamment, enviant mon cœur de pure lumière, mais j’ignorais si les ombres présentes à quelques mètres de nous étaient là spécifiquement pour moi ou pour autre chose. Etrangement, elles ne ressentirent pas ma présence, mais je questionnais tout de même le gardien même si ils ne pouvaient pas le savoir non plus sans doute. Je l’informais du fait que je pouvais me défendre également en cas d’offensive de leur part. Reine et princesse de cœur, oui, mais pas faible … J’avais tout de même des pouvoirs considérables et si je pouvais aider le jeune homme dans une bataille, je n’hésiterais pas. Je restais docilement dans ma cachette tandis qu’il me demandait de ne pas bouger le temps qu’il élimine nos ennemis, restant tout de même sur mes gardes malgré tout. Je savais qu’un gardien ne pouvait pas être partout et il était possible d’essuyer une attaque dans son dos, je restais donc attentive et à l’affût du moindre mouvement ou bruit suspect. Je finis par perdre Radon de vue qui connaissait l’art de la dissimulation, un fait relativement impressionnant pour être honnête. Je n’entendis plus que le bruit des flèches sifflant à travers l’air. Mon protecteur réapparut quelques minutes plus tard, me tendant la main afin que nous puissions trouver un autre abri. Je hochais la tête tout en attrapant cette main tendue dans la plus grande des confiances, restant silencieuse en le suivant. Je me stoppais lorsqu’il relâcha sa prise, le laissant analyser les alentours.

Lorsqu’il revint vers moi, sans poser de question, je partis dans la direction indiquée, sentant son contact dans mon dos qui avait tendance à me rassurer. Nicolas avait réellement bien choisi son remplaçant d’un jour. Nous arrivâmes devant une grotte dont l’entrée était quelque peu dissimulée par des branches. Toujours discrète et silencieuse, je me contentais d’acquiescer et entra sans rechigner dans la grotte froide et humide. Je me postais contre une paroi, l’observant s’afférer à allumer un feu, puis lâchai un sourire tout en m’approchant de celui-ci pour gagner un peu de chaleur, même si je n’étais pas bien frileuse. Le gardien était de très bonne intention et je ne voulais en aucun cas le contredire. Après avoir dissimulé l’entrée de la grotte, il revint auprès de moi, s’asseyant en face de moi, également près du feu. Je lui lançai un nouveau sourire tout en m’adressant à lui.

« Ce n’est rien, vous faites de votre mieux pour ma protection et je vous en suis infiniment reconnaissante. »


Jouant avec une brindille sur le sol, je réfléchissais à un éventuel sujet de conversation. Si nous devions rester ici quelques temps, autant rendre le moment plus agréable que pénible. Je sondais le jeune homme du regard, me posant beaucoup de questions à ce sujet.

« Vous n’êtes pas obligé de me répondre mais … n’avez-vous pas une autre princesse à protéger ? Je ne voudrais pas qu’il lui arrive malheur à cause du fait que je monopolise son gardien … De quel monde venez-vous ? » Mes joues se teintèrent de rose lorsque je me rendis compte qu’il n’avait peut-être pas envie de révéler le monde dans lequel se trouvait sa protégée. « Navrée, je suis bien trop curieuse … »

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dans la jungle, terrible jungle ... [ft. Radonhaké'ton Enyeto]
Revenir en haut Aller en bas

Dans la jungle, terrible jungle ... [ft. Radonhaké'ton Enyeto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dans la jungle, terrible jungle [pv Elkim]
» Dans la jungle, terrible jungle...
» Mission rang A: Dans la jungle, terrible jungle
» Dans la jungle, terrible jungle Tome II [pv Lyrae et Nathaniel]
» Dans la jungle, terrible jungle ! [ Shinichi ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom hearts reload  ::  :: Jungle profonde-