Partagez|

La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 26/10/2016
Age du joueur : 18
Pièces d'or : 56
Épéiste légendaire
Auron
MessageSujet: La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé. Ven 28 Oct - 22:47



La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé.
Ft. Maléfique

So powerful to have a single chalenge.


<< Auron ! Ça te dit de participer au tournois Infernal ? >>

Hercule lui sortit ça comme si de rien était. Auron fut surpris par la façon dont son ami d'un an lui présentait ce tournois comme un passe temps intéressant. Il lui répondit de manière tout à fait sobre :

<< Tournois Infernal. Laisse moi deviner, Hadès va envoyer une de ses bêtes "monstrueuse" et on devras l’abattre ? >>

Il est vrai que depuis quelque temps on lui proposait d plus en plus de chose. Il avait déjà rencontrer un garçon lui ayant dit vouloir devenir aussi fort que lui quand il sera plus grand ou encore un forgeron lui ayant proposer une épée pour ses victoires éclatantes... Épée qu'il refusa poliment d'ailleurs. A vrai dire, il était de notoriété publique que "l'étranger borgne" était formidablement fort. A vrai dire, il trouvait se postulat exagéré... En vérité, il n'avait même pas libérer le quart de sa force... tant et si bien qu'il n'avait encore utilisé que le sort Boost et aucun autre artifice magique. Alors un tournois dis "Infernal" semblait quelque chose de sérieux pour Auron. Il prit son épée, rangeait à côté de l'endroit où ils c’étaient assis et dit :

<< Je suis avec toi, Hercule, va prévenir Phil. >>

Il sortit de la salle de repos et allât refaire le plein d'alcool dans sa gourde. Qui sait, il aurait peut-êtres besoin d'en arriver là ? Il s'assit ensuite et commença sa prière pour le charger en magie. En tant qu'ex moine-guerrier, c'est une des connaissances basique à posséder. Il se releva après le rituel et se prépara à rentrer dans l'arène.

Il passa la Grand Porte d'entrée du Colisé. La foule acclamait déjà Hercule alors qu'il n'avait rien fait encore, mais lorsque Auron rentra il crut qu'une explosion se produisit autour de lui tellement la foule réagis intensément. C'est vrai que c'était le premier tournois officiel où Hercule et lui allait se battre ensemble contre un ennemie puissant. Enfin puissant... Il n'avait affaire qu'a seulement trois géants pathétiques qui n'avait pour eux qu'une insupportable vitalité. La foule n'était plus qu'un mélange de crie et de mot indétectable... Et Auron était presque choqué de leur acclamation pour un spectacle si ridicule... Tellement ridicule qu'il se boosta un coup et qu'il tua deux des géant lors de la durée de son boost, laissant le derniers à "Super mâle". Alors il y eu des ovations, des "HERCULES" fusant par ci, et quelque "AURON" fusant par là... Mais Ce derniers en avait plus qu'assez. Le combat avait certes était plus long mais il n'avait eu aucune saveur. Il espérait mieux. Hercule lui fit signe qu'il rentrait, tandis que lui, un petit peu énervé resta un peu sous la foule, comme si quelque chose pouvait arriver de plus...
A-Lice | Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 15/04/2016
Pièces d'or : 60
Dark Queen
Maléfique
MessageSujet: Re: La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé. Lun 31 Oct - 21:36
La sorcière et l'épéiste,
des légendes du passé.


Une brave petite chose à sa place.

Le Colisée, sérieusement. C’était la première et sans doute la première fois qu’on allait poser les pieds dans ce monde. Il n’y avait rien d’intéressant. Après tout, les gens étaient heureux. Seul les Enfers pouvaient vraiment nous intéresser. Mais c’était ainsi. Ma Maîtresse avait du travail et il fallait qu’elle voie quelqu’un d’important en ce bas monde. Elle entra donc dans rapidement dans le Colisée sans se faire repérer étant un amas de Ténèbres purs, tout le monde aurait fait attention à elle très vite.

Elle retrouva donc son contact dans un coin et en hauteur, ce dernier se tenait droit et ne gâché pas une miette que ce qui arrivé en bas. Maléfique pour sa part continua d’avancer avant de l’interpeler d’une voix ferme et sèche.

▬ Hadès.
▬ Oh Maléfique ! Que me vaut l’honneur de ta visite très chère ?
▬ Je viens discuter de notre affaire.
▬ Il est rare de te voir sortir.
▬ Je n’aime pas attendre.


Ma Maîtresse regardait le Dieu avec un réel dédain auquel elle aspirait toujours. C’était ainsi. Personne n’avait d’intérêt pour elle. Pas même moi. Son plus fervent serviteur depuis ses débuts en tant que sorcière des Ténèbres. Elle n’avait d’intérêt que ses objectifs, je l’avais compris depuis bien longtemps et néanmoins, je ne pouvais passer à côté de sa grandeur. Depuis qu’elle m’avait sauvé, je ne pouvais passer à côté de mon envie de lui être fidèle. Gentiment perché sur une des colonnes de ce lieu, je ne pouvais m’empêcher de regarder ce qui se passait sur la terre battu. Ainsi donc, un agréable combat. Bien qu’il fut rapidement mené malheureusement. Oui. Je commençais à être comme la sorcière, à vouloir plus et regarder souffrir. Et selon, ils n’avaient pas assez combattu. Et j’en eu la confirmation par une exclamation juste en bas,

▬ Raah encore perdu ! Décidemment, que faut-il leur mettre pour espérer perdre...


C’était plus une question qui devait rester sans réponse mais Maléfique s’approcha de son poste d’observation pour fixer ce qui se passait en bas. Elle remarqua Hercule partir, l’ennemi de son cher allié à la tête en feu. Puis un autre combat toujours au même endroit et elle demanda ce qu’il pouvait bien attendre. La divinité ne perdit pas de temps en formalité et expliqua simplement que Auron, tel était son nom, attendait toujours des ennemis puissants. J’entrevis un sourire de la part de la femme. Soit elle avait une idée soit…

Dans un léger mouvement du poignet, trois masses d’ombre firent leur apparition devant le guerrier. Des portails d’où sortir des sans-cœur de différentes tailles et formes. De quoi l’occuper un moment. Elle se retourna alors vers Hadès et lui demanda s’il avait enfin décidé. Ce dernier hocha la tête et elle se mit à sourire sincèrement avant de disparaître devant nos yeux. Affolé par son acte, je me mis à battre des ailes avant de la voir réapparaitre en face du combattant. Elle eut un sourire mais rien d’autres. Elle frappa le sol de son bâton et ses créatures des Ténèbres se stoppèrent. Si l’homme savait tendre l’oreille autour de lui, sans doute allait-il savoir qui elle était. Après tout, elle était connue à travers de nombreux mondes. Mais ici, sans doute qu’elle allait porter l’étiquette de la vilaine sorcière plutôt que celle de Maîtresse.


© By Halloween sur Never-Utopia


▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 26/10/2016
Age du joueur : 18
Pièces d'or : 56
Épéiste légendaire
Auron
MessageSujet: Re: La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé. Lun 31 Oct - 23:43



La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé.
Ft. Maléfique

Always ready



Auron allait partir, ayant abandonné l'idée d'un vrai combat. A vrai dire, il ne s’attendait pas à voir un ennemi ayant au moins le quart de la force de Sin invoquer par Hadès... Donc il était voué à s'ennuyer pour toujours. Il se posait souvent la question de pourquoi il aimait les combats malgré le fait qu'il fut toujours forcée de les faire. Après tout, il était peut-être née pour ça. Un destin était tracé pour lui, il ne passerait que par la gloire facile et se terminerait surement dans un combat ou il perdra toutes se forces et périra. Il essaya d'effacer cette image et retourna vers la porte.

Soudain, trois portails noirs firent leur apparition De ces portails une armés de... trucs noirs sortit. Et pas que 50... Il devait y en avoir une bonne centaine continuant à se déverser dans l’arène. Les civils commencèrent à hurler les mots " Des Sans-coeurs", "Fuyait" et autre appel à l'aide. Même hercule, derrière la grille de la porte venant de s’abaissait se mit à hurler à Auron.

<< FUIT AURON !!! C'EST TROP DANGEREUX !!!
- SE SONT DES SANS-COEURS, DEMI-HEROS ! TU NE PEUX PAS LEUR FAIRE FACE>>

Même Philoctète semblait affolé par la situation. Auron s'était habitué à ce que le petit Satyre rouge l’appelle demi-héros malgré les hauts fait qu'il avait réalisé. Mais il ne supporta pas que tout le monde lui dise de fuir. Il avait bien fait de remplir sa gourde... Il vit les groupes de Sans-cœurs fonçait vers lui. Il était on ne peu plus calme. Il vit le plus gros groupe foncer vers lui. Bien, peut-importe qui faisait ça, il allait lui démontrer qu'il n'était pas qu'un simple jouteur.

Il courue vers le groupe et sauta dans les airs. Les énergies de tout les éléments se regroupèrent autour de lui. Il retomba, l'arme vers le sol, tout en disant "Dragon's Fang ". Le résultat fut à la hauteur de ce qu'il espérait : la force exerçait devint de l’énergie pure et explosive, décimant le plus gros groupe. Il sortit son épée du sol et se prépara à se booster. Mais il s’arrêta lorsqu'il vit l'étrange femme devant lui. Enfin femme. On aurait dis une forme de ténèbres profond au courbes féminines. Auron remarqua immédiatement la sorte de respect des créatures noires à l’égard de cette Dame. Alors, dans les gradins, les gens hurlèrent son nom : Maléfique. Un nom voulant tout dire. Mais Auron n'était pas tellement effrayé. Il mit son arme sur son épaule et s’approcha de la femme. Il lui parlât, d'un ton calme, comme à son habitude :

<< Maléfique... Ton nom suffit à faire fuir les gens.Tu es d'un autre niveau que ton ami au cheveux de feu. Mais rassure-moi, tu es plus puissante que tes troupes ? Parce que je n'aime pas les gens qui font des mises en scène pour rien. Ou tu veux simplement discuter entouré de ton armée pour me montrer mon infériorité ? Peut m'importe. Quoi qu'il en soit je t'écoute.>>

Auron regarda la Dame dans les yeux, avec un regard neutre. Il ne savait pas les intentions de cette femme, mais il savait qu'il allait avoir droit à du challenge. Il se prépara mentalement en observant consciencieusement tout les endroits d'où pouvait venir le danger, ses yeux caché par ses lunettes de soleil.
A-Lice | Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 15/04/2016
Pièces d'or : 60
Dark Queen
Maléfique
MessageSujet: Re: La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé. Mar 1 Nov - 20:20
La sorcière et l'épéiste,
des légendes du passé.


Une brave petite chose à sa place.

Troubler le calme apaisant de ce lieu était presque jouissif. Les gens en train de paniquer, la peur pour chacun d’entre eux. L’incompréhension de sa présence en ce lieu de lumière. Un sourire satisfait étira les lèvres de la sorcière avant qu’elle ne décide de porter son attention sur l’homme devant elle. La plèbe venait de fuir comme des lâches et Hadès ne faisait que regarder cela sans pouvoir intervenir. Après tout, pour un Dieu des morts… Il était pathétique.

Lorsqu’elle daigna enfin accorder un regard à l’homme en rouge, elle ne prit même pas l’intérêt de lui répondre. Comme à son habitude, elle regardait l’interlocuteur. Faisant mine de le sonder au plus profond de son être. L’homme était stupide. Penser qu’elle voulait discuter… Maléfique ne le faisait jamais avec des êtres insignifiants tel que lui. Elle n’avait pas que ça à faire que de se perdre en bonne manière. Maîtresse des Ténèbres, sa plus grande joie était toujours dans le chaos et la peur.

Tout ce qu’elle s’autorisa à faire ne fut qu’un mouvement en avant. Sa main sortit de ses pans de vêtements pour en sortir une main fine et aux longs ongles. Les Sans-cœurs se désintégrèrent pour la majorité. Les plus faibles selon elle. Les autres attentaient encore sagement. Pour ma part, je pris mon envol pour me poser au plus près des deux protagonistes. Ma Maîtresse retrouva son masque d’indifférence et avança lentement vers le combattant.

Auron donc. En tournant la tête, je vis, caché et protégé comme des lâches le héros de ce bas peuple : Hercule. Aurait eu-t-il peur d’une armée de Sans-cœur ? Quel petit homme en fait. Je croassais de plaisir à ma pensée avant de remarquer la place de la sorcière. À présent, elle était si proche de cet homme qu’un mouvement du bras et elle pouvait le toucher. Son regard le détaillé et elle commença à lui tourner autour.

▬ Certaines personnes aiment montrer leur puissance... Mais toi, tu attends quoi à rester confiner dans ce misérable endroit à aider un demi-dieu qui récolte toute la gloire à ta place ?


Un point sensible ? Elle allait le savoir sous peu en fonction de sa réaction. Ses muscles allaient être passaient sous son regard tout comme sa mâchoire.

▬ Tu n’es pas vraiment à pleine puissance si ? Sinon, je dois avouer que tes adversaires sont de bien piètres adversaires… Mais que peut-on envier à un être dans ton genre ? La servitude sans doute.


Elle s’arrêta alors de lui tourner autour lorsqu’elle fut sur sa droite. D’un coup de bâton sur le sol, ces serviteurs fondirent sur l’homme pendant qu’elle disparaissait pour reprendre forme un peu plus loin assise sur des gradins à le regarder combattre.


© By Halloween sur Never-Utopia


▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 26/10/2016
Age du joueur : 18
Pièces d'or : 56
Épéiste légendaire
Auron
MessageSujet: Re: La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé. Mar 1 Nov - 21:55



La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé.
Ft. Maléfique

Always ready



Auron vit la femme le scrutait. Tentai-elle de le juger, ou étais-ce une manière de raffermir la peur qu'elle croyait posséder sur l'homme rouge ? Peut importe. Elle était bien présomptueuse pour jouer selon ses règles. Mais ce n'était pas pour rien que tout le monde avait peur d'elle, n'est-ce pas ? Enfin d'elle... Auron compris pourquoi les gens avait peur d'elle : son armée. Elle ne l'avait toujours pas fait disparaitre, ceux qui voulait dire qu'elle n'était pas aussi puissante que sa légende. Il fallait être réaliste. La quasi-totalité de la peur qu'engendrer cette Dame devait venir de son armée et des quelques pécores qu'elle a tué. Rien de prodigieux. Auron planta son arme au sol et regarda la femme avec la même insistance qu'elle. Peut importe son but, elle ne l'aurait pas avec son regard imposant.

Elle avançât vers lui. Elle leva sa mains et Auron put apercevoir que quelques unes des créatures noires disparurent. Hum. Elle était bien comme ça : cachait derrière son armée lorsque le danger devenait visible. Il soupira. Elle s’approcha de lui et lui tourna autour. Oula, le discours de culpabilisation allait venir c'est çà ? Pitoyable comme sorcière du mal. Elle respectait tout les clichés...

▬ Certaines personnes aiment montrer leur puissance... Mais toi, tu attends quoi à rester confiner dans ce misérable endroit à aider un demi-dieu qui récolte toute la gloire à ta place ?


Il soupira encore. Il n'aimait pas montrer sa puissance, il ne faisait que faire son devoir. Et puis s'il restait ici, c'est qu'il ne savait pas où aller ni comment s'y rendre. Et puis la gloire il n'en voulait pas. Il y avait gouter et elle avait un goût amer de mort. Quand a Hercule... Il aurait voulut parler plus de lui, mais il n’eut pas le temps car elle enchaina.

▬ Tu n’es pas vraiment à pleine puissance si ? Sinon, je dois avouer que tes adversaires sont de bien piètres adversaires… Mais que peut-on envier à un être dans ton genre ? La servitude sans doute.


Il aurait voulut soupirer, mais il n'avait plus envie. Elle était vraiment stupide. C'était la pire façon de le faire culpabiliser. Non mais sérieusement, elle pouvait faire un effort là ? Le coup de la puissance qui n'est pas utilisé à fond, du combat trop simple et la fausse pitié... Tout ça on le faisait à un jeunot présomptueux, pas à un homme ayant traversé deux fois la mort... Il resta calme, mais il ne put cacher un peu de déception. Parler de servitude à un homme qui est mort en se rebellant seul contre ses propres croyances... Elle était vraiment décevante. Elle fut d'autant plus décevante qu'elle envoya ses sbires et se mit dans les gradins pour le regarder. Elle voulait avoirs du spectacle, et ben elle allait être déçut. Son armée ne valait pas plus que son combo "Timebreak".

Il prit son arme et fit un large coup latéral tout en disant simplement "Delai X", canalisant les vent pour augmenter la portée magique de son arme. Il dit alors "Boost. Une horloge apparut sur le sol de toute l'arène. Auron en son centre devint plus rapide et les ennemies dans le reste du cadran bien plus lent, donnant une scène plutôt cocasse ou l'on pouvait voir une multitude de créatures noires courant au ralentit. Alors Auron se lança. L'avantage du comba "Timebreak" c'est son effet secondaire intéressant. Le Boost est bien plus puissant durant la durée du Délai X par effet de compensation. Plus il y a d'ennemie prit dans le Délai, plus l'effet du Boost s'accroit. Et comme la vitesse de ceux qui sont touché par le Boost s'accroit, celle de ceux qui sont touché par le Délai décroit de plus en plus, jusqu'au moment où ils semble figée. Voilà le combo "Timebreak". Son seul soucis et sa durée d'exactement 6 secondes qui sont rarement nécessaire pour tuer tout les ennemis. Mais ce jour là, le nombre colossal d'ennemis et leur incapacité à pouvoir esquiver ou contrer le sort de Délai X permit à Auron de briser ses propres limites de vitesse. Il s'élança et... Ce fut difficile à discerner... Il courut brandissant son arme et tranchant les ennemis lui passant sous la lame. Il fit exactement trois fois le tour du Colisée, réduisant l'armé au nombre ridicule de trois. Un nuage de poussière s'éleva alors, sans apparition ralentit par le Délai X global. La poussière recouvrit le terrain. Il y eu quelque bruit, puis un grand silence. La poussière tomba et le Auron se retrouva seul en son sein. Il regarda en direction de Maléfique et lui parlât aussi calmement qu'avant.

<< Hercules n'est pas un pleutre ni même un profiteur. Il mérite sa gloire. Moi, je bat mes ennemie simplement, tandis qu'Hercule lui, il y met toute sa force. Donc oui, Hercules mérite des louages. Et j'avoue être fiers de pouvoir vivre avec un humain possédant une aussi grand détermination. Ce n'est pas le cas de tous. >>

Il remit son arme sur son épaule et resta tranquillement au centre du Colisée. Il sentait déjà la sorcière lui sortirent de grandes phrases ou montrait son désarroi autrement. Il se mit alors sur ses gardes, tout en restant aussi stoïque qu'une statue.

A-Lice | Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 15/04/2016
Pièces d'or : 60
Dark Queen
Maléfique
MessageSujet: Re: La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé. Jeu 3 Nov - 16:18
La sorcière et l'épéiste,
des légendes du passé.


Une brave petite chose à sa place.

Même moi, son plus fervent admirateur et disciple depuis sa descente dans les Ténèbres, je ne comprenais pas son comportement face à cet homme. C’était tellement étrange de la voir ainsi… Je ne saurais dire ce qui la motivait au point de se montrer à autant de monde en sachant pertinemment le danger qu’elle courait si un Gardien ou même un Porteur était présent. J’étais persuadé qu’elle en avait mesuré les enjeux mais l’idée même de venir déranger le bas peuple lui était plus qu’intéressant. Il fallait dire qu’ils étaient les premiers à fuir devant le danger. Ceux de la Lumière étaient si… Faibles.

Il savait se battre s’était indéniable mais à savoir si en face de ma Maîtresse serait-il toujours aussi sûr de lui ? J’avais des doutes. Après tout, il n’était qu’un simple humain et elle… Elle une ancienne reine d’un royaume perdu. D’une armée ridicule de sans-cœur, il s’avéra qu’il n’était maintenant que deux : lui et elle. Je jetais un rapide regard à Hadès qui fit mine de s’éclipser. Trop prise dans ce duel de regard à écouter l’autre parler, Maléfique ne fit aucunement attention jusqu’à ce que je sonne l’alerte par un fort croassement. Mon regard se porta sur la sorcière qui n’eut qu’un rapide coup d’œil dans ma direction. Aucun geste de sa part et des chaînes empêchèrent le Dieu des morts de quitter le Colisée.

Il se retourna l’air de rien, complimenta sa comparse du mal avant de faire quelques pas sur le côté en évitant le barrage. Elle ne prenait même pas la peine de parler. Tout se comprenait dans son regard. Ses yeux de la couleur des serpents… Son attention se reporta sur le combattant et elle disparut une nouvelle pour arriver dans son dos portant une main près du visage de l’homme pour l’effleurer de ses longs ongles. Elle fit mine du lui caresser la joue tout en évitant de trop s’approcher. Une simple caresse du bout des doigts. Puis elle lui susurra à l’oreille,

▬ Il ne mérite pas ce qu’il possède pour la simple raison que tout lui est donné. Il n’est qu’un déchet. Une erreur. Ni Dieu, ni homme. je l'entendis ricaner avant de rajouter : Et toi ?


Elle se redressa pour venir lui faire face. Toujours impassible, la femme releva le menton dans une dernière provocation avant de faire quelques pas en arrières. Ce qui suivit fut la chose la plus surprenante qu’elle allait faire depuis bien longtemps.

▬ Tu veux un digne adversaire petit mortel ? Combat moi, gagne et je pourrais, t’accorder un souhait.

Elle ouvrit ses bras en grands avant de se mettre à rire. Je ne doutais pas de la puissance de ma maîtresse. Mais j’avais juste peur d’où cela pouvait mener. Maléfique n’était pas une personne à prendre à la légère…

© By Halloween sur Never-Utopia


▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 26/10/2016
Age du joueur : 18
Pièces d'or : 56
Épéiste légendaire
Auron
MessageSujet: Re: La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé. Sam 5 Nov - 20:41



La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé.
Ft. Maléfique

Always ready



Auron tourna un peu la tête et vis Hercule tentant de soulever la grille. Il lui fit un signe de la main pour l'en dissuader. Il regardait les deux êtres ténébreux discuter quand soudain il sentit ses ongles sur son visages. Il ne fut en vérité pas surpris, il l'avait sentit venir. Et il ne se soucia même pas de ses dires. Il avait très bien compris que pour elle Hercule ne valait rien. Pff. Elle l'ennuyait à force... Jusqu'au moment où elle lui proposa un combat. Elle voulait testait ses capacités c'est ça ? Il soupira.

<< Je ne suis ni un dieu, ni homme. Je suis un vestige du passé. Je ne suis pas contre ton idée, mais j'aimerais que tu dise à ton corbeau de ne pas interférer dans notre combat. Plus de croassement, OK le piaf ? Enfin bref. Si tu veux vraiment te battre sache que je ne suis pas aussi faible que j'en ai l'air. Ne te sers pas de moi comme une cible d'essai ou tu sera déçut de te rendre compte que je suis tout sauf démuni. Et ne t'attend pas à de la naïveté de ma part. >>

Auron saisi le haut de son col et tira une fois dessus. Hercule compris tout de suite le signe. Il se boucha les oreilles suivit de Philoctète. Alors Auron hurla Intimidation, son cri fossilisant pour un temps toutes les choses l'entendant. Il vit le dieux de la mort se changeait en pierre. Il courus vers elle et lui assénait un violent coup tout en disant "Shouting Star". Un de ses combos, "Breaking Max". Les fossiles sont plus fragile que leurs formes classique [Dans le jeu un fossile ce fait toucher se casse et c'est mort instant, mais là je choisis que la façon plus fragile.] et mélangé avec "Shouting Star" son attaque permettant de faire valdinguer n'importe quel ennemis dans le décor, il s'assurait un excellent combo pouvant parfois one shot les ennemie les plus puissant. Mais il rata le tir de "Shouting Star" la propulsant par dessus les gradins... Mauvais calcul... Il se mit instantanément sur tout ses réflexe et utilisa un "Boost" pour être sur de la voir arriver.

A-Lice | Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 15/04/2016
Pièces d'or : 60
Dark Queen
Maléfique
MessageSujet: Re: La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé. Sam 26 Nov - 18:30
La sorcière et l'épéiste,
des légendes du passé.


Une brave petite chose à sa place.

À quoi est-ce que jouait le semi mortel à agir de la sorte ? Puis le bouc aussi ? Par instinct, je décidais donc de prendre mon envol le haut et le plus loin possible de l’arène. Lorsque se fus le cas, je décidais de regarder en bas pour ne tomber que sur une scène qui me fit presque perdre mes moyens. Hadès termina part voler vers moi et je pus l’esquiver au dernier moment. Profitant de cela, je décidais de redescendre pour faire face à un homme prêt au combat et ma Maîtresse figeait. Je croassais comme si j’attendais une réponse de la part de la sorcière. Comme je me doutais, je vis d’abord un doigt émettre un mouvement, puis un poignet et enfin le bras. Dans un geste ample de l’épaule, elle retrouva toute sa mobilité et se prit à sourire à la situation.

Je me posais sur son bras en pointant l’ancienne place du Dieu du bec. Sa tête se tourna et elle reprit son sérieux. Il venait de lancer les hostilités en s’en prenant à elle directement après tout ! Sa main se leva et passa sur son épaule pour m’informer que ma présence l’importuné pour la suite. En tant que brave soldat, je pris mon envol pour me poser sagement dans un lieu en hauteur. Maléfique ne se prépara en rien. Elle fixait simplement son petit jouet vivant. Sans doute est-ce qu’elle cherchait un moyen de s’amuser sans le casser trop vite. Dès qu’elle trouva la solution, la lueur dans son regard changea radicalement. Je me plaçais au bord de mon perchoir pour ne rien rater et les choses commencèrent enfin. En un rien de temps, le petit homme se fit immobiliser par des chaînes. Les membres attachés, elle créa un portail pour réapparaître à ses côtés comme si de rien n’était. Elle lui susurra quelque chose à l’oreille. Mais je dus me contenter que des mines qui suivit car je n’avais pas l’ouïs assez fine pour entendre.

Lorsqu’elle se retira, ma Maîtresse n’arborait plus de sourire juste une mine sombre emplit d’un mystère. Sans attendre une remarque ou même un regard de la part du combattant, elle commença à fermer le poing tout en le fixant dans les yeux. À ce moment-là je compris ce qu’elle commençait à faire. L’empêcher ne serait-ce qu’un instant à respirer correctement. Comprimer son cœur et le voir haleter. Bien évidemment, je pouvais exclure la seconde partie de son pouvoir et son envie de le tuer…

© By Halloween sur Never-Utopia


▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 26/10/2016
Age du joueur : 18
Pièces d'or : 56
Épéiste légendaire
Auron
MessageSujet: Re: La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé. Mar 20 Déc - 23:18



La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé.
Ft. Maléfique

So powerful to have a single chalenge.



Il se lança pour la propulser, malgré l'angle mal ajusté... Mais soudain il fut stoppé. Il leva la tête et vit que la femme devant lui était sortit de son état de fossilisation. Hum. Elle sortait déjà un peu plus du lot, mais de peu, car il est courant que les mages puissent sortir plus rapidement de l'état de fossilisation. Il avait bien fait de commencer par ça. Il savait maintenant à quoi s'en tenir. Il essaya de se débattre mais vis les chaines autour de lui. Hum, un de ses pouvoirs ? Tant mieux. Un de plus à mettre dans la liste des parades à trouver... Rien de bien méchant, juste un petit temps qu'il allais perdre, rien de bien grave. Enfin, ce fut avant qu'il ne ressentit une puissante force l'envahir. La sorcière n'avait pas encore bougé mais commencer à le faire... Alors qu'est ce qui lui donnait cette impression qu'il allait explosé ? Il ne mit pas très longtemps à comprendre. Son Overdrive... Depuis qu'il avait appris à les utiliser quand il voulait, il n'avait jamais étais stoppé en pleine exécutions. Et il compris que la sorcière venait de le mettre dans une situation gênante. En effet, toute l'énergie censée se libérer dans Shouting Star se retrouvé bloqué dans son corps et ne demandait qu'à sortir... Problématique.

L’afflux d'énergie lui fit lâcher son épée et commença à le priver de ses sens. Tant et si bien qu'il n'entendit absolument pas la sorcière... Quel dommage, il était sûr que c'était intéressant. Elle se mit alors devant lui, à une bonne distance et fit un étrange mouvement. Soudain Auron eu le souffle coupé. C'était la goutte de trop pour l'énergie qui commençait à s’échapper d'Auron sous forme de petites étincelles. Cela sonnait donc la fin de l'homme ayant détruit Sin l'immortel ?

<< AURON !!! TA GOURDE !!!>>

Ce conseil salutaire vint de Hercule qui observait la scène depuis la porte fermé du Colisée, tandis qu'il essayait de forcé contre les mécanismes sacrés de la porte pour venir en aide à Auron. L'épéiste compris tout de suite. Il atira son épée pour qu'elle vienne cogné sa gourde. Son souffle se coupa encore une fois mais il réussit à ouvrir la gourde et il sauta volontairemetn au sol pour que l'alcool se déverse sur lui. Alors avec son air restant il murmura " Banishing Blade". L'alcool prit feu à cause des étincelles, mais le sort étant pronnoncé, la puissance de l'overdrive rentra dans les flammes pour formé des versions faible des " Banishings Flames" Mais cela suffit à couper les chaines et à faire des projectille assez puissant pour intérompre Maléfique dans son art maudit.

Auron se leva, libérer de l'emprise. Il se fichait de savoir s'il avait touché la sorcière ou pas. Le fait est que Éradication est très dur à esquiver, mais les Banishing flames qu'il venait de faire l'étaient. Mais vue qu'il ne ressentait plus la puissance du pouvoir de Maléfique sur sa respiration, cela prouvé qu'elle avait au mois fais leur boulot de libération. Auron fit revenir son épée à lui.

<< Très belle performance. Je n'ai rien à redire, tu es forte. >>

Il dit cette phrase encore plus neutre que les précédente. Il ne fallait pas se méprendre. Il l'a considéré vraiment comme une réelle adversaire et ce ton le montrait d'autant plus. Mais quelque chose ne lui allait pas dans ce combat. Une mage qui peut tenir son ennemie contre un épéiste... Pas bon. Mais heureusement il avait sa botte secrète. La magie blanche Boomerang, ou le bouclier ultime contre la magie. Plus aucun sort ne pourrait l’atteindre et en plus ils serait renvoyer contre la sorcière. La solution parfaite... Si elle ne privait pas Auron de toutes autres magie, overdrive compris... Mais c'était un risque à prendre. Il c'était entrainait des heures durant avec Yuna et Lulu pour parfaire sa protection magique donc il était temps de montrer à cette femme devant lui qu'il n'était pas qu'un simple épéiste. Il planta son épée au sol et projeta son alcool magique autour de lui. Ensuite il prononça l'incantation avant de récupérer son épée. Le bouclier était fin prêt. Cependant, il n’attaqua pas. Il aurait put foncer tête baissé sur son adversaire mais il resta sur place pour la jaugée. Il se mit dans une position propice à la parade et commença à avancer doucement, sans se presser. Il parlât alors à la femme avec un ton totalement neutre et détaché de l'action qu'il venait de faire.

<< Voyons comment tu vas riposter.>>

A-Lice | Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 15/04/2016
Pièces d'or : 60
Dark Queen
Maléfique
MessageSujet: Re: La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé. Ven 13 Jan - 16:07
La sorcière et l'épéiste,
des légendes du passé.


Une brave petite chose à sa place.

Cette femme était du genre à analyser. Tout ce qui l’entourait. Tout le monde. Tout le temps. Sans jamais faillir à sa règle ultime : ne jamais faire confiance à ses amis. Ni même à ses ennemies d’ailleurs. Mais une chose était au moins sûre avec ces derniers, elle savait bien qu’un jour ou l’autre, ils allaient lui planter un couteau dans le dos. L’important était donc de savoir quand pour y remédier et frapper en premier. Maléfique pencha légèrement sa tête sur le côté pendant qu’elle regardait l’homme devant elle suffoquer de plus en plus. Mais un intrus se mêla rapidement au combat. De la triche pure et simple. Pour des combattants qui prenaient exemple sur des gladiateurs… C’était presque pathétique de voir que le borgne ne pouvait pas se débrouiller seul comme un grand.

La sorcière redressa sa tête en regardant l’homme faire son manège. De fil en aiguille, il se libéra. Laissa la prise de la femme voler en éclat. Je lâchais un croassement en voyant les résidus de son effet foncer droit sur elle. Mais comme simple réponse, elle se prit à sourire et forma un portail devant elle. Le choc qui devait lui arriver dessus fut couper littéralement et fendit simplement la poussière autour d’elle. Aussi vite qu’il fut apparu, sa présence se dissipa. Ma Maîtresse éventa simplement d’un geste dédaigneux les particules qui étaient montés près de son visage. Puis il parla, mais elle n’eut aucune réaction.

Pour un combat, je devais avouer qu’il n’y avait pas énormément d’action. Le borgne humain avait-il peur de foncer sur Maléfique ? Pensait-il pouvoir y rester ? Si j’avais eu le pouvoir de lire dans ses pensées en cet instant… Mais je devais me contenter de lire sur son visage. Et mine de rien, il était plus simple de percevoir sur lui que sur elle. Toujours droite comme un piquet, la femme fixait son adversaire. Le laissant jouer avec ses remèdes de grand-mère et décoctions de charlatan. Mais un geste, infime, la trahit. Elle venait de serrer son bâton. Ses longs doigts venaient d’émettre une pression. À force de la côtoyer et d’essayer de la comprendre, j’avais fini par avoir une perception fine des moindres muscles de sa personne. Là, ce mouvement, signifiait simplement qu’elle perdait patience. J’étais assez bien placé pour savoir qu’elle n’en avait pas énormément alors là.

Elle le laissa faire son petit ménage. Je savais déjà qu’elle devait rire intérieurement en se disant que même des restes scatologiques d’un vampire ou même d’un dieu n’auraient aucun effet sur sa détermination de l’écraser. Lorsqu’il termina enfin son petit tour de magie, elle le laissa approcher. Mais il s’adressa à elle. Riposter ? S’il croyait qu’elle allait se jeter sur lui toutes griffes dehors… Non. Elle avait une meilleure idée. La pression, lui faire perdre ses moyens, le briser, le voir surprit, voir la peur, montrer sa détermination, ne pas perdre, régler ce détail qu’il était en le ramenant dans sa niche… Le visage de ma Maîtresse se fit sombre et son bâton se leva du sol. Un nuage noir de Ténèbres se forma derrière elle. Je ne savais pas ce qu’elle comptait faire mais elle était sûre d’elle. Son arme retomba au sol sans un bruit. De là, trois nuages foncèrent droit sur le borgne. Néanmoins, au lieu de le toucher, chacun l’évita. Un sur sa gauche, l’autre à droite et le dernier lui passa au-dessus de la tête. Je compris enfin… Traversant la zone de combat, les Ténèbres traversèrent facilement la porte pour se retrouver avec les compagnons du guerrier. De sa main libre, la sorcière jouait avec doigts. À chaque geste, les nuages ondulaient. Puis elle ferma le poing, un se rua sur la chèvre. Mais en soit, un nuage n’avait aucun droit de vie ou de mort, alors il passa juste entre ses pattes pour venir derrière lui. Mais rapidement, la chose se matérialisa en Cripto ombre qui, au lieu de se jeter sur sa cible, la mit en joue avec une de ses mains crochues. Le regard de Maléfique se fit froid et dur, son adversaire avait un choix à faire : laisser ses de tours de passe-passe et son ami en perdrait la tête ou, laisser tomber et attaquer en espérant qu’elle soit de bonne humeur pour laisser l’autre en vie… La sorcière n’avait pas besoin d’ouvrir la bouche pour lui faire comprendre.

© By Halloween sur Never-Utopia



▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 26/10/2016
Age du joueur : 18
Pièces d'or : 56
Épéiste légendaire
Auron
MessageSujet: Re: La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé. Mar 4 Avr - 1:33



La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé.
Ft. Maléfique

You've reach the limit.



Auron regarda la Sorcière et put voir qu'elle s’impatientait. Il lui semblât même voir une lueur d’ennui dans le regard de cette dernière. La sonnerie d'alerte retentit dans son esprit. Il comprit dans l'instant qu'il devait se préparer à une riposte qui pouvait être particulièrement mauvais jeu. Et ce fut le cas. Lorsque les trois ombres l'esquivèrent, il comprit immédiatement leur but : mettre en danger Hercule et Philoctète. Auron réagis instantanément en jetant violemment son épée à l'endroit ou apparue une des trois créatures.

<< Hercule ! A toi ! >>

La mort d'un des trois Cripto surpris les deux autres qui, par réflexe s’apprêtèrent à terrassé les deux Olympien. Hercule, savant quand même manier le glaive, écouta Auron et prit son arme. Mais dès qu'il le fit, elle prit un éclat lumineux et Hercule occis les deux Crypto restant dans ce qui semblait être une seconde. Il regarda l'arme d'un air étonné avant de voir flotté au dessus de la garde d'étranges runes l'entourant et tournant autour.

<< Garde là pour te défendre et part ! Tu me gêne là !>>

Tel furent les derniers que Hercule entendit d'Auron ce jours-là. Auron se mit face à la sorcière et resta muet. Contrairement au apparence, il était désormais en état de supériorité. Il ne savait pas si elle avait fais en sorte de menacer Hercule parce qu'elle savait que sa défense magique était imprenable ou juste sur un coup de tête. Mais peu importé : plusieurs cas se présentait à lui: soit elle n'avait pas saisi sa défense magique et alors elle ferait l'erreur de l’attaquer de front avec une de ses capacités magiques, soit elle l’attaquer avec une arme au ses griffes ou enfin elle envoyait un de ses larbin. Peu importe le cas, il devait se préparer à l'imprévu. Il savait que dans sa gourde restait quelques gouttes d'alcools magique...

Il posa un genoux à terre. Il lâcha ensuite un petit "Kss", montrant qu'il se sentait en infériorité.

<< Tu me pousse dans mes dernières limites. Tu m'as forcé à me désarmé, c'est très bien joué. >>

Il semblait réellement effaré. Semblait, car au fond de lui, rien n'avais changé. Il savais que pour l'instant, si elle voulait sa puissante magie, elle y perdrait ses plumes à causes de l'effet de Boomerang. De plus, dans un combat de force pure, même s'il était désarmé, il devait surement pouvoir la battre... Peut-être. Il resta donc dans cette position, en étant à l'affut du moindre mouvement qu'elle ferait. Leur combat s'approcher de la fin et il le savait.



A-Lice | Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé.
Revenir en haut Aller en bas

La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La sorcière et l'épéïste, des légendes du passé.
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Frida [Sorcière]
» Gwelaly Lothalia [Sorcière & Voyageuse]
» Rp pour la sorcière immortelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom hearts reload  ::  :: Le passé à sa place-