Partagez|

Aux confins de l'univers [Pv: Joshua]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 638
Date d'inscription : 17/09/2015
Pièces d'or : 718
MessageSujet: Aux confins de l'univers [Pv: Joshua] Sam 2 Juil - 20:41

Aux confins de l'univers
ft. Joshua



Depuis les mésaventures du Manoir Oblivion, beaucoup de choses étaient devenues confuses. Sa capuche rabattue sur son visage, Ethan était comme une ombre errant dans la foule. Ce jour-là, le Spatioport était comme une fourmilière. Les gens grouillaient partout sur le quai gigantesque. Les marins, les marchands et les voyageurs se confondaient dans cette cohue de sons et de visages, chacun rejoignant de pied ferme son navire. Une étrange impression d'immensité s'empara d'Ethan. Comme si, en observant ce tableau, il réalisait combien son existence était dérisoire. Un maigre sourire passa sur ses lèvres, et il s'enfonça dans la foule.

Il avait de nouveau senti cette présence. Malgré les récents événements, il n'avait pas oublié le Colisée. Cette impression, cette personne qui lui avait filé entre les doigts. Il avait toujours cette sensation troublante, cette impression de familiarité, alors que son esprit lui hurlait que cette personne était un parfait inconnu. Cette confusion qui s'était soudain emparée de lui cachait forcément quelque chose. Dès que cette même aura sombre s'était manifestée sur Crescentia, Ethan s'était lancé à sa poursuite. Pourtant, c'était encore la même chose. Pas une trace. Comme si cette ombre avait souhaité le conduire ici, avant de mieux disparaître. Pourquoi ? Dans quel but ? Toute cette histoire était bien trop étrange.

Plongé dans ses pensées, Ethan se heurta à un homme à l'écart de la foule. Maladroitement, le porteur recula d'un pas, tout en se frottant le front. Quand son regard émeraude se posa sur l'homme en question, il découvrit un visage sévère, usé par le temps. Une tignasse poivre et sel accentuait ce portrait, empêchant de donner un âge à cet homme. Mais surtout, il avait gardé cette petite lueur de vie dans les yeux. Peut-être était-ce ce sentiment d'indépendance et de soif d'aventure qui émanait de lui, mais Ethan devina aussitôt que cet homme était Capitaine.

« Tu devrais faire attention où tu mets les pieds, mon grand. »
« Désolé. »
« Mh. Tu cherches quelque chose, pas vrai ? »
« Oui. Vous auriez entendu parler d'une histoire de... ténèbres, récemment ? »
« Ha ! T'es venu pour l'île toi aussi, hein ? »
« Une île ? »
« Non ? Constatant l'expression d'Ethan, il éclata de rire. Eh bah mon gars, t'as un sacré bon timing ! Je sais pas sous quelle étoile t'es née, mais tu tombes à pic. Il croisa les bras, et toisa le jeune porteur. Mh... T'as l'air de savoir te débrouiller. Voilà le deal : mon équipage et moi, on va mettre le cap vers une île. Les gens du coin disent qu'un truc bizarre est en train de se passer là-bas. Une histoire d'ombres et de ténèbres. Je t'emmène, et tu joues les gros bras si on a un pépin. Plutôt honnête, non ? »

Sans hésiter une seule seconde, Ethan acquiesça. Rapidement, il fut convenu d'une heure, et d'un lieu de rendez-vous. Il était près de dix-sept heure, quand Ethan arriva à l'aplomb du navire. Un mélange de stupéfaction et d'émerveillement dans le regard, le porteur ôta doucement sa capuche, contemplant le Goeland. Un immense aéronef, dont la figure de proue s'étirait haut dans le ciel, oiseau sculpté déployant ses ailes. Les voiles solaires étaient en parfait état, et sur le pont, des marins de toutes espèces et de toutes formes préparaient la prochaine expédition. C'était la première fois qu'Ethan montait dans un tel navire. Lentement, il grimpa le long de la rampe menant au navire. Il devina au loin la silhouette du capitaine, et capturant brièvement son regard, celui-ci lui fit un signe amical de la main. Un bref sourire sur le visage, Ethan s'avança vers la proue du navire, s'attelant à une rambarde. Ils allaient bientôt quitter terre. Et tout en observant le quai en contrebas, Ethan se demanda quelle sensation on éprouvait, sur un navire capable de fendre les étoiles.

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Kit réalisé par Arianne | Paroles : #b8860b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 25/02/2016
Pièces d'or : 24
Game Master
Joshua Kiryu
MessageSujet: Re: Aux confins de l'univers [Pv: Joshua] Ven 8 Juil - 2:33



Aux Confins
de l’Univers †





Eh bien, je ne vais pas le nier. Je n’ai pas laissé partir mon cher, cher partenaire, Neku, et son amie, Shiki, sur de bonnes nouvelles. Retrouver et vaincre Megumi, puis se rendre à Shibuya, et pendant qu’ils affrontent les faux Noises, je rétablis la musique de Shibuya. Pourquoi toute cette histoire sonne comme impossible ? Comment puis-je être pessimiste au sujet de mon propre plan, voyons ? Bien sûr qu’il va fonctionner. Il doit fonctionner. Car je ne vois pas d’autres solutions. D’autant plus que si nous tardons trop, je ne serai plus en mesure d’accéder à la Room of Reckoning. Et si je ne peux plus… alors cela signifiera que le Cœur de Shibuya est perdu. Mais à seulement nous cinq – six, si Sanae daigne nous apporter un coup de main –, avons-nous une quelconque chance d’y parvenir ? Ah, si Neku m’entendait, il prendrait un malin plaisir à se moquer de moi. Je n’ai pas le droit de douter dans ces circonstances. Je n’ai pas le droit à l’échec non plus. Je dois mettre toutes les chances de notre côté. Et par toutes… dois-je compter les autres partenaires que Neku, Shiki, Beat et Rhyme ont eus dans le plan ? Cette perspective pourrait bien nous avantager. Mais encore faudrait-il qu’ils acceptent de remettre les pieds dans le Reaper’s Game.

Hum… quoi qu’il en soit, cela ne m’explique pas comment je suis arrivé sur ce grand dôme à Crescentia. D’un certain côté, j’ai un point de vue excellent de là-haut. Et… ah si. C’est vrai. Je venais chercher des informations au sujet de Megumi. Après tout, ce satellite accueille bon nombre de personnes venant de tout l’univers. Peut-être que je peux mettre la main sur quelqu’un qui aurait vu mon cher ancien Conductor par ici. Du moins, c’était mon idée de départ avant que mon regard ne se pose sur une chevelure blonde au loin, très loin, mais qui me semble assez familière pour une raison quelconque. N’oublions pas les avantages d’être Composer et de ma joyeuse capacité à voir les Âmes des humains (bien que je pense que cette capacité découle plus du fait que je suis un Ange mais whatever). Et étant donné que chaque Âme possède son scintillement unique, il est évident que je le connais. Un sourire narquois se dessine sur mes lèvres et je disparais du sommet du dôme dans un petit nuage de plumes blanches. Pour réapparaître dans un même nuage de plumes sur le toit d’un bâtiment, à plus ou moins bonne distance du blond. Je m’assois tranquillement sur le rebord du toit tout en ne le quittant pas du regard.

Tiens, maintenant que j’y songe, je me demande s’il m’avait remarqué durant la semaine aux Pays des Merveilles. Je présume que mon cher Proxy se doutait de ma présence, mais qu’en est-il de son partenaire ? Il paraît être le genre à veiller constamment sur ses arrières. S’il ne m’a pas vu, il a dû au minimum sentir que j’étais là, quelque part, à veiller sur eux de temps à autres. Ah. Parfois, je regrette vraiment que l’UG « fusionne » avec le RG des autres mondes, mais ceux-ci ne sont pas prévus pour « accueillir » des Plans plus élevés. Je ne peux pas me rendre invisible comme je veux en restant dans l’UnderGround. Quoi que… ça ne changerait rien puisqu’ils y seraient aussi. Du moins… je crois. Voilà une hypothèse très intéressante. Autant Neku et ses amis sont prisonniers de l’UG… mais qu’en est-il de leurs partenaires qui vivent dans le RG ? Intègrent-ils l’UG lors du pacte temporaire ? Au fond, ça n’a pas réellement d’importance à mes yeux. Le blond se heurte à un humain plus âgé. Je coupe court mes pensées pour écouter attentivement ce qu’ils se racontent.

L’ex-partenaire de Neku s’enquit auprès du plus vieux s’il a récemment entendu parler d’une histoire de Ténèbres. Je fronce les sourcils, intrigué. Se peut-il qu’il court après les Ténèbres ? À l’inverse de nous qui cherchons plutôt à les repousser. L’autre homme aux cheveux sombres commence à parler d’une île à propos de laquelle quelques rumeurs d’ombres et de Ténèbres courraient. Très vite, les deux humains ont passé un marché, faisant que ce cher Ethan rejoigne l’équipage. Le départ est prévu à dix-sept heures précises. Je fouille dans ma poche pour sortir mon téléphone portable orange afin de jeter un coup d’œil à l’heure qu’il est actuellement. Eh bien, eh bien… il me reste un peu de temps. Mais l’idée d’approcher un monde englouti par les Ténèbres ne me ravit pas tellement. Je sais à quel point les Ténèbres influencent celles qui dévorent l’UG, alors j’évite ces mondes, en général. Cependant, il va falloir que je me résigne à en visiter quelques uns car il y a de grandes chances que Megumi se terre dans l’un d’eux, n’est-ce pas ? Je soupire avant de sauter du toit et de me fondre dans la foule à mon tour…

Quelques heures plus tard, alors que le navire lève l’ancre, étendant ses majestueuses voiles solaires, je me décide à me téléporter directement sur le pont du bateau volant, non loin de l’humain blond, mais dans son angle mort. J’enroule une mèche de mes doux cheveux argentés autour de mon index, tandis qu’un sourire amusé se dessine sur mes lèvres. J’observe attentivement le navire s’élançant dans l’espace. Eh bien, si vous me demandez si j’ai demandé l’autorisation de participer au voyage, la réponse est « non ». Je suis clandestin sur ce bateau, mais qu’importe tant que je peux m’amuser un peu ? Je m’avance tranquillement dans le dos d’Ethan, pour finalement m’arrêter à côté de lui, toujours souriant ironiquement. Cherchant à lui faire peur, j’engage la discussion le premier :

« Bonjour Ethan. Bien couru après le Chat du Cheshire ? ~ »

Tournant la tête dans sa direction, je pose mon regard améthyste sur lui, une lueur malicieuse dans les yeux, attendant avidement sa réaction.

Partenaire RP

Ethan Schwartz

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

« This is my city. I'm Shibuya's Composer. And you belong in Shibuya. »



Yoshiya J. Kiryu - Thème « Samuzora Messenger » ou Thème « Still Here »

Mici Lili ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 638
Date d'inscription : 17/09/2015
Pièces d'or : 718
MessageSujet: Re: Aux confins de l'univers [Pv: Joshua] Sam 9 Juil - 17:36

Aux confins de l'univers
ft. Joshua



Lentement, la proue du navire s’éleva dans les airs. Les immenses voiles solaires se dressaient au-dessus du navire, se gorgeant des lueurs du soleil. Cette masse immense quitta le sol, et déjà, les premiers vents vinrent caresser le visage d’Ethan. Il n’avait rien d’un marin, aussi, il avait été libre de profiter du spectacle. Sagement installé sur le pont, il regarda le monde diminuer en contrebas, oubliant aussitôt combien cette marrée humaine avait été oppressante quelques heures plus tôt. Les visages devinrent des silhouettes, les silhouettes devinrent des ombres, et les ombres devinrent des souvenirs. Plus rien. Le Spacioport lui-même semblait diminuer, comme un minuscule point dans le vaste univers. Il avait souvent parcouru l’univers. Il avait quitté des mondes un nombre incalculable de fois. Mais les sensations qu’il avait ressenti sur son Planeur n’étaient pas comparables avec celles qui s’offraient à lui. Braver l’univers à bord d’un navire était une sensation différente, comme un univers à part entière. Lentement, il ferma ses paupières. Les vents caressèrent son visage, secouant sa chevelure blonde, lui arrachant des frémissements. La liberté. Comment avait-il été capable d’oublier une telle sensation ? Les grands espaces, cette impression d’être en vie, cette manière dont son cœur était en train de battre, prêt à exploser dans sa poitrine. La liberté… Durant ces précieuses secondes, il se sentit en vie. Une impression grisante d’exister dans ce vaste monde.

Quand ses paupières s’ouvrirent de nouveau, une expression soulagée illumina son visage. Un sourire tendre flottait sur ses lèvres, le genre d’expression qui s’était fait bien rare ces derniers temps. Ses deux paumes contre la rambarde, il regarda consciencieusement l’espace qui défilait sous son regard comblé. Mais quand une voix inconnue retentit juste à côté de lui, il sursauta, tressaillant sur place. Son cœur manqua de s’arrêter dans sa poitrine, avant de battre à tout rompre. Quand il découvrit le garçon à côté de lui, Ethan porta une main à son cœur, soupirant profondément. Considérant la manière dont l’inconnu le regardait, il devina sans peine que cette réaction de surprise était exactement celle attendue. Il inspira profondément, retrouvant doucement sa contenance. Puis, son esprit redevenu plus clair, un détail le frappa. Ce garçon connaissait son nom. Mais pire encore… Il savait pour le Chat de Cheshire. Les souvenirs revinrent à toute allure : Neku, cette éprouvante quête pour atteindre le Chat, de ces nombreuses discussions au sujet de la Keyblade… Comment ce garçon pouvait-il connaître cette histoire ? Ses paupières se plissèrent légèrement.

« Je ne me souviens pas m’être présenté, dit-il calmement, espérant connaître l’identité de ce garçon. Comment es-tu au courant pour Cheshire ? »

Mécaniquement, Ethan regarda au-dessus de son épaule. Tous les membres de l’équipage semblaient occupés. Et à bien regarder le nouveau venu, il n’avait pas l’air d’être un marin. Ni même de faire parti du navire. Suspicieux, Ethan décida néanmoins d’attendre sa version. Mais avant de laisser au jeune homme l’occasion de s’exprimer, il surenchérit.

« Ou plutôt, qui es-tu ? »

Ses soupçons étaient palpables. Depuis les événements de Gran Pulse et du Manoir Oblivion, son attitude était légèrement plus méfiante. Il avait certainement besoin de temps. Pourtant, l’attitude douteuse du nouveau venu n’allait certainement pas faciliter les choses. Néanmoins, en dépit de cette méfiante grandissante à son égard, Ethan ne ressentit pas la moindre hostilité à l’égard de cette personne. Comme si, au fond de lui, il avait l’intime conviction de ne pas faire face à un ennemi. Après tout, quel genre d’ennemi s’amusait à faire sursauter son adversaire, là où il avait une occasion de le prendre à revers ? Néanmoins, sa gentillesse candide lui avait déjà joué des tours.

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Kit réalisé par Arianne | Paroles : #b8860b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 25/02/2016
Pièces d'or : 24
Game Master
Joshua Kiryu
MessageSujet: Re: Aux confins de l'univers [Pv: Joshua] Mer 13 Juil - 14:39



Aux Confins
de l’Univers †





Sincèrement, si on m’avait dit qu’un jour je parcourrai l’univers à bord d’un bateau volant, pendant la période où je m’occupais encore soigneusement de Shibuya, je ne l’aurais jamais cru. Pour moi, à l’époque, la seule perspective de m’éloigner de ma chère ville s’alignait avec « impossible ». J’ai toujours su que je pouvais voyager entre les dimensions et les mondes grâce à mes Pouvoirs d’Ange, mais quitter Shibuya n’était même pas une option. Après tout, les règles sont strictes. Si le Composer sort de l’UG, celui-ci s’effondre, entraînant la chute du RG. Hey, suis-je en train de me dire qu’il y a du bon à ce que Shibuya soit plongée dans les Ténèbres ? Hum… eh bien, je ne peux pas complètement le nier non plus. Je me demande si laisser ma place à quelqu’un d’autre plus tard m’est autorisé. Suite à tout ce qui s’est passé, je ne suis pas sûr que les Plans Supérieurs me laissent cette simple occasion. Un soupir las s’échappe discrètement d’entre mes lèvres.

Jetant un coup d’œil autour de moi, je réalise que les marins sont bien trop occupés à gérer leur navire et les voiles pour s’apercevoir de mon intrusion. Tant mieux pour moi. Puis je reporte mon attention sur le dénommé Ethan qui tressaillit quand je lui adresse la parole. Mon sourire amusé s’étire sur mes lèvres, et je pose mon poing contre ma bouche pour ricaner légèrement. Il semble perplexe, se demandant certainement comment je connais son nom et où j’ai pu entendre parler de sa course-poursuite avec le Chat du Cheshire. Sa surprise était clairement celle que j’espérais, si ce n’est même plus. Cependant, très vite, le jeune homme aux cheveux blonds se reprend et retrouve un air neutre, bien que son expression soit trahie par un signe de curiosité ou d’intrigue, peu importe. Je fais la moue quelques instants, vexé par le fait qu’il se soit ressaisi si vite et que je n’ai pas pu profiter de cette réaction. Enfin, ça ne fait rien. Et au bout d’un instant, l’humain se décide à répondre, me disant qu’il ne s’est pas présenté et me demandant comment je suis au courant pour la Mission.

Un nouveau sourire ironique se dessine sur mes lèvres. Hey ? Il est plus futé que mon cher Neku auquel j’avais fait la même « blague » lors de la deuxième semaine. J’avais prononcé deux fois son nom avant de le lui demander, et il me l’a donné sans rien remarquer du tout. Or, ce Ethan s’en est aperçu dès la première fois. En somme, il est quelqu’un de bien plus attentif. Ça promet d’être intéressant. L’ex-partenaire de Neku regarde autour de lui. S’assure-t-il que personne ne m’a vu ou bien vérifie-t-il si j’ai l’air d’appartenir à l’équipage ? Quelque soit la réponse, ça m’importe peu. Si les marins essayent de m’attraper, ils vont avoir de drôles de surprise. Mettre la main sur un Ange et gérant de son monde est loin d’être une tâche aisée. Néanmoins, parfois, les humains s’y croient trop. Même lorsque la personne en face d’eux est largement plus puissante, ils continuent de se battre, en espérant un miracle. J’hausse les épaules en réponse à mes pensées. J’entrouvre la bouche pour rétorquer l’une des mes habituelles phrases moqueuses, sauf que c’était sans compter sur le blond qui me devance an ajoutant une autre question. Qui suis-je.

Posant un doigt contre mon menton, je prends une mine semblant réfléchir à la question. Qui suis-je… oui, qui suis-je… un ancien être humain qui se rappelle à peine de sa vie antérieure ? Un Ange au seuil de la mort face aux Ténèbres ? Le Composer de Shibuya qui a voulu effacer son monde ? Le Game Master actuel qui essaye de réparer ses erreurs ? Un Reaper ? Oh non, je ne suis pas passé par cette étape. Un Noise ? Un ancien partenaire de Neku ? Yoshiya « Joshua » Kiryu ? Oh oui, qui suis-je vraiment, hum ? Une idée amusante me traverse l’esprit. Et si je le laissais deviner pour moi, hum ? Voyons voir s’il le découvre. Je vais lui donner une Mission, mais sans timer, après tout, je n’ai pas besoin de partenaire. Toutefois avant ça…

« Il me semblait pourtant t’avoir entendu te présenter… Très bien, alors quel est ton nom ? ~ » Je m’arrête un instant pour le regarder avec mon air malicieux habituel, avant de reprendre : « Oh, qui suis-je… que dirais-tu que je te laisse sept jours pour le découvrir ? ~ »

Eh bien, qu’Ethan accepte ou non, c’est comme il veut. C’est lui qui cherche à savoir qui je suis, de toute façon, et non l’inverse. Mais c’est toujours plus amusant de jouer à la devinette que simplement lui dire de but en blanc. Oui, vraiment. Et puis, Neku lui a parlé un peu de moi, il pourrait vite comprendre que je suis le Game Master du Reaper’s Game. J’espère quand même que le Jeu durera assez longtemps pour que je puisse en profiter. Rebaissant ma main, je commence à fredonner une mélodie que je connais par cœur, une mélodie que je connais mieux que moi-même, celle de Shibuya. Je la fredonne par-dessus la musique criante dans mon esprit, tout en observant l’espace autour de moi. C’est à la fois sombre et lumineux. J’ai un peu l’impression d’être au cœur des Ténèbres, mais qu’à l’intérieur des Ténèbres, des taches de Lumière persistent, cherchant à les perforer pour atteindre leur cœur et les faire disparaître. Un frisson me parcourt le corps. Je refuse que Shibuya termine ainsi.

« Au fait, j’ai écouté ta conversation avec le capitaine de ce navire, et j’ai cru comprendre que nous allions sur une île. Pourrais-je en savoir plus sur notre destination ? ~ »


Partenaire RP

Ethan Schwartz

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

« This is my city. I'm Shibuya's Composer. And you belong in Shibuya. »



Yoshiya J. Kiryu - Thème « Samuzora Messenger » ou Thème « Still Here »

Mici Lili ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 638
Date d'inscription : 17/09/2015
Pièces d'or : 718
MessageSujet: Re: Aux confins de l'univers [Pv: Joshua] Ven 22 Juil - 14:13

Aux confins de l'univers
ft. Joshua



Cette situation avait quelque chose de dérangeant. Ethan aurait été incapable de mettre le doigt dessus, et pourtant, cette conviction tenace était ancrée dans son esprit : cette situation avait quelque chose d’étrange. Ce n’était pas seulement cette rencontre fortuite, et même si les connaissances de ce garçon à son sujet étaient particulièrement troublantes, elles n’expliquaient pas entièrement cette sensation. Pour mettre les choses aux claires, Ethan décida d’interroger le garçon sur son identité. Mais au lieu de répondre, celui-ci sembla soudain bien pensif, comme si cette question avait besoin d’être méditée. Confronté à cette réaction, Ethan fit instinctivement un parallèle avec le Pays des Merveilles. Les habitants locaux avaient cette même manie. Déformer les questions les plus banales, avant de donner une réponse en décalage complet avec la réalité. Il dû faire de gros efforts pour ne pas soupirer, et la réponse tomba. D’abord, le garçon lui demanda son nom, dans la mesure où il ne s’était pas présenté. Ethan ignora la question. Puis, au lieu de lui répondre, il décida de lui laisser sept jours pour deviner son identité. Le regard d’Ethan devint légèrement plus sombre. Il était trop détaché, trop amusé pour le Jeu des Faucheurs. Aucun contrat ne s’était formé entre eux, et il parlait comme s’il avait un droit de regard, comme s’il avait le contrôle sur le jeu. Il était celui qui dictait, et certainement celui qui faisait respecter les règles. Désormais, Ethan avait sa petite idée sur l’identité du garçon face à lui. Pourtant, sa récente descente dans le Jeu des Faucheurs lui avait enseigné une chose : dans ce jeu, il était primordial de prendre le temps d’analyser les choses, de proscrire la précipitation. Il décida de garder le silence, laissant à son esprit le temps de considérer les choses avec du recul.

Le garçon lui posa alors une question. Il avait écouté sa conversation avec le Capitaine, et était désormais curieux d’en apprendre plus. Ethan le regarda un instant, silencieux. C’était une situation désagréable : l’impression de ne rien contrôler, d’être le pion d’une personne jusqu’à là inconnue, et disposant néanmoins d’une longueur d’avance. Et en le regardant, Ethan comprit enfin ce qui avait suscité cette sensation si étrange et dérangeante chez lui. Sa gestuelle, sa manière de parler et de se comporter… Tout était en désaccord avec son apparence, avec son âge, et même avec l’attitude de Neku, pourtant originaire du même monde. Car il était désormais certains que les deux garçons appartenaient au même univers. Il décida enfin de reprendre la parole, mesurant sa parole comme pour tenter de garder un semblant de contrôle sur la situation. Ou du moins, un semblant de contrôle sur lui-même.

« Je ne sais pas grand-chose de plus. J’ai tenté de discuter avec les habitants du port aujourd’hui. Ils racontent que depuis quelque temps, une île bizarre se serait recouverte de ténèbres. Pas des Sans Cœurs, précisa-t-il, juste des ténèbres. Comme une fumée noire qui s’échapperait de plusieurs failles. J’ignore si c’est un phénomène naturel ou non. »

Il s’arrêta un instant, regardant le garçon. Il était perspicace, et il allait certainement l’interroger. Ce n’était pas l’un de ces mondes débordant de ténèbres, où l’aide d’un élu de la Keyblade était requise. Alors pourquoi était-il ici ? Préférant éviter la question, il décida de lui couper l’herbe sous le pied. Le garçon n’allait peut-être même pas l’interroger. Il préféra prendre le risque.

« Je suis venu en suivant quelqu’un. Je doute que cette histoire d’île soit une simple coïncidence. »

Difficile d’être plus explicite. Puis, il se tourna de manière à faire face au garçon, le regardant droit dans les yeux. Il avait eu le temps de réfléchir. Ses idées étaient parfaitement claires.

« Tu es le GameMaster, avança-t-il, d’une voix étonnement neutre. Neku a dit quelque chose à ce sujet. Tu le surveilles lui et le Jeu des Faucheurs, c’est bien ça ? Il marqua une pause, avant de reprendre. Comment va-t-il ? »

La question tomba doucement, un intérêt palpable dans la voix d’Ethan. Pourtant, ce n’était pas suffisant. Il suffisait de croiser son regard intense pour comprendre que, désormais, il souhaitait obtenir des réponses. S’il avait eu un semblant d’explication, il ignorait toujours pourquoi une personne plongeait délibérément des participants dans le Jeu, confiant des missions grotesques et mortelles. Tout cela avait-il seulement un sens ? Au fond, il était certain que tout ceci était bien plus complexe. Pourtant, son regard appelait clairement des réponses.

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Kit réalisé par Arianne | Paroles : #b8860b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 25/02/2016
Pièces d'or : 24
Game Master
Joshua Kiryu
MessageSujet: Re: Aux confins de l'univers [Pv: Joshua] Dim 7 Aoû - 2:39



Aux Confins
de l’Univers †





Un silence s’est posé entre mon interlocuteur et moi, suite à ma question. Du coin de l’œil, je le vois plongé dans une profonde réflexion. À quoi peut-il songer ? Eh bien, ça m’étonnerait beaucoup que ce soit à la destination de ce bateau volant. Il ne reste donc qu’une possibilité. Qui je suis. Je le surprends à jeter un rapide regard à l’intérieur de sa main, vérifiant certainement sur un pacte s’est formé entre nous. Cette petite action confirme surtout mes pensées. Reportant mon regard droit devant moi, j’esquisse à nouveau ce sourire familier et agaçant pour les autres. Je m’avance tranquillement sur l’immense pont, vers l’avant de celui-ci, pour observer plus facilement le paysage. Si on peut qualifier l’espace de paysage, bien évidemment. Je ne m’inquiète pas à l’idée de savoir si l’humain blond m’a suivi ou non, car je suis persuadé que c’est le cas. Je fourre les mains dans mes poches pour attraper mon portable, frôlant mon bracelet en argent du bout des doigts par la même occasion. J’allais sortir l’appareil orange à clapet, prêt à harceler Mr H. de messages en attendant que le dénommé Ethan trouve une réponse. Cependant, celui-ci décide de répondre à mon autre question, à savoir, celle sur notre destination.

Pour seule réaction, je me contente d’hausser un sourcil, ne laissant pas une trace de curiosité dans mon expression. Donc l’ex-partenaire de Neku se rend sur une ‘’île bizarre‘’ à propos de laquelle il n’a absolument aucune information, mais qui semble libérer une fumée noire semblable aux Ténèbres. Voilà quelque chose de magnifique, on vole droit vers une île potentiellement dangereuse et dont on ne sait rien. Dire qu’il me donnait l’impression d’être une personne un peu plus réfléchie que ça… me serais-je trompé ? Je laisse échapper un soupir, déjà las de cette situation. Et puis quoi ? Il se demande si c’est le brouillard obscur est un phénomène naturel sur cette île. À priori, je ne pense pas. Les habitants du port qui entendent soudainement parler d’une île recouverte d’une brume sombre ressemblant aux Ténèbres ? Qu’est-ce qu’il y a de naturel, là-dedans ? Je suis certain que même mon cher, cher partenaire n’aurait pas fait une remarque aussi improbable. Cette fois, avant qu’il n’enchaîne immédiatement, je me permets de l’interrompre sur un petit ton ironique :

« Si cette rumeur commence tout juste à se répandre, je doute fortement que ce soit un phénomène naturel. »

Finalement, je sors mon téléphone de ma poche et je m’appuie sur le bastingage du navire à voile pour parcourir ma liste de contacts. J’évite de m’arrêter sur le fond d’écran au cas où le jeune homme aux cheveux blonds choisirait de surveiller chacun de mes faits et gestes pour essayer d’en apprendre plus sur moi. Une liste interminable de noms s’affiche, dont la grande majorité correspondent soit à d’anciens Joueurs, soit à des Reapers. Parmi eux, on peut donc trouver celui de Neku, Shiki, Rhyme et Beat. Mais également celui de ce vieux CAT, enregistré justement sous ce pseudonyme. Je le sélectionne et écris rapidement un message : « Tu peux veiller sur les Survivants, le temps que je trouve la sortie de l’espace ? ~ ». À côté de moi, Ethan avait repris, expliquant qu’il avait suivi quelqu’un. Relevant les yeux de mon écran, je tourne la tête vers l’humain blond, plongeant mon regard améthyste dans celui émeraude.

« J’ai plutôt l’impression que tu recherches ce quelqu’un, surtout si l’histoire concernant cette île n’est pas une coïncidence. Ça fait plusieurs jours qu’il est là-bas, ce quelqu’un. »

Et de nouveau, je reporte mon attention sur mon portable pour envoyer le message avant de refermer l’appareil, sans pour autant le rangeant dans ma poche. Ah, le réseau magique de l’UG. Je me demanderai toujours comment il fonctionne. Il faudra que je pose la question à Mr. H. D’ailleurs, je m’attends déjà à sa réponse du genre : « C’est ton boulot. », mais je sais qu’il le fera quand même. Après tout, aussi Déchu soit-il, il reste le Producer du Jeu. Et je sais qu’il est attaché aux Survivants de Shibuya, sinon, pourquoi aurait-il sauvé Beat et Rhyme ? Recommençant à fredonner la douce Musique de ma ville bien-aimée, j’entends le jeune homme reprendre la parole encore une fois. Cette fois, pour déclarer calmement d’une manière assez sûr de lui, que je suis le Game Master du Reaper’s Game.

Mon sourire narquois se redessine sur mes lèvres. Hé, hé ~ Il a raison, même si ce banal titre me blesse un peu. Je suis plus élevé que ce pauvre rang. Beaucoup plus. Je ne m’ennuie pas à juste surveiller le Reaper’s Game et les Joueurs. Je suis un Dieu de la Mort, moi. Je juge les gens dignes de revenir à la vie. Le dénommé Ethan s’enquit également de l’état de mon cher Proxy. Je doute d’ailleurs que ce dernier se souvienne vraiment de mon titre de Composer, ce qui expliquerait pourquoi il ne m’a mentionné qu’en tant que Game Master. Tranquillement, préservant mon sourire espiègle, je me tourne à mon tour vers l’humain blond pour lui répondre :

« Qu’est-ce qui te fait penser ça ? ~ Moi aussi, je suis un Joueur. Veux-tu une preuve ? ~ » Je m’arrête un instant pour l’observer, avant de continuer sur le cas de Neku : « Ne t’en fais pas, Neku va bien. Mais est-ce une habitude à tous les Élus de foncer droit vers tout ce qui touche de près le mot ‘’Ténèbres‘’ ? Tu sais, si tu continues vers cette voie, cette couleur qu’est la tienne va s’entacher de plus en plus. »

Couleur n’étant pas le mot exact, mais je parle bien de la couleur de son Âme. Cependant, si je commence à mentionner ce terme, je m’engagerais dans une conversation remplie de questions bien ennuyeuses. Il n’empêche qu’il serait bien dommage que cette Âme aux couleurs doré et verte pâle continue de se tacher de noir. Pour le coup, les taches ressemblent un peu à celles de l’Âme de Neku, il y a encore peu de temps.

Partenaire RP

Ethan Schwartz

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

« This is my city. I'm Shibuya's Composer. And you belong in Shibuya. »



Yoshiya J. Kiryu - Thème « Samuzora Messenger » ou Thème « Still Here »

Mici Lili ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 638
Date d'inscription : 17/09/2015
Pièces d'or : 718
MessageSujet: Re: Aux confins de l'univers [Pv: Joshua] Dim 25 Sep - 19:41

Aux confins de l'univers
ft. Joshua



Cette situation lui était particulièrement désagréable. Il était comme un enfant face à un adulte facétieux, contraint de l’écouter sans comprendre tout le sens de ses propos. La personne face à lui n’avait rien d’un banal adolescent. Il avait certes cette pointe de désinvolture qui n’était pas sans raviver les souvenirs de Neku chez Ethan, mais la comparaison s’arrêtait là. Si l’un semblait être un garçon profondément humain, l’autre avait une attitude bien trop mystérieuse et détachée. Conscient de ce décalage, il était évident que quelque chose n’allait pas. Pourtant, Ethan se contenta de le suivre vers l’avant du bateau, respirant calmement tout en cherchant à poser les choses le plus clairement possible dans son esprit. La discussion continua sur un sujet plus banal : la raison de la présence d’Ethan en ces lieux. Durant son explication, le garçon – Joshua, si les souvenirs d’Ethan étaient bons – ne manqua pas de glisser un commentaire sur l’origine du phénomène qui était, à son sens, tout sauf naturel. Malgré tout, Ethan décida de ne pas relever. La discussion continua, et quand le porteur mentionna la présence qui l’avait mené sur ce monde, Joshua souligna que ladite personne était là-bas depuis plusieurs jours déjà. Sans un mot, tout le corps d’Ethan se crispa légèrement. Était-il en train de remonter la piste ? Et pourtant… Non. Il était intimement convaincu que malgré ses tentatives, il arriverait encore trop tard. Cette personne avait plusieurs longueurs d’avance, et le porteur n’avait pas la moindre idée de l’histoire dans laquelle il était impliqué. Considérant la situation, il avait l’impression d’être contraint de participer à une forme de jeux de piste. Soucieux, il ne tarda pas à chasser cette pensée de son esprit. Il avait plus urgent.

Il avait tourné son hypothèse plusieurs fois dans son esprit, avant de l’avancer d’un ton calme et solide. Il était persuadé d’être dans le vrai, et le sourire qui étira le visage de Joshua confirma son intuition. Il était donc le Game Master. Pourtant, sa réaction n’était pas celle d’une personne prise au dépourvu. Durant un instant, Ethan s’était imaginé que dévoiler sa véritable identité allait restaurer une forme d’équilibre entre eux. Il s’était trompé. Et au coin du sourire espiègle du garçon, Ethan devina l’ombre des innombrables secrets qui rampaient derrière lui. Sans perdre son flegme, Joshua décida de remettre en doute les propos du porteur. Quand il lui proposa de lui prouver que lui-même était un Joueur, Ethan fronça les sourcils. Il chassa cette idée d’un simple geste de la main, préférant ne pas se confronter aux lubies du Game Master de ce Jeu détestable.

Ce point clos, Ethan décida de ne pas interroger davantage Joshua sur son statut. Pas pour le moment du moins. Et brièvement, celui-ci lui répondit que Neku allait bien. Ethan soupira, soulagé, affichant un bref sourire. C’était déjà un bon point. Mais Joshua éluda presque aussitôt ce sujet, préférant commenter l’attitude d’Ethan. Cette manie de « foncer vers les ténèbres ». Mais si ce commentaire le laissa de marbre, ce ne fut pas le cas pour ces derniers mots. S’il persistait dans cette direction, il serait de plus en plus souillé. Cette fois-ci, une lueur beaucoup plus sombre passa dans le regard du jeune homme. Un éclat Ô combien rare dans ces pupilles bienveillantes. Un fragment de méfiance. Celle-là même qui apparaît chez ceux qui cachent la vérité, ceux qui préfèrent se voiler la face, et dissimuler au reste du monde une réalité trop désagréable. Durant un instant, il était à découvert. Comme si son armure de chevalier blanc venait de voler en éclat, révélant la triste vérité qui sommeillait sous ces couches de métal immaculé. Il fixa le jeune homme qui lui faisait face, incapable de trouver l’attitude à adopter. Sa seule réaction fut de laisser un silence de plomb s’instaurer, avant de passer une main dans sa chevelure blonde. Doucement, son expression redevint plus douce, et le porteur retrouva son calme habituel. S’il n’était pas habitué à de tels réactions, son corps, lui, était encore gorgée d’adrénaline. Il expira doucement, avant de poser un regard plus serein sur Joshua. Il n’avait pas encore répondu à sa question, aussi reprit-il posément.

« Le rôle d’un Élu est de préserver l’équilibre de l’univers. Si les ténèbres apparaissent là où elles ne le devraient pas, notre tâche est de les arrêter. Il s’arrêta pour afficher un sourire. Oui, je suppose que c’est devenue une habitude chez certains d’entre nous. »

Et sans rien ajouter, il porta son regard vers l’horizon, déposant ses paumes ouvertes contre la rambarde du navire. « Et tout ira bien. » affirma-t-il d’une voix beaucoup plus autoritaire. Une seconde s’écoula, et il se retourna pour faire face à Joshua. La discussion était loin d’être terminée, et ce point d’ombre occulté, il décida de passer aux choses sérieuses.

« J’ai encore quelques questions. Il croisa les bras. Toute cette histoire autour du Jeu des Faucheurs… J’imagine que je ne peux pas comprendre, et que je ne peux pas l’arrêter. Mais dis moi juste une chose. Neku, et tous les autres Joueurs. Sont-ils piégé là-dedans pour une bonne raison ? »

Il laissa un court silence, juste le temps nécessaire pour intégrer sa question. Mais il ne laissa pas le temps à Joshua de répondre. Il ramena sa main vers son épaule et tendit l’index et le majeur, affichant ainsi le chiffre deux. Seconde question.

« Et l’autre chose. Je doute que tu sois venu jusqu’ici pour vérifier que j’allais bien ? »

Il le dévisagea un instant, arborant un visage neutre. Quitte à patienter sur le pont le temps que le navire atteigne sa destination, il avait tout intérêt à glaner des informations. Même s’il était désormais séparé de Neku, il ne l’avait pas oublié pour autant. Et questionner son Game Master serait certainement une bonne occasion d’en apprendre davantage sur toute cette histoire. Car s’il n’était pas participant du Jeu des Faucheurs, il était au front dans la guerre entre lumière et ténèbres. Et si ses souvenirs étaient exacts, Shibuya était justement en proie aux ténèbres.

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Kit réalisé par Arianne | Paroles : #b8860b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 25/02/2016
Pièces d'or : 24
Game Master
Joshua Kiryu
MessageSujet: Re: Aux confins de l'univers [Pv: Joshua] Sam 19 Nov - 21:11



Aux Confins
de l’Univers †





My, my (Eh bien, eh bien). Il semblerait bien que j’ai marqué un point, hum ? Cette expression si sombre qu’est celle de l’ex-partenaire de Neku ne trompe pas. Il est conscient que son Âme est de plus en plus souillée, mais il ne fait pas le moindre effort pour y remédier. Voilà un bien étrange cas d’être se battant du côté de la Lumière. Cela m’importe peu, en vérité. Il peut bien faire ce qui lui chante après tout, ce n’est pas mon problème. Ça me donne juste un bon sujet sur lequel appuyer pour garder l’avantage. Cependant, assister à l’assombrissement de cette chaleureuse Âme est triste. D’autant plus que, si mon cher, cher partenaire apprend ça, il me reprochera de n’avoir rien fait. Après tout, sa Musique me disait qu’il éprouvait un peu de respect envers le Porteur aîné. Détail qui sonnait comme un exploit à mes oreilles, d’ailleurs. Bien, ce n’est pas comme si je pouvais y remédier, de toute façon. Ethan n’a aucun lien avec Shibuya, excepté le fait qu’il se soit retrouvé en pacte avec Neku. Ce n’est pas suffisant pour que je puisse entendre sa Musique d’Âme, même si je vois la lueur de cette dernière. Et puis, même si je la percevais, je ne pourrais rien y faire. Shibuya n’est pas en état pour m’aider à clean une Musique.

Soupirant discrètement, j’écoute plus ou moins le discours du jeune homme aux cheveux blonds concernant le rôle d’un Élu de la Lumière. Oui, vraiment plus ou moins. J’ai plus l’impression de le réentendre, puisqu’il a expliqué à peu près la même chose à mon petit Proxy. Alors honnêtement, je vais garder ça dans un coin de mon esprit. Après tout, ces informations sur les Porteurs me serviront bien un jour ou l’autre, mais il ne m’apprend rien grand-chose. C’est même plutôt ennuyeux et répétitif. D’un autre côté, je remarque aisément qu’il utilise ce petit monologue pour se ressaisir. J’hausse légèrement les épaules, n’y prêtant pas plus attention que ça. Bien que je ne le dise jamais, je pense comme Neku. Le combat contre les Ténèbres ne m’intéresse pas. On s’y trouve peut-être mêlés de force par les évènements, et je prends un malin plaisir à embêter les Survivants – surtout Neku – avec ça. Toutefois, je ne chercherai jamais à y plonger complètement dedans. En tant que Dieu – ou Ange, whatever –, en tant que protecteur de Shibuya. Dès que nous l’aurons sortie de sa prison ténébreuse, dès que j’aurai récupéré mes pleins Pouvoirs. Je rétablirai la barrière pour éviter une nouvelle invasion, mais aussi les entrées et les sorties de voyageurs interdimensionnels. Cloisonner ma chère ville loin des autres mondes. Peut-être parais-je trop possessif, mais je trouve que nous avons eu assez d’ennuis comme ça.

Quoi qu’il en soit, le dénommé Ethan termine ses explications par une phrase sûrement supposée être rassurante. Sûrement destinée à Neku. Et à Shiki, par la même occasion. Peut-être attend-t-il un commentaire de ma part. Mais je ne juge pas utile de lui répondre, alors je reste simplement silencieux, observant l’environnement spatial, et sentant des regards dans mon dos. Je jette un vague coup d’œil derrière moi pour apercevoir un marin qui guette chacun de mes mouvements. Je choisis de l’ignorer quand celui-ci détourne les yeux après avoir remarqué que je l’observais. Froussard. N’essaye pas de te confronter à moi si tu n’es même pas capable de soutenir le regard. Je soupire d’ennui, reportant mon attention sur l’humain blond. S’il est satisfait de combattre les Ténèbres, tant mieux pour lui. Moi je suis satisfait que les Survivants ne suivent pas cette voie dangereuse. Heh. Qu’est-ce que je pense, moi, encore ? La ‘’chose‘’ qui enserre mon cœur mort revient, m’obligeant à les empêcher d’aller affronter les Ténèbres si jamais ils le désirent. Et ça fait mal. Terriblement mal. Je me mords la lèvre inférieure l’espace d’une seconde avant de recacher mon expression sous un sourire ironique.

Après l’avoir ressenti la première fois lorsque j’ai retrouvé Neku et Shiki, je suis allé à la Room of Reckoning pour ‘’parler‘’ à Shibuya, pour savoir ce qu’elle avait à me dire. Cependant, je ne m’attendais pas à ce qu’elle me dise que ce ne soit pas sa faute. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle me dise que ce sont mes émotions. Mais je ne peux pas ressentir quoi que ce soit, n’est-ce pas ? Après tout, je suis mort. Mon cœur aussi. Je n’arrive pas à me sortir cette nouvelle de l’esprit malgré qu’elle soit fausse. C’est très agaçant. Prenant une légère inspiration, je croise les bras pour essayer, une fois de plus, de virer ça hors de ma tête. Je suis l’homme aux yeux émeraude s’avancer vers la rambarde avant de se retourner vers moi, le sérieux revenu sur son expression. Celui-ci commence à me poser des questions sur… le Jeu des Reapers. J’hausse légèrement un sourcil, me demandant en quoi cela peut bien l’intéresser. Puis il précise sa question, voulant surtout savoir pourquoi les Joueurs sont piégés dans mon Jeu. Instantanément, je laisse échapper un ricanement, bien que je n’y réponde pas. De un, car je n’en ai pas envie. De deux, car Ethan ne m’en laisse pas le temps.

Mon interlocuteur poursuit donc avec une deuxième question. Mon sourire narquois s’élargit, n’en paraissant pas pour le moins perturbé ou ne laissant aucun indice pouvant indiquer qu’il marque un point. Évidemment, il a compris que je ne suis pas ici juste pour faire la conversation avec lui. Moi aussi, je cherche quelqu’un, cher ami. Moi aussi. Quelqu’un aussi de lié aux Ténèbres. Quelqu’un qui retient ma Shibuya prisonnière dans l’obscurité. Quelqu’un en qui j’ai confiance, mais que je dois malgré tout effacer, comme le stipulent les règles de notre Jeu. J’enroule une mèche de cheveux autour de mon doigt un court instant, avant de me détourner et de lever un peu les bras sur les côtés, une expression arrogante sur le visage.

« Tu sais déjà que ma chère ville, Shibuya, est plongée dans les Ténèbres, hum ? Neku te l’a expliqué. Le Jeu des Faucheurs est un jeu très particulier. Il a été épargné par les Ténèbres. Il est comme une protection qui nous garde en vie, avec la contrepartie de devoir y participer. »

Un nouveau sourire se dessine sur mes lèvres. Eh bien, ce n’est pas totalement un mensonge, après tout. Mais c’est loin d’être la vérité exacte également. Je suppose que, comme notre monde se compose de plusieurs Plans, les Ténèbres ont d’abord envahi le RG de Shibuya, puis elles commencent à grignoter l’UG. Heureusement que l’UG existe, il a permis de nous garder en vie jusqu’à maintenant. Pour combien de temps ? Shibuya, elle-même, essaye de tenir. Combien de temps le pourrait-elle, même avec mes interventions pour la protéger autant que je peux ? J’ai l’impression que je risque de la perdre d’une minute à l’autre. Et la ‘’chose‘’ qui étreint mon cœur me fait encore plus mal. J’aime ma ville, et je ferai tout pour la protéger, mais comment le puis-je à cause de ce Jeu ? Pour la première fois dans ma non-vie, je regrette de l’avoir créé. Il me prive d’une partie de mes Pouvoirs. Il me prive de veiller sur Shibuya à pleine puissance. Quel Composer inutile fais-je. Même obligé de demander de l’aide auprès des autres Survivants.

Soufflant, je commence à fredonner la Musique de Shibuya pour calmer mes pensées, et je me retourne pour faire face à nouveau à Ethan. Je me concentre sur sa deuxième question, l’étudiant longuement, posant ma main contre mon menton. Voyons voir. Quelle bonne excuse puis-je lui donner ? Mes motivations pour être venu au Spatioport, afin d’essayer d’obtenir des indices sur où je pourrais trouver Megumi, ne le regardent pas. Mais vraiment, je ne suis pas mieux que cet humain, au final. Moi aussi je cours après les Ténèbres, ou plutôt, après une personne qui contrôle les Ténèbres. Une idée brillante finit par me traverser l’esprit, et la base même de cette idée est… Ethan. Hee, hee ~

« Eh bien, il s’avère qu’un Joueur se trouve à Crescentia. Comme tu le sais tout aussi bien, je suis le Game Master, alors je suis passé surveiller ~ »

Joueur ou plutôt ex-Joueur, d’ailleurs. Non, même pas un ex-Joueur. Il n’est même pas un Joueur officiel, après tout. Juste un partenaire temporaire de Neku. Hum ~ Je me demande s’il va s’apercevoir que ceci est un mensonge. Je sens à nouveau un regard se poser sur moi dans mon dos. Je plisse les yeux. Quand va-t-il arrêter de me reluquer comme ça ? Je sais que je suis un beau Dieu, mais tout de même. Ça devient lourd à la longue. Bien que je me doute qu’il me surveille plutôt qu’il me regarde juste. Je soupire d’ennui à nouveau et croise les bras. Je ne suis pas motivé à l’idée d’utiliser mes Pouvoirs pour le convaincre d’arrêter. Surtout que je risque plus de m’attirer le mépris des autres marins que leur sympathie. Bon, ce n’est pas non plus comme s’ils étaient en mesure de me vaincre si je m’y mets vraiment. Mais ça serait trop me dévoiler en contrepartie. Je perdrais l’avantage que j’ai sur l’ex-partenaire de Neku. Visant au hasard, je désigne du doigt le gars qui me regarde, faisant toujours face au Porteur.

« Je te propose un marché. Tu m’aides à convaincre cet équipage que je ne vais rien leur faire, sinon ils vont le regretter. Et je réponds à quelques unes de tes questions. Ça occupera le voyage ~ »

Mais il n’est pas dit dans ce marché que j’y répondrai avec sincérité. Il n’est pas dit non plus auxquelles j’accepterai de répondre et auxquelles je refuserai. Tout reste dans mon sens, comme toujours ~

Partenaire RP

Ethan Schwartz

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

« This is my city. I'm Shibuya's Composer. And you belong in Shibuya. »



Yoshiya J. Kiryu - Thème « Samuzora Messenger » ou Thème « Still Here »

Mici Lili ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aux confins de l'univers [Pv: Joshua]
Revenir en haut Aller en bas

Aux confins de l'univers [Pv: Joshua]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» Murdo : L'univers est sans limite ...
» Jeffrey Joshua Marshall est arrivé. Décollage immédiat !
» Bibliographie sur Tolkien et son univers.
» On se sent si petit, noyé dans l'Univers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom hearts reload  ::  :: Crescentia-