Partagez|

Dawn ♥ Nobody will suffer my fate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 55
Date d'inscription : 05/05/2016
Age du joueur : 27
Pièces d'or : 54
Heart Seeker
Dawn
MessageSujet: Dawn ♥ Nobody will suffer my fate Jeu 5 Mai - 15:26


Dawn

Some Informations

Nom & Prénom : Dawn (autrefois Mariana Line Whiteage)
Âge : Inconnu (présumé 18 ans)
Lieu de naissance : Tour Mystérieuse
Groupe : Gardiens
Arme : Poings Américains et Boule de Cristal
Pouvoir : Divination et magie de soin
Race : Simili de Princesse de coeur




Caractère • Inside of me

Si l'on reprend les dires de ton ami Firion, bien qu'étant devenue une simili, tu reste une jeune femme douce et souriante. Tu peux être parfois un vrai petit rayon de soleil avec les gens que tu apprécies. Envers eux, tu es si loyale, toujours prête à les aider ou à les réconforter car bien que moi, ton coeur, je ne fasse plus parti de toi, tu es tout de même capable de reconnaître la tristesse sur le visage d'un ami et de lui apporter du réconfort. Tu restes malgré tout très sensible, sans doute un trait de caractère te provenant de ton ancien toi ? La mélancolie a tendance à quelque fois t'emporter. Tu en fais sourire plus d'un avec ton côté enfantin et extraverti, faisant transparaitre une certaine naïveté parfois. Mais tu as appris à te faire aimer telle que tu es, et tu aimes tant te faire de nouveaux amis.

Ton rôle de Gardienne est très important pour toi, prête à tout pour protéger ta princesse ou même n'importe quelle personne ayant besoin de ta force surhumaine. Car tu as le sens des responsabilités et ta loyauté envers le Roi Mickey et la lumière est sans faille. Pour toi, les Ténèbres ne méritent pas leur existence. Sportive, tu t'entraines régulièrement pour tenter de devenir plus forte, privilégiant le combat au corps à corps grâce à ton arme de simili, l'art de la divination te permettant de parfois anticiper certaines approches et ta magie pouvant soigner rapidement tes blessures.

Ton ancien toi t'intrigue, mémorisant chaque détail des flashs te traversant l'esprit. Secrètement, tu sembles admirer cette jeune femme qu'était Mariana, tu as clairement du mal à t'identifier à elle, peut être parce que tu te sous-estimes ? Tu cherches à faire de ton mieux pour lui ressembler, cette douce et juste héritière aimée de son peuple. Au fond de toi, tu as toujours cette espoir de me retrouver et de pouvoir regagner le Royaume d'Ellada pour le débarrasser de toutes ténèbres.




Histoire • On the tracks of my past




Ellada

Le Royaume d'Ellada, contrée de coeur inconnue de l'ordre des Gardiens. Ton Royaume, tu y penses beaucoup depuis ma perte ... Tu penses à ces forêts enchantées, illuminées par les doux rayons du soleil, tu penses à ces cascades d'eau si claire, si limpide, ajoutant tant de beauté à ce paysage, tu penses à ce château prestigieux dans lequel tu as vécu tant de belles années. Non tu ne peux pas te le sortir de la tête et en quelque sorte, ces lieux te manquent, mais ils resteront à jamais un rêve. Mais sans moi, es-tu capable de garder un espoir ?

Ta naissance fut un véritable cadeau du ciel, tellement désirée de tes parents, et dès lors que tes pupilles d'un bleu profond furent dévoilées au monde, tu étais déjà promise à un brillant avenir. Oui, dès mes premiers battements rythmant ton être. A cette époque, tu répondais au doux nom de Mariana Line Whiteage, héritière de ta contrée, appelée un jour à la gouverner. Petite princesse déjà aimée de tous alors que tu venais à peine de voir le jour. Promise à un avenir, promise à un destin.

Tu as grandi au sein de la royauté, apprenant le protocole, les bonnes manières pour devenir une jeune fille douce et posée, réalisant à la perfection tout ce que l'on te demandait. Tu faisais la fierté de tes parents et de ton peuple, une enfant modèle, connaissant ses futures responsabilités sur le bout des doigts. Tu savais ce qu'impliquait ton statut de princesse, tu savais qu'un jour ou l'autre, tu devrais porter ce Royaume sur tes frêles épaules. Si pure, si innocente ... Les dires à ton sujet n'étaient que positifs, un coeur d'or ... J'appréciais d'ailleurs ce compliment plus qu'un autre, j'étais toujours serein, paisible dans ta poitrine, t'apaisant de mes battements calmes et réguliers.

Puis un jour, une angoisse s'empara de toi, de moi. Pourquoi ? Parce qu'une marque était apparue sur la face interne de ton poignet, marque gracieuse et harmonieuse ... Princesse de coeur, voilà ce que tu étais devenue, grâce à moi certainement, moi qui m'étais toujours assuré de garder cette innocence, cette pureté qui te caractérisait, qui nous caractérisait puisque nous ne faisions qu'un à l'époque. Le bon temps dirons-nous ... Dommage que le Roi Mickey et les Gardiens ignoraient ton existence, puisque ce n'était pas le cas des Ténèbres qui attendaient simplement de me dévorer, de nous dévorer. Mais tu ne connaissais pas les ombres, tu ne connaissais pas le mal dans ton berceau de lumière, tu n'avais aucunement conscience du danger qui nous guettait.

Enfin jusqu'à ce jour, suite à ces dix huit printemps de calme et de perfection ... Ce jour où la garde royale était venue avertir ton père d'un grand danger, bien pire que celui qu'était l'homme. Des ombres, des ténèbres, dévorant chaque humain se dressant sur leur chemin, dévorant les cœurs, simplement des hors d'œuvres puisque celle qu'elles voulaient, c'était toi ... Et moi. Ah si seulement nous savions ? Si seulement quelqu'un était assez fort pour nous protéger. Ton père te pria d'aller te cacher, ce que tu fis, conservant cette obéissance même dans les pires moments. Mais pourtant, tu avais peur, je le ressentais et mes battements se firent plus rapides, plus pressants, plus douloureux. Ton esprit me suppliait de garder mon calme, mais impossible, je sentais ce danger imminent.

Assise derrière cette porte close, tu attendais que l'on te somme de sortir, tremblant de tous tes membres, tu priais pour que ce cauchemar prenne fin, mais tu n'avais pour l'instant aucune idée des évènements. Ainsi, ta curiosité t'emporta, te forçant presque à te lever pour pointer ton nez à la fenêtre. Et tu les vis ... Et je m'emballais encore un peu plus, battant à tout rompre, cognant ta poitrine comme pour t'alerter de t'éloigner de cette fenêtre. Des ombres, de toutes formes, de toutes tailles, leurs yeux jaunes fixés maintenant sur toi. Tu reculas, empruntes de terreur en les voyant dévorer sans pitié ton peuple, tes gardes, mais tes prunelles d'océan ne pouvaient se détacher de ce macabre spectacle puisque sous tes yeux, ton père avait dégainé son épée, le Roi lui-même menant le combat. Puis des coups frappés à la porte te firent sursauter, me faisant louper un battement. Ta voix habituellement douce et calme se fit plus hésitante, plus tremblante.

"Qui ... qui est là ?"

Les mains moites, tes jambes prêtes à céder sous ton poids, tu attendis une réponse. Tu avais si peur que tu ne pus prononcer plus de mots, tu patientas, cherchant pourtant à me calmer, mais en vain. Puis une autre voix retentit, celle de ta mère, la Reine, tout aussi terrifiée que toi. La poignet tremblait, elle qui cherchait nerveusement à ouvrir cette porte de chêne.

"Mariana ! Ouvre moi s'il te plait !"

Tu te précipitas, tes doigts peu assurés tournant la clé pour déverrouiller la porte, qui s'ouvrit à la volée alors que tu eus le réflexe de te reculer. Les larmes roulant sur tes joues, tu te jetas au cou de ta mère, pleurant à chaudes larmes, soulagée de la savoir saine et sauve, mais lorsque tes paupières s'ouvrirent de nouveau, tu aperçus de nouveau ces pupilles jaunes, effrayantes, ces tâches noires grouillantes. Dans un élan de courage, tu te détachas de l'étreinte pour refermer avec force le panneau de bois, le verrouillant à double tour. Tu nous pensais en sécurité, mais tu te trompais lourdement Princesse car l'une d'elle apparut sur le sol, se reformant devant toi. Ta mère fit barrage de son corps pour te protéger, elle ne te laissa pas le choix. Vinrent d'autres ombres, par dizaine et tu terminas acculée contre le mur de ta chambre, ta mère écartant les bras devant toi, murmurant des paroles rassurantes qui contrastaient tellement avec le timbre de sa voix.

Ta poitrine s'élevait et redescendait à mon rythme, tachycarde, tandis que ton visage si harmonieux était déformé par la terreur. Tu le vis aussi bien que moi, ces ombres qui se jetèrent sur elle, qui entrèrent en elle ... Horrifiée, choquée, tu voulus hurler mais devins aphone, la gorge serrée. Cela avait été si rapide, si inévitable ... Tu courus à la fenêtre pour observer ton père. Il n'était plus là lui non plus. Puis quelque chose enserra ta cheville, tu ne parvins pas à te dégager et tu les sentis grimper sur toi, s'agripper à ta peau, à tes vêtements. Puis une immense souffrance lorsque ... Lorsque les ombres m'arrachèrent à toi ... Tu sombras dans l'inconscience.

***

Tour Mystérieuse

Tant bien que mal, tu reprenais connaissance, ressentant l'herbe qui chatouillait ta peau, l'air frais qui caressait ton visage. Tes paupières restèrent closes, comme si tu ne parvenais pas à les ouvrir. Tu te sentais différente, tu ressentais comme un immense vide en toi. Tellement légitime en sachant que j'étais à des milliers de kilomètres de toi maintenant. J'aimerais tant regagner ta poitrine, pour que tout redevienne comme avant ... J'aimerais tant que tout ceci ne soit qu'un cauchemar tout simplement, retrouver ce temps où nous ne faisions qu'un, où je pouvais battre paisiblement dans ta poitrine, mais tu devras faire sans moi petite Mariana, à moins que tu ne sois devenue une autre ?

Enfin, tu ouvris les yeux à ce monde inconnu, mais tu voyais les choses d'une toute autre manière, comme si ces pupilles azurées étaient celles d'une autre. Que t'arrivait-il  ? Tu te redressas pour scruter les alentours. Face à toi, une immense tour jaune, tu penchas la tête comme pour mieux l'analyser. Mais ton esprit était ailleurs, tout était si flou dans ta tête, tu tentais de remettre de l'ordre dans tes pensées. Que faisais-tu là ? Pourquoi étais-tu allongée dans l'herbe, inconsciente ? Toutes ces questions qui ne faisaient que se bousculer dans ta tête .... Tu semblais seule, personne ne pourrait répondre à tes interrogations. Tu ressentais le contact d'un métal froid autour des doigts de ta main droite que tu levas vers ton visage pour examiner. Une arme ... Mais d'où provenait-elle ?

Tu finis par te lever, tes jambes flagellant dangereusement. Tu ressentais toujours ce vide en toi, et comme un instant, tu vins presser tes deux mains contre ta poitrine. Tu te souvins des palpitations habituelles, mais pourtant, tu ne ressentais rien à cet instant, rien du tout, juste un silence pesant dans ta cage thoracique. Mon absence était flagrante, mais tu ne comprenais pas comment cela avait pu t'arriver ou plutôt pour être plus précis, comme cela avait pu arriver à Mariana ... Oui parce qu'étrangement, ces souvenirs qui te revenaient peu à peu, tu avais l'impression qu'ils n'étaient pas tiens ... Ceux d'une autre ...

Quelques jours passèrent et te sentais de plus en plus seule, mais étrangement tu ne ressentais ni la faim, ni la soif. Tu exploras cette minuscule contrée,  tu en fis rapidement le tour, puis tu décidas de te réfugier dans cette tour relativement vide, la porte en son sommet étant verrouillée. Tu avais cette impression de n’être plus qu’un simple esprit, un fantôme de l’ancienne toi qui déambulait dans les escaliers, jusqu’au jour où tu entendis des bruits de pas. Tu en fus effrayée, puisque tu étais complètement déboussolée par les souvenirs de cette vie passée, de cette Mariana, qui te revenaient en flash. Malgré tout, tu entrouvris légèrement la porte, ton visage se collant à l’entrebâillement. Mais pourtant quelque chose d’autre attira ton attention. Cette marque en forme de cœur sur ton poignet, un peu « délavée ». Tu te permis un instant pour fermer les yeux et réfléchir … Une image te revint, de cette marque sur le bras de cette autre toi, mais pourtant bien plus présente que la tienne.

Tes paupières se rouvrirent, te permettant d’apercevoir un homme en armure, lui donnant une certaine prestance. Malgré sa crinière argentée, il ne te semblait pas très vieux, tu l’estimais à une bonne vingtaine d’années, certainement pas plus que la trentaine. Tu l’observais derrière cette grande porte, peu consciente du fait que tu n’étais pas très discrète. Lorsque son regard se posa sur toi, tu te figeas un instant, comme si un semblant d’angoisse te prenait à l’estomac, mais c’était différent cela aussi, comme si tu ne la ressentais pas réellement. Tu finis par ouvrir timidement la porte et à te montrer au nouveau venu, tu ne le jugeais pas hostile, bien au contraire. Tu mis un pied dehors, puis deux, n’osant pas faire un pas de plus vers lui. Ses pupilles brunes se posèrent sur toi et de cette distance tu pus y lire ce qui te semblait être de la compassion … La compassion, ce sentiment te rappelait quelque chose, mais tu ne parvenais pas à vraiment te souvenir.

Ton regard se perdit quelque peu dans le vide, tu ne parvenais pas réellement à craindre cet inconnu, comme si tu pouvais sentir qu’il ne te voulait aucun mal, son regard ne reflétait aucune méchanceté, aucune mauvaise intention. Tu replaças une de tes mèches rosées derrière ton oreille, fixant l’homme en armure qui s’approcha doucement de toi. Tu n’eus aucun mouvement de recul et attendis une quelconque réaction de sa part, profitant de cet instant de silence pour le détailler un peu plus. Tu étais intriguée par toutes ces armes qu’il portait sur son dos, certaines t’étant même inconnues. Un guerrier, mais que venait-il faire en ces lieux ? Cette tour vide dont les parois brillaient légèrement à la lueur de l’éternel crépuscule, donnant l’impression que le temps s’était arrêté, comme une sorte de transition entre ton état d’être pur et celui de « sans-cœur ». Se plantant à quelques mètres de toi, il s’adressa à toi, prenant un ton rassurant.

« Je me nomme Firion, Gardien au service du Roi Mickey. Je suis chargé de retrouver les éventuels survivants suite à l’attaque du Royaume d’Ellada. »


Tu restas un instant muette, appréhendant les paroles du dénommé Firion. Puis un nouveau flash et l’attaque en question te revient en mémoire. Tu vis la scène à travers une jeune fille, une mèche rosée semblable à la tienne entachant quelque peu ton champ de vision. Tu observais ces ombres progresser au travers de ta fenêtre, fixant un homme que ton hôte semblait connaitre. Ton hôte ou plutôt cet autre toi non ? Tu étais clairement perdue, tu n’y comprenais rien, rien du tout. Peut-être que le « Gardien » pourrait éclaircir ces zones d’ombre ? Ce Royaume était-il … le tien ? Oui, c’était bien le tien, avant que les Ténèbres ne m’éloignent de toi, avant qu’ils ne s’emparent de cette pureté qui résidait en toi depuis le jour de ta naissance, mais toi tu n’en avais pas encore réellement conscience, tu pensais qu’elle était une autre tout simplement. Tu n’avais pas encore ouvert la bouche une seule fois depuis ton arrivée en ce monde, et tu te demandais même si tu étais encore capable de prononcer quelques mots. D’un ton peu assuré, tu t’exprimas, cherchant difficilement tes mots.

« Je … Je pense venir de là-bas … Je ne me souviens pas de tout. Il y avait des … ombres grouillantes et je me suis retrouvée là. Je ne sais pas … Je ne sais plus … Et j’ai cette marque sur mon poignet. Dans mon souvenir, elle était plus … nette. Et je me sens … vide … Je ne sais plus qui je suis …»

Tu lui montras ton poignet, espérant qu’il puisse t’éclairer sur la signification de ce petit cœur régulier, dont la couleur était maintenant passée. Dire que tu ne me possédais même plus … Dire que tu te comparais à une simple coquille vide … La panique aurait pu s’emparer de toi, mais pourtant tu ressentais plutôt comme un mélange d’émotions, ou un souvenir d’émotions, c’était incompréhensible, tellement déstabilisant ! Firion allait te prendre pour une folle, très certainement, mais au lieu de cela, tu vis son visage se frapper d’horreur, empreint de culpabilité.

« Cette marque signifie que vous êtes une princesse de cœur et le fait que vous vous sentiez vide montre que … je n’ai pas su vous protéger ... »

Tu le regardes baisser la tête, clignant des yeux comme pour comprendre ses paroles. Une princesse de cœur ? Tu te pensais pourtant loin d’être une princesse, mais peut être que cette robe si élégante que tu portais te prouvait le contraire ? Enfin, élégante, elle devait l’être avant … Puisque maintenant, elle était maculée de saletés et déchirée par endroits. Tu baissas les yeux sur cette marque avant de reprendre la parole, prenant conscience que cette Mariana était sans doute plus proche de toi que tu ne le pensais. Ce vide intérieur prit soudainement sens.

« Je … Ils ont … arraché mon cœur …. Est-ce bien cela ? »

Son regard triste ne trompait pas, tu avais bel et bien raison. Tu étais vide, dénuée de coeur, tu en fus choquée et ton regard se perdit au loin l'ombre d'un instant avant de se reporter sur ton interlocuteur. Mille questions se bousculaient dans ton esprit, mais une seule en ressortait, une seule et unique, sans doute la principale ... Mais au moment où tu voulus la poser, une autre s'imposa. Tu t'accordas donc ces deux seules interrogations.

"Mais ... Comment est-ce possible ? Vivre sans coeur ? ... C'est insensé ..." Puis suivit la deuxième question avant même que le Gardien ne puisse répondre. "Qui suis-je ... Firion ?Dis-moi qui je suis ! ..."

Ne te formalisant pas des conventions sociales que l'on t'avait inculquées impliquant le vouvoiement, tu devins plus familière avec cet homme, cette "première rencontre" pour toi, comme si tu n'étais qu'une enfant perdue. Tu ressentis une profonde tristesse, certainement l'émotion la plus forte depuis ta "renaissance", mais tout ceci n'était clairement pas réel puisque je n'étais plus là ... Juste un souvenir, un écho, tout simplement. Mais pour toi, c'était bien réel. Une fois de plus, quelque chose te manquait ? Mais quoi ? Tes larmes ... Ce liquide salé qui embuait des prunelles avant de couler sur tes joues, souvant associé à ce sentiment de mal être. Mais cette fois, aucune larme, rien du tout ne te vint. Plutôt ironique ... Triste de ne pas pouvoir verser tes larmes ... Firion, lui, semblait désolé, ou peut être incapable de répondre à tes questions ? Un silence pesant s'installa où tu contemplais l'herbe sous tes pieds que tu remarquais nus. Il reprit d'un ton relativement calme.

"Les princesses de coeur ne portent aucune trace de ténèbres dans leur coeur. Pour la Confrérie Obscure et les êtres maléfiques, elles sont une clé pouvant ouvrir la porte des Ténèbres. Nous les Gardiens avons pour devoir de les protéger." Il s'approcha de toi, mais tu ne bougeas pas , le laissant raccourcir cette distance qui vous séparait. "Cet absence de ténèbres a empêché ta transformation en sans-coeur, ces ombres dont tu as parlé plus tôt. Si je ne me trompe pas tu es devenu ... un simili ... Ton coeur et ton âme restent intacts, mais ton coeur ne loge plus en toi, il est sans doute quelque part, prisonnier des ténèbres ..."

Tu n'eus pas la force de le regarder dans les yeux, encaissant ces explications. Cet homme en armure t'était inconnu, mais pourtant, tu étais certaine que tu pouvais lui faire confiance. Pourquoi ? Tu n'en avais aucune idée. Une intuition sans doute ? En réalité, il n'avait pas répondu à tes interrogations, mais tu avais maintenant connaissance de ce que tu étais avant cette attaque et dorénavant. Une simili ... Ce mot t'était lui aussi inconnu. Toute cette nouveauté en était presque déconcertante.

"Je ne me souviens plus de mon nom ... Je ne suis plus personne ..."

Tu levais un regard triste vers le Gardien, peut être à la recherche d'un quelconque réconfort, ce que tu trouvas dans un léger sourire s'affichant sur le visage du jeune homme. Malgré tout, il y eut une réaction semblable sur ton propre visage. Puis vint ces mots que tu n'oublieras sans doute jamais, car ils marquaient le début de ta nouvelle identité, de ta nouvelle vie.

"Et bien, je vais te trouver un nom le temps que tu te souviennes du tien ! Dawn ... Tu t'appelleras Dawn ..."

Dawn ...

***

Château Disney


Ainsi, tu fus retrouvée par un Gardien, peut être un peu tard certes, mais celui-ci se sentait responsable de ton sort, bien que pour toi, il n'avait aucune raison de se sentir coupable. Peut être parce que tu n'avais pas l'impression d'avoir toi-même vécu cette tragédie dont tu as pourtant souvenir ? Pour toi, Firion n'y était pour rien dans tout cela et tu ne manquais clairement pas de le lui rappeler. Tu ne pouvais que lui être reconnaissante puisque celui-ci ne te laissa pas croupir devant cette tour, au sein de ce monde minuscule, il t'amena au sein du Château Disney, lieu où les Gardiens s'entrainaient et se réunissaient parfois,

Bien entendu, tu te sentis tellement perdue la première semaine, mais le Gardien t'ayant nommée comme l'aube semblait relativement décidé à t'aider à trouver tes repères. Tu le trouvais gentil et n'hésitais pas à lui accorder toute ta confiance. Tes souvenirs remontaient peu à peu à la surface, mais tu gardais toujours une certaine distance avec ton ancien toi. Les premiers jours, tu n'osais pas réellement t'imposer, restant dans ton coin pour observer. Si ton ami te poussait à t'ouvrir aux autres, toi tu restais peu sûre de toi, Après tout, tu ne savais pas vraiment qui tu étais. Des flashs réguliers te traversaient l'esprit de manière presque insupportable, toujours ces visions à travers les yeux de la princesse de coeur que tu étais.

Les jours se ressemblaient tellement pour toi, jusqu'à celui-ci où, alors que Firion posa une main amicale sur ton épaule, tu eus un nouveau flash, mais cette fois-ci si différent puisqu'il mettait en scène le gardien. Jamais, tu n'avais eu de vision de lui mais celle-ci fut si inattendue qu'inconsciemment, tu repoussas violemment ton ami, avec beaucoup plus de force que tu ne l'aurais pensé. Choquée, tu fixais tes mains comme si elles appartenaient à quelqu'un d'autre, avant de reprendre totalement conscience. Horrifiée, tu accourus vers lui, t'excusant, une sorte de culpabilité pesant dans ton estomac. Tu vis cette plaie sur son front et tel un instinct, tu posas ta main sur celle-ci, la compressant un maximum pour éviter la perte de sang trop importante. Une lumière verte brilla sous ta main et de nouveau tu restas dans l'incompréhension lorsque tu découvris la blessure refermée.

Oui, Dawn, ma perte te conférait des pouvoirs surnaturels : la divination, la magie de soin et une force surhumaine, puis comme Firion de l'avait révélé, tu étais capable de créer des portails des ténèbres pour voyager entre les mondes, comme tous similis. Tes visions étaient sources de réactions parfois violentes, te prenant aléatoirement, c'est ainsi que ton ami trouva une solution, les canaliser dans une boule de cristal qu'il te confia. Mais tous ces pouvoirs te donnèrent un but, te firent comprendre que tu étais forte et capable de protéger tous comme les autres gardiens que tu côtoyais depuis des jours. Ainsi, après d'être présentée au près du Roi Mickey, tu décidas de devenir une protectrice, faisant le serment qu'aucune princesse de coeur ne vivrait ce que tu as vécu. Aucune ne perdrait son coeur, en tout cas pas en ta présence.

C'est ainsi que, malgré le départ du gardien aux cheveux argentés, ton pilier dans cette nouvelle vie,  tu décidas de t'ouvrir aux autres et de passer des classes de gardienne. Durant de nombreux mois, tu t'entrainas, apprenant le combat au corps à corps, acquérant confiance en toi, tu avais maintenant un but dans ta vie. Et qui sait, peut être qu'un jour tu pourras me retrouver ? Après une année de dur labeur, enfin, tu devins à ton tour : une Gardienne.

***

Pays des Merveilles

Enfin, tu avais trouvé ta place au sein de cette guerre éternelle de la lumière contre les ténèbres. Toi, tu avais choisi la lumière, les ténèbres te répugnant, sans doute de par ton ancien toi ? Tu choisis d'être du côté des Gardiens, de servir fidèlement le Roi Mickey, tout comme les porteurs de Keyblade. Tu étais bien décidée à donner ta vie pour sauver celles des princesses de coeur, aussi, l'une d'elle te fut affiliée. Alice ... Elle s'appelait Alice et résidait dans un monde appelé le Pays des Merveilles, gouverné par une Reine de Coeur que tu savais assez douteuses. Ce monde te semblait si étrange, presque irréel, mais pourtant tu t'y sentis bien, dès l'instant où tu y avais posé un pied. Maintenant, il ne te restais plus qu'à retrouver ta princesse afin de te présenter à elle ...




Et derrière l'écran


Coucou tout le monde

Je suppose que je suis déjà grillée '^' Voilà, j'ai décidé de tenter un nouveau groupe avec ce joli prédéfini venant directement de l'esprit de notre cher serviteur du mal Razz Oui Sly c'est ta faute Razz (Moi je suis innocente donc me faut un coupable). Je suis certaine que la jolie Dawn vaut le coup pour que je lui accorde un peu de mon temps. Je ne me présente plus je suppose que vous me connaissez déjà bien et j'ai hâte de RP avec vous avec ce personnage, d'autant plus que je teste un nouveau style de RP, on verra donc ce que ça donne Wink

A bientôt inRP les chatons ♥️

Avant que je n'oublie : "Règlement lu et approuvé"

Informations à remplir

▬ IA ♫ Vocaloid = Dawn ♣️ Gardiens {PRIS}

A-Lice | Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 2534
Date d'inscription : 14/08/2015
Age du joueur : 23
Pièces d'or : 840
Servant of Evil
Sly
MessageSujet: Re: Dawn ♥ Nobody will suffer my fate Ven 6 Mai - 16:55
Encore une fois bienvenue, Dawn Razz

Tout de suite, je vois qu'on m'accuse, tout ça parce que j'ai créé ce prédéf' (et que honnêtement, je ne pensais pas qu'il serait joué par quelqu'un ='D ). C'est pas de ma faute si tu es faible Razz 

Bon courage pour ta fiche et bonne chance pour ta validation (je regarderais tout ça de très près, tu le sais Razz )

amuse toi bie avec ton nouveau perso Wink

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Sly ment en #990066Sly's theme song - Kit par Elsa~
« I'm a twisted, twisted little child. Use it, break it, throw it ~♪ Hilarious, don't you think ?~♪ »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 443
Date d'inscription : 06/08/2015
Age du joueur : 26
Pièces d'or : 810
Dark Raccoon
Aka
MessageSujet: Re: Dawn ♥ Nobody will suffer my fate Mer 18 Mai - 23:57



Félicitations Dawn !
Honnêtement j'ai rien à redire sur cette fiche tout y est ( bon tu me diras au bout du 6eme compte normal que tu connaisses les bails pour faire une bonne fiche Razz) J'ai bien aimé l'histoire et je trouve l'idée de la simili de princesse de cœur génial et c'est cool de voir une vrai interaction entre Firion et Dawn ! J'avoue que la dernière partie m'a laissé sur ma faim, j'aurais voulu en savoir plus sur Alice mais bon j'imagine que ça va être le sujet d'un futur RP ^^

Bravo à toi ! Tu as réussis a terminé ta fiche avec brio et tu es maintenant validé ! Ton aventure va enfin pouvoir commencer ! Mais avant ça nous avons quelques indications à te donner. N’oublie pas de créer ta fiche de lien ici au cas où des personnes souhaiteraient se lier à ton personnage ! Surtout n'oublie pas de créer ta fiche d'activité RP, c'est obligatoire et très important, sans ça tu pourrais être supprimé si tu ne la met pas à jour ! C'est ici que ça se passe ! Tu peux, si tu le souhaite, demander un rang spécial à cet endroit-là. Histoire que tu sois unique tu vois ! Et puis enfin si tu veux des partenaires pour tes RP rien de mieux que de venir le faire ici. Si tu as la moindre question ou la moindre hésitation demande à un des admins, ne t’en fait pas on ne mord pas, du moins pas souvent ~ Puis si le cœur t’en dis viens te défouler dans le flood qui se trouve juste . Encore bravo pour ta validation et amuse-toi bien sur Kingdom Hearts Reload !

©️ Narja - Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Theme d'Aka :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dawn ♥ Nobody will suffer my fate
Revenir en haut Aller en bas

Dawn ♥ Nobody will suffer my fate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» Dawn Of War II
» Dawn of war 2 Retribution
» Nouvelle extension de Dawn of war 2
» SAGA TWILIGHT- Twilight, New Moon, Eclipse, Breaking Dawn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom hearts reload  ::  :: Identification :: Fiches validés-