Partagez|

Joshua – « Understanding people isn’t hard. It’s impossible. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 25/02/2016
Pièces d'or : 24
Game Master
Joshua Kiryu
MessageSujet: Joshua – « Understanding people isn’t hard. It’s impossible. » Jeu 25 Fév - 21:20


Yoshiya « Joshua » Kiryu

Some Informations †

Nom & Prénom : Yoshiya Kiryu
Surnom : Joshua
Âge : 15 ans (véritable âge inconnu)
Lieu de naissance : Shibuya
Groupe : Citoyen de Lumière
Arme : Revolver (sinon, il combat à mains nues)
Pouvoir :
Pouvoir Divin :
À priori, Joshua possède quelques pouvoirs comme faire apparaître des ailes, apparemment immortel dû à son statut (néanmoins, trop exposé aux Ténèbres, elles le dévoreront), peut tirer des rayons de lumière, se protéger avec une barrière, peut se déplacer à travers les dimensions / mondes. Néanmoins, ses capacités divines sont fortement diminuées à cause de sa participation au Jeu et il les utilise rarement pour ne pas attirer l’attention, à moins que ses protégés ne soient en danger réel.
Race : Humain (vue de l’extérieur) / Ange Gardien




Character • Inside of me †

Vous voulez que je vous parle de Joshua ? Très bien, mais croyez-moi, ça ne va pas être facile car c’est quelqu’un de très mystérieux, et moi-même, je ne sais pas grand-chose sur lui. Bien que je pense en savoir déjà un peu que vous tous. Notamment à quel point il est impliqué dans le Jeu des Faucheurs et la ville de Shibuya, voire même qui il est réellement… Bon, je le reconnais, j’en sais peut-être beaucoup plus que vous tous. Néanmoins, j’ai l’impression qu’il a un peu changé depuis sa partie aux côtés de Phones. Aujourd’hui, depuis que les Ténèbres ont envahi Shibuya, je l’ai croisé quelques fois. Et de ce que j’ai constaté, tout en s’amusant, il veille constamment sur les quatre survivants aux Ténèbres. Il les protège nuit et jour sans qu’ils ne le sachent.

Pourtant, le p’tit Josh’ n’était pas vraiment comme ça, autrefois. Et je suppose que même s’il paraît plus chaleureux et bienveillant désormais, il garde son côté assez solitaire. Il a eu très peu d’amis durant toute son enfance et ceux-ci sont probablement morts avant lui. Il envie beaucoup Neku qui est parvenu à changer et à se faire des amis. Il aimerait vraiment davantage se rapprocher d’eux, mais non seulement il craint d’être amèrement rejeté pour tout ce qu’il a fait, et aussi, il a peur d’être profondément blessé lorsqu’il les perdra. Comme quoi, même le plus casse-pied des individus connaît la peur. C’est pour ça qu’il préserve une certaine distance entre ses protégés et lui, malgré qu’il souhaite la combler.

Et pour parvenir à tenir cette distance, son arrogance semble lui être bien utile. Je me demande s’il la joue ou s’il est réellement arrogant… Son statut d’Ange lui est peut-être monté à la tête, qui sait. En plus de cela, on rajoute son incroyable habitude à taquiner les gens… notamment ses quatre protégés avec un humour sarcastique à toute épreuve… il a tendance à beaucoup énerver les gens. Ça l’amuse encore plus. Je n’aimerais pas me retrouver à la place de Phones et ses amis. Ils doivent vraiment pâtir des missions qu’il donne, juste pour le plaisir. Enfin, il n’en fait qu’à sa tête. Il agit et embête les autres comme bon lui semble tout en restant très énigmatique sur divers sujets. Il est limite impossible de deviner à quoi il pense. Son expression affiche toujours un sourire moqueur.

Forcément, pour que ça soit encore plus drôle, il n’hésite pas à les observer de loin comme de près mais ne quittant pas l’ombre. On ne sait jamais où il est, cependant, il est toujours à côté de nous. Un vrai stalkeur super discret, impossible à repérer. Toutefois, il n’observe pas que ses quatre protégés. Il est aux aguets de tout, des autres gens, des mondes, des Ténèbres et de la Lumière. Rien ne lui échappe, surtout si ça peut nuire aux survivants de Shibuya. Au fond, je pense qu’on peut dire que Joshua est un garçon quand même gentil à travers tous ses défauts. Il cherche toujours une solution pouvant rétablir Shibuya, et repousse les Ténèbres toujours prêtes à lui bondir dessus pour le dévorer.

Néanmoins, même si Josh’ est naturellement intelligent et logique, il n’en reste pas moins quelques fois incertain sur ses propres décisions. Les plus importantes. Et il arrive souvent qu’il vienne me trouver pour connaître mon avis sur la question. Il doit d’ailleurs être le seul à savoir que j’ai survécu aux Ténèbres de Shibuya. Il m’a avoué une fois que j’étais l’une des personnes qu’il respecte le plus et qu’il me doive beaucoup.

Hmm… Je n’ai rien d’autre à ajouter le concernant. – Mr Hanekoma


Story • On the tracks of my past †

Combien ça fait de temps maintenant que je suis devenu le Composer de ce Jeu ? Trop longtemps pour que je puisse m’en souvenir. Le suis-je encore ? Après tout, Shibuya n’existe plus. Et les Ténèbres sont à notre poursuite. Hé, hé, hé… J’aurais dû être plus prudent. Megumi avait une dernière carte dans sa manche. Mais pourquoi a-t-il lancé les Ténèbres sur la ville qu’il voulait tant protéger au point d’entrer dans le Jeu des Faucheurs contre moi ? Je pense que je n’aurai jamais la réponse à cette question. Des pas, venant dans ma direction, résonnent sur le toit de l’église sur lequel je suis perché. Ce n’est pas pour autant que je quitte des yeux l’un de mes petits protégés. La personne s’approche et s’arrête près de moi avant d’engager la conversation…

Eh bien, toujours en train d’observer Phones ?

Mr Hanekoma. Je tourne la tête vers le grand homme aux cheveux noirs. Un sourire amusé se dessine sur mes lèvres et je croise les bras, avant de répondre. Qu’est-ce qui vous amène ? Normalement, c’est moi qui viens vous trouver. Quant à Neku… c’est toujours amusant de le voir se démener comme un beau diable pour retrouver sa chère Shiki… Mais à vrai dire, je réfléchis surtout à notre situation actuelle. J’essaye de faire le point, de reprendre à zéro, de voir ce que j’ai pu rater. Je cherche un détail qui m’aurait échappé. Quand Megumi s’est-il rallié aux Ténèbres ? Comment puis-je ramener Shibuya ? Comment puis-je les sauver tous les quatre ? Qu’est-ce que je dois faire ? Je vous ai succédé, vous qui avez créé le Jeu des Faucheurs. J’étais censé protéger Shibuya. Et pourtant, je n’ai fait que le détruire. Encore plus que Megumi lui-même. Si seulement je ne m’étais pas lassé de Shibuya…

Ce qui est fait, est fait. Nous ne pouvons revenir dessus. Alors rétablissons la situation.

Quittant Neku des yeux, je lève mon regard vers le ciel plongé dans l’obscurité de Traverse Town. Cette même noirceur qui a dévoré Shibuya. J’ai été l’Ange Gardien de Shibuya pendant si longtemps… et voilà que j’ai trahi ce monde. Combien je parie que même le Conseil des Anges doit être à ma recherche pour me convoquer en conseil disciplinaire ? J’ai hérité du Jeu des Faucheurs, je suis devenu le Composer à la suite de Mr Hanekoma. J’ai ramené un bon nombre d’humains à la vie. Mais les humains ont fini par devenir une mauvaise influence sur Shibuya et j’ai décidé de l’effacer. Évidemment, je me suis retrouvé en désaccord avec le Conductor, Megumi. Il aimait cette ville plus que lui-même, et il était prêt à tout pour la protéger. Alors je lui ai proposé de jouer à un Jeu, le Jeu des Faucheurs. Je lui ai laissé le terrain libre durant un mois, je me suis retiré de mon poste de Composer. Mon frais d’entrée ? Une partie de mes pouvoirs divins…

Où en es-tu dans ta réflexion ? Je peux t’aider ?

Hum ? Rebaissant la tête, je reporte mon attention sur l’artiste. Je laisse échapper un petit rire avant de jeter un coup d’œil au deuxième quartier de Traverse Town. Neku continue de tourner en bourrique à la recherche de l’un de ses Pins, son préféré Cutie Beam, qui héberge un Avale-Rêve de type Neko. Telle est la mission que je lui ai donnée en le ramenant à Traverse Town : « Retrouve Cutie Beam caché dans le deuxième quartier. Tu as sept jours, échoue et prépare-toi à être effacé ♥ – Game Master. » Bien sûr, j’ai laissé quelques indices lui permettant de le retrouver, maintenant il ne lui reste qu’à les comprendre. Mais je sais que Neku est intelligent. C’est pour ça que je l’ai choisi, lui, comme mon Proxy. Pour participer au Jeu, il me fallait un remplaçant, en quelques sortes. Et Mr Hanekoma m’a proposé d’aller voir près de sa fresque murale à l’Udagawa. Bon, je n’avais pas prévu de m’y rendre en étant poursuivi par Sho, un bon vieux camarade. Enfin, peu importe. J’ai atteint mon objectif tout de même…

Dis, Josh’, tu m’écoutes ? Et le voilà encore perdu dans ses pensées.

Mon expression s’assombrit soudainement, tandis que j’observe toujours Neku depuis le toit de l’église. Je l’ai tué. Pour qu’il devienne mon Proxy. Je l’ai embarqué dans ce Jeu de la Mort contre son gré. Il est poursuivi par les Ténèbres de Shibuya par ma faute. Qu’ai-je fait de bien au final ? Shibuya est complètement anéanti. Puis-je dire que je lui ai sauvé la vie ? Et participer au Jeu pour le restant de ces jours, être aussi proche de la mort tout le temps, est-ce vraiment une « vie » ? Durant toute la première semaine après que je l’ai envoyé dans le Jeu, je n’ai cessé de regarder chacun de ses faits et gestes. Neku était clairement un asocial né. Pourtant… au fur et à mesure du temps passé avec Shiki, il a commencé à changer. Lors de la deuxième semaine, j’ai décidé de devenir son partenaire sans qu’il ne sache rien sur moi. Mon camarade de jeux était le nouveau Game Master pour cette semaine. Et je me devais de protéger mon Proxy…

Hey, Josh’ ! Si tu ne veux pas de mon aide, je pars.

Le vieil Ange Déchu pose sa main sur mon épaule, ce qui me fait sursauter et quitter mes pensées. Une nouvelle fois, je tourne la tête vers lui et secoue la tête de gauche à droite, laissant échapper un soupir. Je reprends à voix haute. Ah oui, excusez-moi… je me remémorais la deuxième semaine, celle passée aux côtés de Neku. Je l’ai beaucoup manipulé, je trouve. Je lui ai dit de croire en moi alors que je suis son assassin. À la fin, je lui ai « sauvé » la vie, prétendant que Sho m’a tué, comme il l’a tué, alors que ce n’est pas le cas. Je me demande comment il fait pour encore me considérer comme un ami. A-t-il autant confiance en moi ? Pense-t-il que je vais réussir à rétablir Shibuya ? Je ne sais pas. Au fait, vous avez dû assister à la troisième semaine pendant que j’étais dans un autre monde. Vous me la raconterez ? Je suis rentré de Traverse Town juste à temps. Neku et Beat étaient déjà arrivés à la Rivière de Shibuya. Et forcément, je suis retombé sur Sho… C’est vous qui l’avez changé en Taboo Noise, n’est-ce pas ? Mais quoi qu’il soit, il ne pouvait pas rivaliser avec moi, vous le savez très bien…

À vrai dire, je n’ai pas trop suivi la troisième semaine non plus. Néanmoins, je savais que Phones viendrait jusqu’à mon café, alors je lui ai laissé le Keypin spécial. Après je suis parti car j’avais quelques affaires à régler.

Toujours aussi secret, hein ? Qu’est-ce qui pouvait être plus urgent que veiller sur le Jeu ? Vous êtes le Producer normalement. Enfin, peu importe. J’ai assisté à l’affrontement entre Megumi et l’équipe Neku et Beat. C’est à ce moment-là que je me suis finalement montré et que j’ai révélé mon identité, bien que Megumi m’ait reconnu tout de suite même sous cette apparence d’enfant. Neku a gagné le Jeu, j’ai gagné le Jeu. Et Shibuya aurait dû disparaître. Cependant, Neku m’a fait changer d’avis. Si le pire des asociaux était parvenu à changer, les autres humains le pouvaient également. Il suffisait de patienter. J’ai cru que Megumi avait disparu pendant mon affrontement final avec Neku… ce n’était pas le cas. Et avant que je ne le réalise, il a ouvert une porte, libérant les Ténèbres sur Shibuya… J’ai assisté au massacre, impuissant. Le temps que je reprenne mes esprits, Megumi s’était envolé. Neku et ses amis regardaient le désastre ravager la ville. J’ai pris une décision. Pour les protéger, au moins eux. J’ai repris leur vie et je les ai renvoyés dans le Jeu. Avec une dernière mission…

Celle de protéger l’UG des Ténèbres durant sept jours. De ton côté, tu cherchais aussi un moyen de rétablir Shibuya. Malheureusement, même pour un Ange, les Ténèbres sont très puissantes.

Malheureusement. Et elles ont atteint l’Underground de Shibuya. À ma plus grande surprise, le Jeu des Faucheurs s’est retrouvé affecté. Le psych a disparu du Jeu, en même temps que le Realground. Les Joueurs ont été coincés. Privés de leurs capacités, ils n’ont pas pu se défendre. M’apercevant de cela, j’ai changé la mission en vitesse et je leur ai dit de survivre. Survivre durant sept jours face à ces nouveaux Noises. J’ai cherché désespérément une solution pour repousser les Ténèbres de la ville. J’ai tenté de retrouver Megumi pour qu’il arrête ça. J’ai essayé de combattre la Noirceur qui s’emparait de Shibuya avec mes pouvoirs divins, les usant à pleine puissance sous ma véritable forme. Rien à faire. Elles étaient trop redoutables, même pour moi. Elles dévoraient mes pouvoirs lumineux comme des bêtes féroces toujours assoiffées de plus de lumière. Voyant que tout ce que je tentais s’avérait vain, j’ai choisi de rejoindre à mon tour l’UG, perdant de nouveau une partie de mes pouvoirs en guise de frais d’entrée. C’est là que je me suis rendu compte qu’une nouvelle forme de psych s’était réveillée dans l’UG. Des étranges créatures, en plus des Noises totalement noirs, ont trouvé refuge à l’intérieur du Jeu, et sont en mesure de rivaliser avec les Noises noirs…

Ce que tu as nommé les Avales-Rêves, pour une raison bien mystérieuse… Mais ces Avales-Rêves ont pu les sauver.

Ce nom ? Quoi, il est si bizarre que ça ? Moi, je trouve ça mignon. Sauf que… alors que les sept jours arrivaient à leur terme, j’ai compris que j’avais échoué. Je n’ai pas pu sauver Shibuya, et les Ténèbres nous collent maintenant à la peau. Comment pouvais-je leur annoncer ça ? De brut en blanc ? Comment allaient-ils prendre le fait qu’ils ont combattu pendant sept jours… tout ça pour quoi ? Pour rien. Ils ne me pardonneront jamais. N’ayant néanmoins pas le choix, j’ai convoqué les Joueurs à Pork City, l’ancien quartier général des Reapers. Je les ai attendus au dernier étage, installant une barrière de lumière invisible contre d’éventuels Noises noirs. Les premiers à arriver ont été Neku et Shiki. J’ai été heureux de voir les quelques Avales-Rêves aux côtés de Neku. Il était définitivement un génie du psych. Cependant, je leur ai dévoilé la mauvaise nouvelle. L’UG est perdu. Shibuya également. J’ai mis fin au Jeu des Faucheurs et leur ai dit de profiter du peu de temps qu’il leur restait. Le duo a tourné les talons sans dire un mot, mais j’ai lu à leur expression que ça ne les enthousiasmait pas vraiment…

C’est pour ça que tu as utilisé tes pouvoirs afin de les envoyer dans un autre monde de ta connaissance : Traverse Town, tout en les gardant dans l’UG.

Eh oui. Ils ne pouvaient pas quitter l’UG. Celui-ci les protège des Ténèbres pour une raison qui m’échappe. J’allais les rejoindre à Traverse Town peu après, mais j’ai d’abord dû attendre quelques retardataires… nommés Beat et Rhyme. Je savais parfaitement qu’ils étaient encore en vie. Ils ont été retardés par quelques Noises noirs à l’entrée du bâtiment. Ils se sont battus avec bravoure, eux aussi, durant les sept jours. Et la scène s’est répétée avec eux. Pratiquement la même qu’avec Neku et Shiki. La seule différence est que Beat s’est énervé contre moi et que Rhyme a dû l’arrêter. Alors qu’ils comptaient repartir aussi, à leur tour, je les ai envoyés à Traverse Town. Et je les ai rejoints, me posant sur le toit de l’église du deuxième quartier, à la même place qu’aujourd’hui. C’est un sacré bon point de vue, mine de rien ! Hé, hé, hé… Sauf que… je ne m’attendais pas à cette découverte. Normalement, toujours dans l’UG qui aurait dû se superposer à Traverse Town, ce dernier a comme « fusionné » avec le RG de ce monde…

Une erreur dans tes calculs ? C’est peut-être à cause de ça que tu ne peux pas atteindre le RG de Shibuya, tant que l’UG se connectera aux RGs des mondes.

Possible, en effet… Je n’arrive pas encore à comprendre ce qui s’est passé. Mais les Joueurs de l’UG se sont retrouvés visibles par les habitants des mondes. En ce qui concerne leurs droits d’entrée… ce sont les mêmes que lors de leur première participation : ses souvenirs pour Neku, son apparence pour Shiki, Rhyme a oublié tout de Beat et ses rêves pour Rhyme. Néanmoins, j’ai tenté autant que possible de ne pas toucher aux souvenirs de ce dernier mois pour Neku, pour ne pas détruire sa nouvelle personnalité. Bon, par contre, ça n’explique pas comment je me suis retrouvé au deuxième quartier et… qu’aucun d’entre eux n’était là. Ils étaient à Traverse Town, ça c’était certain. Mais alors où ? Je ne les ai croisés nulle part dans le quartier. Une autre erreur de calcul, peut-être ? Ne sachant pas du tout où ils se trouvaient, j’ai envoyé une mission différente pour tous. Ils devaient retrouver leur partenaire habituel : Shiki et Neku ; Rhyme et Beat. Je leur ai donné sept jours pour la réaliser. C’est à ce moment-là que je l’ai vu arriver… un garçon aux cheveux blancs…

Non. Tu as rencontré Riku en personne ? Le hasard provoque des drôles de rencontres ! Que faisait-il ici ?

Silence. Je ne réponds pas, un détail attirant mon attention. Riku ? Mr Hanekoma connaît Riku ? Eh bien, avec lui, après tout, rien n’est véritablement impossible. Alors je poursuis ma réflexion à voix haute. Ce qu’il fabriquait à Traverse Town ? Il cherchait Sora. Oui, bah oui, je l’ai bien eu sur ce coup-là ! Quand il est apparu, il s’est mis à crier ce nom, donc j’ai supposé que c’était une personne. Alors j’ai continué de faire genre que je connaissais Sora. D’autant plus que ça a paru le rassurer, que je mentionne ce nom. Bon, pour ne pas trop attirer l’attention, j’ai essayé d’agir au maximum comme un être humain l’aurait fait. Je lui ai proposé un marché. Je l’aidais à retrouver Sora, et en échange, il m’aidait à retrouver mes quatre protégés. Il a réfléchi un instant et a fini par accepter le deal. Nous avons arpenté Traverse Town en long, en large et en travers. Riku n’est pas très bavard. Il m’a vite rappelé Neku. Nous avons discuté plus ou moins, sans que je ne lui en dise trop sur nous. J’ai revu rapidement Beat et Rhyme. De ce que j’ai pu constater, ils ont réussi la mission, mais le timer tournait encore…

Tu les as vus, mais ce n’est pas leur cas, n’est-ce pas ? Tu ne t’es pas montré directement à eux.

C’est vrai, je me suis contenté de les observer de loin. Ça m’a apaisé de les savoir ensemble. J’ai songé à les réunir tous les quatre après avoir retrouvé Neku et Shiki, malheureusement, ça ne s’est pas passé comme prévu. J’ai aperçu Shiki au troisième quartier. Elle n’avait pas encore mis la main sur Neku. Cependant, à cet instant précis, un homme portant une longue veste noire est apparu. Son visage était caché par sa capuche. Il ne m’a pas du tout inspiré confiance. J’ai aussitôt voulu intervenir, j’ai voulu protéger Shiki… mais c’était sans compter sur l’arrivée totalement imprévue de Sho, mon ancien camarade de jeux. Qu’est-ce qu’il faisait ici ? Pourquoi était-il en vie ? Il m’a attaqué sans prévenir, comme s’il cherchait à m’occuper pendant que l’autre homme se chargeait d’embarquer Shiki à travers un portail ténébreux. Non ! Je n’avais pas le temps de m’occuper de Sho ! Je l’ai repoussé, utilisant mes pouvoirs divins pour l’envoyer dans une autre dimension quelconque avant de me lancer à la poursuite de l’homme. Malheureusement, alors que j’atteignais le portail sombre, celui-ci s’est refermé juste devant moi…

Attends ! Sho est en vie ? Enfin, j’avais senti sa présence une fois. Mais je me demande comment il est revenu alors que tu l’as vaincu. Et donc Shiki s’est faite capturer par un homme de la Confrérie, si je comprends bien ? Tu sais où il l’a emmenée ?

Sho est en vie, oui. Et vraisemblablement, il en a toujours après moi. Il a toujours l’intention de me tuer de ses propres mains. Quant à la Confrérie… Vous parlez de la Confrérie Obscure ? Ce groupe de personnes qui cherche à s’emparer du Kingdom Hearts à l’aide des Princesses de Cœur ? Je me suis renseigné sur eux en essayant de retrouver la trace de Shiki. C’est drôle, il m’a fait un peu penser aux Reapers pour le coup, les ailes noires en moins. Hé, hé, hé… Le temps imparti était bientôt écoulé. Et si Shiki a disparu… comment le Jeu allait-il prendre fin ? Alors que je comptais partir à la recherche de Neku, l’homme au manteau noir est réapparu, seul. Et Neku est entré dans le troisième quartier à cet instant. L’homme est venu lui parler, alors je me suis rapproché pour écouter. Il a proposé un marché à Neku, il souhaitait rencontrer Sora et en échange, il l’emmènerait voir Shiki. J’ai songé à intervenir pour empêcher Neku de faire une chose pareille. Mais l’homme m’a lancé un regard. Il savait que j’étais là, que j’observais toute la scène…

Il t’a parlé ? Il t’a dit quelque chose à propos de Shiki, peut-être ?

En effet. Après que Neku ait disparu du troisième quartier, il m’a parlé. Il m’a demandé de ne pas interférer si je désirais revoir Shiki en vie. Il a ajouté qu’il n’hésiterait pas à faire la même chose à Beat et Rhyme. Je me suis abstenu de répliquer et j’ai réfléchi à ce que je pouvais faire pour nous éviter de tomber dans un énorme piège. Il fallait que je ramène Shiki également. Je ne pouvais pas la laisser aux prises des Ténèbres trop longtemps. Et surtout… surtout… je ne peux pardonner à cet homme de m’avoir imposé son marché ! C’est mon job d’habitude ! Il m’a énervé. Malgré tout, je n’ai pas bougé. Je lui ai simplement lancé un regard noir, promettant silencieusement que je me vengerai. Il m’a bien eu. Depuis combien de temps nous espionnait-il ? Devais-je demander à nouveau de l’aide à Riku ? Je n’avais pas le temps. Inquiet au sujet de Beat et Rhyme qui attendaient patiemment la fin du Jeu au deuxième quartier, je m’y suis rendu aussitôt, laissant l’inconnu seul. Les deux frangins étaient toujours là, assis dans les marches, en pleine discussion avec Riku. Je me suis approché d’eux…

Tu t’es montré à eux alors que tu jouais toujours le rôle de Composer et de Game Master pour cette partie ?

En parlant de ça, vous savez ce que m’a dit Beat en me voyant arriver ? Il m’a rappelé que nous étions le septième jour, et que normalement, le septième jour, les Joueurs restants affrontent le Game Master pour prouver qu’ils sont dignes de revenir à la vie. Ça m’a fait rire, je ne vais pas le nier… jusqu’à ce qu’il me montre l’intérieur de sa main. Pas de timer. J’ai été extrêmement surpris. C’était beaucoup moins drôle d’un coup. Et j’ai instinctivement tourné la tête en direction de la porte qui mène au troisième quartier. Beat a continué de parler dans le vide, disant qu’il attendait la dernière mission. Moi, je venais de comprendre que le Jeu avait comme détecté une erreur : la disparition de Shiki. Sans Shiki, la mission de Neku n’a pas pu être menée à bien. Et toujours sans Shiki, le Jeu n’a pas pu se terminer correctement ! Réalisant cela, j’ai compris que le Jeu allait bientôt s’arrêter, et les Ténèbres nous engloutiraient tous les cinq. Je l’ai donc passé en mode « automatique ». Tant que Neku et Shiki ne se retrouveront pas, la mission et le Jeu ne pourront se conclure correctement. Cependant, je n’avais jamais utilisé ce mode jusqu’à maintenant et je ne suis toujours pas certain d’en comprendre le fonctionnement moi-même…

Le mode « automatique » ? C’est un mode qui consiste à faire tourner le Jeu des Faucheurs sans arrêt tous les sept jours avec une seule mission. Pour les protéger, tu as bien fait de l’utiliser. Il continuera de fonctionner jusqu’à ce que la mission de Phones se termine sans accros. Mais que vas-tu faire ensuite ?

Ensuite ? Vous voulez dire… si le Jeu se conclut, les Ténèbres de Shibuya vont nous rattraper, n’est-ce pas ? Eh bien justement. Quand j’ai enfin saisi le fonctionnement du mode « automatique », j’ai trouvé que c’était l’opportunité rêvée. Tant que Neku et Shiki ne se reverront pas, le Jeu ne s’arrêtera pas et les Ténèbres ne nous auront pas. C’est pour ça que je m’amuse beaucoup à les envoyer dans des mondes très éloignés avec peu de chance qu’ils se croisent jusqu’à ce que je trouve une solution de ramener Shibuya à son état normal. Enfin, pour en revenir à où j’en étais… j’ai relancé le Jeu des Faucheurs en mode « automatique ». Et, après avoir ordonné à Beat et Rhyme de ne pas bouger du deuxième quartier, j’ai demandé à Riku de m’accompagner au troisième quartier, afin qu’il m’aide à arrêter Neku censé ramener Sora à l’homme qui ne paraissait pas du tout de notre côté. Riku n’a pas cherché à en savoir plus, il m’a suivi. En arrivant sur place… il était déjà trop tard. Sora était aux prises avec les Ténèbres qui semblaient sur le point de l’engloutir d’une minute à l’autre, tandis que Neku se confrontait à mains nues avec le sombre inconnu. J’ai voulu intervenir, quitte à me servir de mes pouvoirs divins, mais Riku m’a arrêté d’un signe de tête…

Est-il possible qu’il avait compris que Phones allait devenir un Élu ?

Possible, effectivement, étant lui-même passé par là, Riku a peut-être senti que quelque chose allait se produire pour Neku et m’a empêché d’agir. Et il a eu raison. Une puissante lumière a soudainement émané de la poche de mon protégé. Indirectement, j’ai ressenti une réaction provenant de son Player Pin. J’ai plissé les yeux tandis que Neku sortait le Pin de sa poche. Celui-ci brillait de plus en plus fort et sans prévenir, il s’est changé en une arme étrange… une plus ou moins similaire à celle de Sora et Riku. Une Keyblade. De ce que je sais, la Keyblade choisit son porteur. Il faut avoir un Cœur suffisamment tourné vers la Lumière. Je n’ai pu m’empêcher de sourire en assistant à la scène. Cette arme capable de rivaliser avec les Ténèbres n’a pas choisi mon protégé au hasard. Neku est digne de la posséder, et je l’ai toujours su. Il est quelqu’un de bien, qui s’inquiète pour ses amis, qui n’hésite pas à les protéger, comme maintenant avec Sora… L’inconnu, pris au dépourvu, s’enfuit via l’un de ses portails ténébreux. Mais qu’en était-il de Shiki encore coincée là-bas…

C’est peu de temps après que tu as décidé d’enquêter pour retrouver la trace de Shiki. D’abord, tu as été expliqué la situation à Phones, Beat et Rhyme. Cependant, je ne comprends pas pourquoi tu ne leur as pas expliqué à tous en même temps.

Oh ça ? Simplement parce que Neku croit que Beat et Rhyme ont été dévorés par les Ténèbres de Shibuya, hé, hé, hé… Et oui, je n’avais pas trop le choix non plus. Je savais qu’ils allaient tous m’en vouloir à mort… mais je leur devais au moins quelques explications sur les nouvelles circonstances du Jeu. J’ai envoyé un message sur le portable de Neku, puis, après avoir salué Riku, je me suis rendu à la ruelle du premier quartier pour attendre mon partenaire de la deuxième semaine. Bon, pas la peine de savoir lire les pensées pour comprendre que mon protégé ne savait pas s’il devait me faire confiance ou non. Mais peu m’importait, et je ne lui ai pas laissé le temps de parler. Je lui ai expliqué que suite à l’enlèvement de Shiki par cet homme mystérieux – oui, alors là, il n’a pas compris comment j’étais au courant –, le Jeu avait détecté une anomalie dans la mission donnée. Le Jeu ne pourra se « réparer » que lorsqu’il retrouvera Shiki. En attendant, le Jeu est lancé en mode « automatique », il se répétera tous les sept jours avec une nouvelle mission. J’ai réfléchi quelques secondes avant d’ajouter finalement que les Ténèbres de Shibuya continuaient de nous poursuivre, prêtes à nous dévorer s’il échoue à l’une des missions…

C’est assez drôle, tu n’as pas précisé que si la mission arrivait à son terme sans être réussite, tu l’aideras pour ne pas qu’il meurt à cause des Ténèbres.

Évidemment ! Je croise les bras, esquissant un grand sourire amusé à Mr Hanekoma. Je veux qu’il donne le meilleur de lui-même pour les faire ! S’il savait que je n’hésiterais pas à l’aider, il se reposerait un peu sur moi, vous ne croyez pas ? Ce n’est pas amusant si le Game Master remplit les missions qu’il envoie aux Joueurs. Finalement, après lui avoir expliqué tout ça, j’ai utilisé mes pouvoirs pour l’envoyer dans un autre monde aléatoirement… et je me suis rendu auprès de Beat et Rhyme pour leur expliquer la même chose. Je me souviens encore de la réaction de Beat. Il s’est levé avec l’intention de partir à la recherche de Neku pour lui en foutre une, car il s’est retrouvé piégé, à répéter des missions tous les sept jours à cause de lui. Et comme d’habitude, Rhyme est intervenue pour le calmer. Je leur ai souhaité bonne chance avant de les envoyer à leur tour dans un autre monde au hasard qui, avec un peu de chance, ne sera pas le même que Neku. Je me suis retourné encore une fois vers la porte menant au troisième quartier de Traverse Town, songeur. Oui, maintenant, j’allais devoir partir à la recherche de Shiki…

Mais pour la retrouver, tu avais besoin de quelques infos concernant cet homme et c’est pour cette raison que tu es venu me trouver, toi le seul au courant que je suis toujours en vie. Quand comptes-tu leur dire ?

Hum… quand ils me poseront la question, je présume ? Et puis, vous pouvez aller les voir vous-même, non ? En tout cas, c’est grâce à votre aide que j’ai découvert l’existence de la Confrérie Obscure et de leur sombre objectif, que j’ai appris qu’une petite souris dénommée le Roi Mickey confiait les Princesses de Cœur, clés du Kingdom Hearts, à des Gardiens formés pour les protéger. Croyez-moi, j’ai eu du mal à assimiler tout ça au début. Le seul point sur lequel je pouvais être sûr, c’était que je pouvais vous faire confiance, et que donc, toute cette histoire était réelle. Je me suis rendu à Illusiopolis et j’ai effectivement senti la présence de Shiki dans ce monde. J’ai également senti les Ténèbres pures m’assaillirent. J’ai vite compris que cet endroit risquait de déployer encore plus les Ténèbres sur l’UG. Je ne devais pas rester ici trop longtemps. J’ai cherché Shiki en vitesse, me fiant à la présence qu’émettait son Player Pin. À la même position que le Player Pin de Shiki, j’ai ressenti quelque chose de plus gros… un peu la même chose que lorsque Neku a invoqué sa Keyblade. Ça m’a intrigué, alors je suis allé voir de plus près. Une jeune fille aux cheveux roses, tenant elle aussi cette arme de lumière, courait dans les rues d’Illusiopolis tout en abattant des Sans-cœurs sur son chemin : Shiki…

Ainsi donc, tu as retrouvé Shiki en pleine forme, porteuse d’une Keyblade à son tour. Quel sacré duo, ils forment, ces deux-là.

Je le reconnais, ça m’a surpris. Piégés dans un Jeu contre la Mort, ils trouvent le moyen d’affronter les Ténèbres et d’invoquer une Keyblade, une des armes les plus puissantes pour les repousser. Si ce n’est pas incroyable ? Ayant donc retrouvé la partenaire de Neku purement par hasard, s’étant apparemment échappée d’elle-même, et sans qu’elle ne le sache, grâce à mes pouvoirs, je l’ai téléportée directement dans un autre monde, loin des Ténèbres. Je l’ai rejointe, découvrant le monde dans lequel nous nous sommes retrouvés : l’Île du Destin. J’ai attendu que Shiki se réveille et qu’elle se remette de ses émotions pour venir lui parler. Pour la troisième fois en quelques jours, j’ai expliqué les conditions dans lesquelles nous étions : le Jeu lancé en mode « automatique », les missions se répétant tous les sept jours jusqu’à ce qu’elle retrouve Neku et les Ténèbres qui sont toujours à nos trousses. Bien qu’elle parût avoir du mal à tout saisir sur le coup, elle a acquiescé de la tête. Me croyait-elle parce qu’elle savait que Neku avait confiance en moi ? Ou comprenait-elle vraiment la situation ? J’ai plus penché pour la première option…

Finalement après avoir raconté tout ça, tu as laissé Shiki seule avec une mission dans ce nouveau monde. Et, tout en continuant de veiller constamment sur eux, tu as poursuivi tes recherches pour repousser les Ténèbres de Shibuya. Ce qui t’as même amené au Château Disney.

Oui alors ça, c’était un hasard pur et simple. Je suis arrivé au Château Disney et j’ai manqué de me faire étriper par les Gardiens qui protègent le Château. Autant dire que pour une arrivée, l’accueil laissait à désirer. Même si ça ne m’a pas plus surpris que ça. Évidemment qu’ils étaient sur leurs gardes, prêts à attaquer le moindre intrus. Mais je n’avais pas vraiment l’intention de rencontrer le Roi Mickey, à vrai dire. Néanmoins, j’ai quand même saisi l’occasion pour remettre une lettre à la Souris connue à travers tous les mondes. Ce que disait la lettre ? Rien de bien spécial. J’y ai banalement écrit que deux nouveaux Porteurs d’une Keyblade avaient vu le jour, précisant leur nom : Neku Sakuraba et Shiki Misaki. Et j’ai laissé mon numéro de portable comme moyen pour les contacter, s’il avait besoin. J’ai donné la lettre aux Gardiens. Je ne pensais pas qu’ils allaient vraiment la lui transmettre. Ce fut amusant quand j’ai reçu un message me remerciant de cette information, mais qu’ils allaient devoir la confirmer. Si elle se révélait juste et si un jour, il avait besoin de leur aide, le Roi les contacterait par lui-même. J’ai juste haussé les épaules, qu’il fasse comme bon lui chante au fond…

C’est bien beau tout ça, tu aurais peut-être dû profiter de ton passage au Château Disney pour rencontrer le Roi et lui demander s’il a une idée pour repousser les Ténèbres d’un monde.

Nous savons tous les deux qu’à l’heure actuelle, même nous qui sommes des Anges, ne pouvons effacer les Ténèbres de Shibuya. Comment le Roi Mickey, aussi puissant soit-il, pourrait-il y parvenir à lui tout seul ? Non, pour le moment, nous sommes face à une impasse. Rétablir Shibuya risque d’être beaucoup plus long que prévu. Mais je n’abandonnerai pas. Je continuerai de lutter contre les Ténèbres, car je l’ai promis à mes quatre protégés. Et aussi parce que, si nous récapitulons tout en une seule phrase, tout ce qui arrive est entièrement de ma faute. Je me tais un instant, rigolant légèrement, avant de lever les yeux vers Mr Hanekoma et d’ajouter. Le Conseil des Anges vous a choisi un très mauvais successeur… Tiens, regardez aussi ! J’ai une photo de Neku et moi ! Je sors mon portable orange de ma poche et après avoir sélectionné une photo dans la galerie, je montre l’écran à l’Ange Déchu. Sur la photo, on peut voir Neku inconscient dans les escaliers du deuxième quartier, et moi juste à côté faisant un grand sourire. Lorsque l’artiste a vu l’image, celui-ci a souri également, amusé par la scène, avant de déclarer…

Tu sais Josh’, tu es peut-être l’un des plus exposés aux Ténèbres, mais si tu n’essayais pas de protéger les quatre jeunes, je t’aurais tué depuis longtemps pour ne pas avoir tenu tes responsabilités. Donc jusqu’à ce que tu ramènes Shibuya, et parce que je t’apprécie, si tu as besoin de quoi que se soit, viens me trouver au café.



Behind the Screen †

Bon, contrairement à Lunastre, la création de Joshua n’est une surprise pour personne, surtout pour Sly et Elsa d’ailleurs, avec lesquels on se sera quelques fois mis d’accord sur les histoires, lul. Donc bonjour tout le monde, vous me connaissez déjà, c’est Hiro et Lunastre qui reviennent avec un troisième perso’, voilà ! Fini !

Oh éventuellement, vous avez le droit à un tout nouveau style d’écriture d’histoire, qui s’avère être un pur et simple charabia. Mais pour vous expliquer grossièrement, c’est comme un RP. En gros, les paroles en gras, c’est Mr Hanekoma, et les gros paragraphes, c’est Joshua. Ils sont en grande discussion sur le toit de l’église de Traverse Town à observer Neku galérer à retrouver Cutie Beam (c’est super drôle en vrai) tout en faisant un espèce de point sur leur situation bien ennuyeuse (pour ne pas dire emme*dante grâce à Neku ♥).

Bref. Normalement, je m’étais juré de m’arrêter à deux comptes, comme je le fais toujours sur mes autres Fo’s. Si vous êtes une exception… bah dites-vous que c’est vraiment parce que votre Fo’ est génial, na ! (et parce que c’est le cas) Je vais pouvoir pourrir la vie de Neku et Shiki, et j’en suis fier (non en fait, j’ai déjà pas trop respecté le carac’ de Josh’, donc bon… oui, oui, normalement, il est censé être un conn*rd absolu, mais vu que je suis catalogué comme l’adepte des gentils, bah Josh’ est aussi très sympa). Que dire de plus ? Rien ? Bonne lecture si vous arrivez à comprendre quelque chose dans l’histoire ? Remerciez Neku si vous ne captez pas le fonctionnement du Jeu en mode « automatique » ?

Sur ce, je conclus cette présentation sur un : J’ai rerelu et réréaccepté le règlement ~

Informations à remplir †

▬ Yoshiya Kiryu ♫ The World Ends With You = Yoshiya Kiryu ♣ Citoyen de Lumière {PRIS}

A-Lice | Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 14/02/2016
Age du joueur : 26
Pièces d'or : 35
Keep Smiling
Shiki Misaki
MessageSujet: Re: Joshua – « Understanding people isn’t hard. It’s impossible. » Jeu 25 Fév - 21:29
Re-re-Bienvenue

Josh'

La fine équipe est réunie Razz

Bonne chance pour ta valid ♥

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬


Merci Arianne

Neku ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Joshua – « Understanding people isn’t hard. It’s impossible. » Jeu 25 Fév - 21:36
Kya. Kya. Kya. Kya. Kya.  

Neige doit reboot...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Joshua – « Understanding people isn’t hard. It’s impossible. » Jeu 25 Fév - 21:41
Re-rebienvenue ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 443
Date d'inscription : 06/08/2015
Age du joueur : 26
Pièces d'or : 810
Dark Raccoon
Aka
MessageSujet: Re: Joshua – « Understanding people isn’t hard. It’s impossible. » Jeu 25 Fév - 22:54



Félicitations Joshua !
Joshua *-* Bon bah comme pour la fiche de Shiki, tu t'es super bien approprié le personnage ! Le caractère est fidèle et son histoire correspond bien au jeu ainsi que aux différentes histoires des fiches de Neku et Shiki ! De plus, tu as également lié le personnage au contexte du fow ! J'ai rien à redire là dessus ! Tu as même pensé à réduire la puissance du perso ! Je te valide sans plus tarder Mr.The Composer Wink

Bravo à toi ! Tu as réussis a terminé ta fiche avec brio et tu es maintenant validé ! Ton aventure va enfin pouvoir commencer ! Mais avant ça nous avons quelques indications à te donner. N’oublie pas de créer ta fiche de lien ici au cas où des personnes souhaiteraient se lier à ton personnage ! Surtout n'oublie pas de créer ta fiche d'activité RP, c'est obligatoire et très important, sans ça tu pourrais être supprimé si tu ne la met pas à jour ! C'est ici que ça se passe ! Tu peux, si tu le souhaite, demander un rang spécial à cet endroit-là. Histoire que tu sois unique tu vois ! Et puis enfin si tu veux des partenaires pour tes RP rien de mieux que de venir le faire ici. Si tu as la moindre question ou la moindre hésitation demande à un des admins, ne t’en fait pas on ne mord pas, du moins pas souvent ~ Puis si le cœur t’en dis viens te défouler dans le flood qui se trouve juste . Encore bravo pour ta validation et amuse-toi bien sur Kingdom Hearts Reload !

© Narja - Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Theme d'Aka :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Joshua – « Understanding people isn’t hard. It’s impossible. »
Revenir en haut Aller en bas

Joshua – « Understanding people isn’t hard. It’s impossible. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» ★ GLAMOUR PEOPLE
» People's Glory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom hearts reload  ::  :: Identification :: Fiches validés-