Partagez|

Sarken Cekatres - Un sourire pour ceux qui ne le peuvent -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Sarken Cekatres - Un sourire pour ceux qui ne le peuvent - Dim 21 Fév - 17:24


Sarken Cekatres

Quelques détails ♥

Nom & Prénom : Cekatres Sarken [Prononcez "C - K - Tresse" (sans insister sur le e final) / "SAR - Kène"]
Âge : 26 ans
Lieu de naissance : Jardin Radieux
Groupe : Civils
Arme : Épée courte et gadgets alchimiques.
Pouvoir : Runes Mana

Sarken étant déconnecté de la magie, il a du apprendre à s'en servir d'une méthode indirecte: les runes. En rédigeant une rune, que ce soit parfois un texte court ou un véritable sceau détaillé, il transmet une formule de pouvoir qui lui permet de faire appel à un esprit avec lequel il aurait établit un contrat. La seule source qui fait exception étant les ténèbres, étant après tout un être de cet élément.

Bien qu'il compte se lancer à l'aventure à travers les mondes pour développer ses pouvoirs, il n'a de contact pour le moment qu'avec l'esprit d'Ondine, rune aquatique, et Dryade, rune de vie.

Un tel pouvoir pourrait sembler puissant, mais ces runes ont des limites très contraignante. La première étant que plus l'effet désiré sera puissant, plus la rune prendra de temps à être inscrite, chose impossible en plein combat par exemple.

L'autre limite est qu'étant donné que Sarken est complètement déconnecté de la magie, il doit se servir d'un catalyseur assez puissant pour diriger la rune. Pour le moment, il se sert de son épée mais il devra en trouver un autre plus puissant s'il veut s'améliorer. En plus de ça, de par sa variété future dans les éléments, il n'arrivera jamais à un niveau aussi élevé qu'un véritable mage.

Enfin, il peut se servir des dites runes pour améliorer temporairement les armes, cependant, une telle action est à double tranchant: l'arme perd en durabilité. Il en utilise donc rarement sur son épée principale, sauf en cas d'extrême urgence (après tout, s'il perd son épée runique, il perd son unique catalyseur et surtout son arme fétiche).

Il comble cette faiblesse dans la magie par l'alchimie, mais vous en apprendrez plus sur ce point lors de l'histoire.

Race : Humain




Caractère • Je vous souhaite ~ tout le bonheur du monde ♪

Décrire le comportement un individu comme Sarken pourrait prendre toute la matinée, alors je me concentrerai sur les points clés de notre ami dont le premier qui n'est pas de moindre: son optimisme.

Dégageant une joie de vivre à tel point qu'il en passerait pour un pauvre naïf, notre jeune homme vous donnera toujours une première impression positive sur lui-même. Il aime la vie, il aime découvrir et il aime partager. Pour lui, une vie étant un moment si unique et personnel qu'on ne peut pas perdre de temps à y accorder de mauvaises émotions.

Chacun a un but dans la vie. Un but qui parfois nous est confié ou un but que l'on construit de soi-même de rien, peu importe, le plus important est de se rappeler que nous avons tous une raison de vivre. Et nous ne parlons pas ici de raison du style "ton destin est de servir de sacrifice", etc. Non non, nous avons affaire ici à un cas grave de bonne humeur. Et dans le pire des cas, si vous faites face à un destin tragique, libre à vous de le changer et de prendre une autre direction, qu'est-ce que cela vous coûte?

Le jeune Cekatres aime la vie, oui, mais il aime surtout ce qu'elle procure. Et ce ne serait pas une exagération de dire qu'il aime tout le monde, alliés comme ennemis. Non pas qu'il vous dira que personne n'est réellement mauvais, mais plutôt qu'il préférera se battre contre ses adversaires le sourire aux lèvres.

Un tel abus de joyeuseté pourrait faire douter de son honnêteté, mais il n'en est rien. Plus franc qu'un Sarky, ça n'existe pas! Il n'a pas froid aux yeux et vous crachera à la figure ce qu'il pense ou ce qui pèse sur son cœur. Après il n'est pas du genre à s'énerver, loin de là. Il est même très rare de voir ce jeune homme en colère et jusqu'à aujourd'hui, le nombre de proche qui ont eu l'occasion d'assister à un de ses quelques crises de nerf se compte sur les doigts d'une main.

C'est quelque chose qu'il a appris à développer au fil des années, un sang-froid à toute épreuve. S'énerver est pour lui une perte de temps et ne peut qu'aggraver la situation. Il est donc préférable d'aborder une situation donnée calmement et de réfléchir à la meilleure solution.

Et oui, c'est peut-être dur à croire, mais c'est un malin notre ami. Ayant longtemps étudié diverses matières pour devenir un alchimiste en herbe, il en a hérité une méthodologie hors norme et une organisation du temps excellente. Il n'est pas forcément intelligent, mais il fait preuve d'une grande logique dans ses raisonnements et n'hésite pas à partager ses points de vue pour avancer vers une finalité au plus proche de la vérité. Bien qu'il aime effectivement la découverte et sa passion qu'est l'alchimie, je ne perdrai pas de temps à en parler ici, vous en apprendrez bien plus au fil de son histoire.

Vous avez donc son profil type général, on peut passer à d'autres points que l'on pourrait appréhender rapidement. Par exemple, Sarken est quelqu'un de très impartial. Même s'il doit juger entre ses amis et ses ennemis, il prendra toujours la défense de celui qui a raison, à juste titre. Non pas qu'il retournera sa veste pour autant, pour lui la trahison est un gros non, mais il ne réfutera jamais une logique justifiée même chez quelqu'un qu'il n'aime pas.
Autre petit point, il adore la cuisine, élément que vous découvrirez rapidement. Il s'est découvert cette passion alors qu'il était chargé de garder les enfants du voisin un jour et depuis, il s’entraîne à cette tâche quotidienne. En plus de celle-ci, un autre intérêt qui s'est vu naître en lui est celui porté pour les enfants. Il est très papa gâteau malgré son jeune âge et cherchera toujours à faire rire les petits. Avoir passé beaucoup de temps avec ces plus jeunes que lui lui a donné cette assurance de "prof", ou d'éducateur. Il aime partager son savoir avec les autres et leur enseigner ce qu'il sait.


• J'ai toujours cherché quelqu'un à qui raconter mon histoire •





L'enfant déséthéré
PoV: Narrateur

Nous sommes au Jardin Radieux, magnifique monde en pleine croissance, dans lequel la bonne entente et la recherche sont de mise dans les quartiers qui le composent. Nous nous rapprochons d'une maison, modeste en soit, qui n'avait rien à envier à ses voisines, pour découvrir la famille Cekatres. Un père forgeron et une mère professeur de magie, un couple assez banal parmi d'autre, qui avait deux enfants: une fille, Seriana et un jeune garçon de dix ans maintenant, Sarken.

C'est ce dernier qui nous intéresse, jeune protagoniste de mon histoire. Il avait une particularité assez étrange, surtout pour le fils d'une magicienne, c'était qu'il ne présentait aucune forme de magie. On dira même que son corps en était allergique. Il était bien plus facilement touché par les sorts offensifs, même ceux qui sont normalement inoffensifs, que par les sors de soin qui au lieu de le soigner efficacement lui provoquait des malaises et d'autres effets secondaires parfois plus grave. En fait, la seule magie qu'on pouvait utiliser sur lui étaient ceux qui ne touchaient pas directement son corps, comme Barrière ou Bouclier.

Cela lui valut rapidement de par sa famille le surnom d'Enfant oublié des Mages, ou déséthéré par les plus scientifiques. On comprit rapidement que son mal touchait particulièrement les magies dites des "arcanes", autrement dit celles qui provenaient purement du corps de chacun. En théorie, cela voudrait donc dire qu'un druide ou shaman pourrait réussir à soigner le petit Sarky, mais ça reste encore à prouver, ce genre de magie étant inexistante au monde où nous sommes.

Bien sur, pour éviter toute exclusion sociale, le petit ne divulgua jamais un mot de cet étrange phénomène à son entourage et ses parents se gardèrent le secret bien clos, si ce n'est un ou deux grand mages avec qui ils cherchaient à résoudre le mystère.

Malgré tout ça, le jeune enfant vécut une enfance agréable et pleine de joyeusetés. Déjà à ce jeune âge il était le petit garnement qui était joyeux, toujours en train de rire et faire rire ou alors d'aider les plus jeunes que lui.

Soif de connaissance
PoV: Sarken Cekatres

-"Je suis désolé, mais tu ne peux pas rejoindre mes disciples. Je ne peux pas prendre plus d'élèves et nous travaillons sur des sujets bien trop importants et dangereux pour quelqu'un comme toi."

Simple, court et ferme, ce refus me brisa le cœur. Comment la personne la plus influente de cette ville pouvait-elle m'envoyer bouler comme ça? Était-ce si dur d'étudier un peu? De se renseigner sur les cœurs? Je voyais pourtant quelques garnements à ses côtés et moi qui avait 16 ans était encore trop insignifiant à ses yeux?

Je... Je voulais simplement en apprendre plus! Peut-être qu'il était au courant pour mon état de déséthéré... Peut-être qu'il n'avait pas besoin de quelqu'un comme moi pour ses recherches. Non, sans doute pas, après tout il n'étudiant en rien la magie et au contraire, un tel sujet d'expérience comme moi l'aurait intéressé dans le pire des cas. Déçu, repartant dans le sens inverse, je me fis interpeller par un vieil homme qui arborait un style très intriguant, comme un aristocrate de quelques années en arrière, à la barbichette impeccable et armé d'une longue canne qui semblait plus être à pour déborder de classe que pour l'aider à m'archer. J'appris en réalité que cette canne cachait une épée longue d'un tranchant sans égal.

-"La magie... Les cœurs... Ce ne sont pas les seules domaines qu'un savant peut étudier dans la vie. Sarken, ou plutôt l'Enfant oublié des Mages, comme je t'avais appelé à tort à l'époque... Il existe bien des thèmes que tu pourrai découvrir, mais j'ai pour toi un sujet qui pourrait non seulement t'intéresser, mais t'aider à mieux comprendre ton propre corps."

C'était qui ce type? J'ai à peine eu le temps de remarquer qu'il me parlait et de le zieuter des pieds à la tête qu'il s'était téléporté dans un passage aux formes plutôt obscure. Connaissait-il mes parents? C'est sur cette idée que j'ai décidé de leur en parlé.

C'était un des amis proche de ma mère semblait-il, Terance. Un Maître Alchimiste. C'était un art complexe sur les éléments qui composaient la vie et tout ce qui nous entoure, de plus en plus oublié pour être remplacé par les approches plutôt scientifiques et à la magie que l'on connait tous aujourd'hui.

La Terre, l'Eau, le Feu et l'Air. Les quatre éléments principaux, qui alliés d'un cinquième, l'éther, pouvaient résoudre toutes les énigmes que la vie pouvait nous poser. Je devais avouer que je commençais à m'intéresser à ce sujet, mais en quoi cela pourrait-il m'aider vis à vis de ma situation?

Une question qui resta un long moment sans réponse, un an pour ainsi dire, avant que ce fameux Terance ne refasse son apparition. Je l'aurai oublié, si entre temps je ne m'étais pas intéressé de plus près à cet art oublié dont il m'avait fait référence...

Un brin d'Alchimie
PoV: Terance K-Skares

Une semaine après qu'il ai fêté son 17ème anniversaire, je m'étais rendu chez lui, chez ce jeune Sarken. Pour dire vrai, je ne pensais pas qu'il se serait autant intéressé à mon sujet de prédilection. Je gardais souvent contact avec ses parents et j'étais donc plus ou moins au courant de ce qu'il faisait.

Bien entendu, au final ça m'arrangeait car j'ai eu besoin de moins de temps que prévus pour en faire mon élève. Pour dire vrai, il était déjà convenu avec ses parents que je le prenne sous ma tutelle le moment venu, vous saurez pourquoi en temps et en heure. Durant cette année d'absence, j'avais préparé un... cursus disons, spécialement conçu pour lui. Je le pris donc enfin sous mon aile et, après qu'il ai fait ses "adieux" à sa familles, l'emmena dans ma résidence.

Un an. C'était le temps durant lequel j'allais lui enseigner les bases de l'alchimie. Une longue année préliminaire avant d'entamer les choses sérieuses. C'était un peu court, mais vu qu'il habitait avec moi, je pouvais lui démontrer tout ce que lui transmettais à travers des exemples concret, ou simplement lorsque nos études étaient terminées et que j'entamais de mon côté les commissions que l'on attendait de moi: j'avais un travail à tenir et de l'argent à ramener après tout.

Ce brave gamin était quelqu'un de très patient. Je pensais que j'aurai un mal fou à le forcer à être studieux une année supplémentaire mais il accepta sans même tenter de négocier. Il me rappelait moi quand j'étais plus jeune le bougre. Mais bon, lui-même se rendait compte qu'une seule année serait bien courte comparée à ce que pourrait offrir d'autres célébrités du coin en terme de Sciences.

Et pour passer vite, oui elle passa encore plus vite que moi-même je ne l'aurai cru. Nom de Zeus si vous voyiez ce garnement bouger dans tous les sens, de quoi animer et rendre joyeux tout un orphelinat si vous m'excusez la métaphore. Histoire de l'aider à dépenser son énergie, je pris l'opportunité de perfectionner son art de l'escrime. J'étais spécialisé dans la rapière et lui dans l'épée courte, mais au final, les bases du combat à l'épée restent à peu près les même, ce qui lui donnait au final un style particulier de se battre.

Bien sur, l'apprentissage n'allait pouvoir commencer que maintenant. La première chose que je voulais lui faire découvrir fut l'existence d'autre monde, tout en l'amenant dans un lieux isolé mais propice à la découverte de tout ce que pouvait nous apprendre la nature. C'est un peu cliché mais il n'y a rien de tel que ce genre de choses pour en apprendre. J'ouvris un portail vers la jungle profonde, un monde assez vaste et qui nous cachait bien des choses. J'y connaissais l'existence de pas mal de créatures sauvages, mais aussi de lieux assez à l'écart de tout danger.

Après tout, valait mieux être tranquille pour enseigner des choses complexes à un gamin... Que dis-je, un jeune homme, il avait déjà 18 ans maintenant. Cette première partie pratique dura six mois, avec entre temps quelques retours à la maison pour soit expérimenter en toute sécurité, soit rechercher des ressources. Le but ici était d'apprendre l'alchimie après tout et non pas de le faire survivre en pleine nature sans rien.

Par moment, il me demandait d'où venait ces espèces de portail que je créais, des portails de ténèbres en plus. Je répondais à cette question que la réponse lui viendrait en temps et en heure, mais je peux déjà vous dire à vous lecteurs de ce journal que j'en étais immunisé, ou plutôt que je n'avais plus rien à craindre de ses effets néfastes. Après tout, j'étais ce que l'on appelle aujourd'hui un Simili.

Et Sarken, comment il y résistait alors? Simple, je lui avais fait chercher une épée chez son père, qui est forgeron. Une fois choisie, je l'avais pré-enchantée pour nos futures leçons mais j'en profita pour apposer un charme protecteur que je renouvelais par moment pour le protéger des ténèbres.

Je pensais attendre un peu plus pour dire vrai, avant de lui présenter un autre aspect de mon type d'alchimie, mais le temps pressait. Depuis quelques jours déjà, notre ami souffrait, tombait malade sans raison. Je lui faisais croire que c'était dû au milieu inhabituel, mais c'était faux. La vérité se trouvait dans son corps, ou plutôt dans ce qu'il n'avait pas: l'éther. C'est un nom comme un autre que j'ai donné à cette "magie" que certains possèdent en quantité suffisante que pour utiliser de la magie à partir de rien et que d'autres comme Sarken qui n'en produisent pas suffisamment par rapport à ce qu'il consomme de par sa simple existence. Certains appellent ça l'essence, d'autre l'énergie, peu importe le terme, moi j'ai décidé de l'appeler éther, sans doute parce que je suis alchimiste. Pour un bref rappel, en tout cas de mon point de vue, l'éther est cette "énergie", cette "essence" qui permet de relier entre eux les différents éléments pour produire l vie comme la non-vie. C'est une vision peu scientifique, mais est-ce que la science a déjà pu prouver pourquoi la magie existait-elle? Pas réellement encore et j'ai remarqué que d'un monde à l'autre, la magie prenait des formes diverses et variées, parfois plus scientifiques, parfois plus extraordinaires encore que l'on ne pouvait l'imaginer.

Ansem le Sage, décrirait sans doute l'éther comme "l'Âme", une des trois parties que composent l'être vivant (Âme, Cœur, Corps). Bref, désolé, je m'emporte un peu sur cette histoire, tout ça pour vous expliquer que l'Âme de Sarken semblait plus faible de nature que celle d'une personne normale. Ou tout du moins d'une nature différente, ce qui expliquerait pourquoi il refoule autant la magie.

Note sur l'histoire:
 

Plus une personne grandit, plus elle possède un potentiel intime lié à la magie, et donc puise dans sa ressource d'éther. Sarken qui n'en produit pas plus qu'à sa naissance commençait donc à en subir les conséquences du telle carence et c'est pour cette même raison que je m'étais proposé de le prendre sous mon aile. J'avais déjà connu quelqu'un similaire à ce jeune homme il y a quelques années et j'avais trouvé, malheureusement trop tard, une solution. J'espérais donc pouvoir appliquer mes recherches et sauver cet enfant.

Que l'on m'accuse de vouloir tester une théorie et de me servir de lui comme d'une expérience, qu'il en soit ainsi, mais je savais d'avance que personne ne trouverait remède à ses maux, même pas Ansem le Sage. Ce dernier n'hésiterait pas à se servir de ses propres disciples comme sujet d'expérience sans importance. Sarken était comme un neveu pour moi et je continuerais jusqu'à ce que je le sauve, tout en le gardant humain.

Les Esprits Mana
PoV: Ab...

Ce garçon, Sarken... Cela fait maintenant un an que je l'observe. J'ai découvert son existence alors que je venais chercher un certain remède chez mon ami Terance. Je l'avais vu en arrière, ranger des stocks pour aider son maître. Je n'ai jamais adressé la parole  ce jeune homme mais je savais que c'était lui... Des gars comme lui, qui refoulent la magie de manière naturelle, on en trouve pas à toutes les rues et encore moins des comme lui.

J'avais compris que si Terance l'avais pris sous on aile, c'était pour lui apprendre plus tard l'existence des esprits mana. Certains refusent de croire à une telle théorie que seraient les esprits, mais ils existent, en tout cas sous une forme que l'on appelle parfois tout simplement "la vie". Oui, la mana est une magie, ou plutôt une source de magie qui existerait en chacun de nous. C'est une magie non spirituelle et plutôt "naturelle".

C'est suivant ce raisonnement que j'étais sur que ça ne pouvais être que lui, Sarken. S'il était le disciple de Terance, il apprendra tôt ou tard à se servir des esprits... si c'est un Alchismiste qui le lui enseigne, ce sera à travers des runes. Trois coïncidences aussi énorme que mes paradoxes ne pouvaient pas être si simples. C'était Sarken Cekatres.

Vous dire d'où je le connais? Non réservons ça pour une autre histoire, on est là pour parler de notre ami commun, non pas de moi. Peut-être qu'un jour, cette histoire nécessitera ma présence?

Je les avais suivis, le peu de pouvoir qui me restait me permettant encore de créer des portails et j'avais encore quelques méthodes pour retrouver la trace de mes cibles, même s'il me fallut faire trois mondes avant de retrouver le duo qui m'intéressait.

Peu après mon arrivée, Sarken semblait souffrance, un mois plus tard, il semblait rétabli mais comme Terance, j'avais deviné la raison de ses maux. Ce dernier était en train de préparer un symbole sur l'épée du garçon, une rune pour être exacte. Des inscriptions relative à l'élément de l'air d'après ce que je pouvais lire de loin et de l'énergie qui s'en dégageait.

Le vieux guida le jeune jusqu'au cœur de la forêt, là où le monde recelait le plus d'énergie magique, non loin de la serrure de ce même monde. Il prit une bonne heure, en route puis sur place à expliquer en long et en large le fonctionnement des Esprits Manas.

Ces esprits fonctionnent un peu comme des invocations, sauf que l'on invoque pas une créature qui existe déjà, on donne une conscience et une forme à une source de magie suffisamment grande pour qu'elle puisse être concentrée en un seul point, un seul être.

Terance avait développé cette technique en la dérivant de celles utilisées pour créer un homonculus. L'important ici n'était pas de donner quelque chose de puissant ou de solide à l'esprit mana, mais de lui donner une forme afin d'établir un contrat avec. Si l'hôte du contrat venait à avoir un cœur trop impur, celui-ci n'aurait pas lieu, bien qu'un fou pourrait forcer le contrat et de ce fait corrompre l'esprit qui en ressortirait.

Ici c'était surement un esprit de la vie, vu le monde où on était, c'était soit ça soit un esprit de l'air. La Jungle Profonde était l'endroit idéal pour ce genre d'élément. Le choix serait logique vu l'état du garçon: Terance souhait quelque part encourager Sarken à établir des contrats avec ces esprits pour que ceux-il leur prêtent une partie de leur force. Le but final ici n'était pas de faire du gamin un mage ou invocateur, mais de combler son manque d'éther par de la mana.

Rien ne pouvait vérifier si ça allait fonctionner, mais après quelques jours, les malaises du garçon avaient complètement disparus. C'était surement du au fait que le premier esprit était un Mana de Vie et aussi du fait que cet Esprit était encore dans son monde d'origine.

Oui, malheureusement, rien ne peut forcément finir heureux: si Sarken venait à quitter ce monde, il garderait avec lui l'esprit, qu'il avait renommé Dryade, mais ce dernier n'aurait plus ses ressources optimales.

Plus d'esprit, c'était ce qu'en conclut Terance et six mois plus tard, il changea de monde, après une longue année passée à la Jungle Profonde. Les six derniers mois leur servirent à maîtriser les runes, ici donc invoquant la force de Dryade. Elle permettait entre autre de soigner ou de stopper un poison, ou encore d'améliorer la pousse de plantes, choses très essentielles pour un alchimiste qui voulaient avoir des ingrédients en rab'.

Le second esprit allait être un esprit d'eau. Comment je le savais? Ah si vous voyez ces paysages... chiants... On était à Atlantica! Sérieusement, parmi tous les mondes que le vieux pouvait choisir, il fallait qu'il choisisse CELUI-CI!

Je ne vais pas m'attarder sur ce monde, vous savez tous autant bien que moi qu'il n'y a rien à raconter sur ce monde de merde, je veux dire, des poissons, des poissons, et des poissons!

Cette tripade leur pris six mois. Non mais vous y croyez? Qui pourrait rêver de rester six mois là bas? SIX PUTAINS DE MOIS dans la flotte, nom de Zeus! Je savais pourquoi Terance était aussi patient, il voulait vérifier avant tout si avec le temps, la force réduite de Dryade suffirait à tenir Sarken en forme, mais malheureusement, notre théorie se vérifia: Dryade seule ne suffirait pas.

La même histoire fût donc reproduite. Pour éviter à l'épée de supporter trop d'énergie, ce fut sur le gant gauche de Sarken que fut infusé une rune cette fois-ci. Il le nomma Ondine, plutôt classique mais bon, on pouvait pas en vouloir à son manque d'originalité au fourbe. Surtout quand on a un vieux pareil comme maître.

Deux esprits... ça semble rapide l'air de rien de tous les collecter mais il y a quand même eu une bonne année d'écart. Cependant, cela était maintenant suffisant. La Vie et l'Eau étant deux éléments assez présent peu importe le monde, ils devraient suffire à tenir le petit quelques années de plus. Oui on dit de moi que je suis un grand optimiste. Après quoi, ils rentrèrent au Jardin Radieux, pour de bon cette fois-ci. Cette petite aventure prenait déjà fin et quant à moi, j'ai d'autres projets à tenir, je vais laisser la suite et fin à une petite demoiselle ~

Le début d'une grande Aventure! Ou pas...
PoV: Seriana Cekatres

Je suppose que c'est à moi que revient le privilège de finir l'histoire? Oui je préfère le prendre ainsi, c'est ainsi que le prendrait Sarky après tout. Moi perso je trouve ça injuste de faire patienter la grande sœur jusqu'au dernier chapitre.

Qu'est-ce que je pourrais vous dire de plus en fait? Bah, vous vous en doutez, le Sark' il est revenu chez nous, en un seul morceau heureusement, j'étais à deux doigt de péter un câble en voyant le temps que cet entraînement mettait. Autant la première année, on pouvait se voir de temps en temps, autant les deux suivantes, c'était le silence radio total quasi, si ce n'est peut-être deux fois sur l'année, non mais pour qui il se prenait le vieux shnocke?

Bref, il me m'a souvent répété, tout est bien qui s'est fini bien, mais bon... Moi quand on embarque un membre de ma famille comme ça sans donner de nouvelles, ça fait flipper. Surtout Sarken quoi, il serait capable de se faire kidnapper sans s'en rendre compte.

Assez parlé de lui! Si on parlait de moi? Moi c'est Seriana et j'ai 23 ans maintenant. Oui je suis plus vieille que le héros de cette histoire et alors? Comment ça je suis pas censée parler de moi? Hey rendez moi mon moment vedette naaaaaaaannnnn

Bon, cette histoire dure déjà assez longtemps comme ça vous croyez pas? Suite à son retour, Sarky devint le disciple officiel de Terance, j'entends par là qu'il a travaillé pour lui quelques années de plus. Je saute pas mal de temps parce que rien de spécial ne s'est déroulé depuis, si ce n'est que mon frère s'est mis plus sérieusement au combat à l'épée et à l'alchimie de manière pratique. Vu que je maîtrise la rapière, je pouvais l'aider à se battre au corps à corps, du coup ça nous défoulait comme on bon vieux temps. Non pas qu'on se frappait dessus avec des armes à l'époque.

Des armes factices bon dieu! Bien sur qu'on utilisait des fausses pour s’entraîner, et je parle d'aujourd'hui là. Enfin aujourd'hui en ce moment dans l'histoire, vu que maintenant le Sark' est parti loin. Oui, vers ses 26 ans il décida de finalement prendre son envol. Déjà moi je restais plus trop à la maison, vu qu'à 29 ans j'avais un peu autre chose à foutre que de traîner dans la famille, j'avais une vie à mener, mais lui le gosse là qui me sert de frère, il arrivait pas à se décider. Bien que d'après ce que j'ai compris, s'il a traîné autant c'était pour trouver les lieux à visiter et se faire une liste des différents esprits qu'il aurait à récupérer. Enfin moi je dis ça je dis rien mais on a un peu une confrérie de mes deux qui tentent de foutre le bordel.

Des rumeurs? J'y pense pas, je veux dire, voyez l'agitation, on est pas dupes non plus.

Équipés et parés, il se lança donc à cette fameuse aventure. Lui-même ne sait pas trop où elle va mener, mais il a dit qu'il déciderait une fois qu'il aurait réunit les six esprits mana qui lui manque. Il revient souvient au Jardin Radieux, pour tenir son échoppe et vendre des concoctions ou créations faites à partir d'ingrédients trouvés lors de ses voyages. C't'un bon moyen de se faire de l'argent de poche même si le vieux Skares lui pique une part pour pouvoir utiliser l'équipement et l'enseigne.

Là maintenant tout de suite? Je pense que vous le découvrirez bien assez vite, il est le genre de mec qui aime se faire remarquer à des kilomètres et à se mêler de tout ce qui ne le regarde pas...

Le Chapitre oublié! Trop Dark!
PoV: Sarky'

Durant les quelques années qui ont suivis la fin de mon initiation à l'alchimie et aux esprits mana, de nombreux événements ont eu lieu. D'abord, ces invasions en masse de sans-cœur était fort inquiétante, jusqu'à ce qu'on doive carrément déménager temporairement dans un monde nommé Ville de Traverse. De quoi vous dire que ça a foutu un stop considérable dans mes recherches vu qu'on avait pas vraiment eu le temps ou l'opportunité de ramener mes projets ou autres.

Plus de sans-cœur voulait donc dire forcément plus de similis, qui bizarrement semblait suivre un même objectif, ce qui est bizarre pour des créatures dénuées de cœur et d d'âme. D'ailleurs le principal concerné de cette histoire Ansem le Sage ne donnait plus signe de vie. Était-il mort? Avait-il fui? Qui sait, mon Maître ne l'avait jamais aimé ce mec, lui reprochant d'avoir un esprit trop fermé sur ses études.

Soudés les uns envers les autres, nous avons pu survivre une longue année, jusqu'à pouvoir rentrer chez nous. Le comité de restauration nous apprirent plus tard que ce fût grâce à l'aide d'un porteur d'une "clé" spéciale, la Keyblade. Une arme capable de bien des choses, je vais vous éviter de raconter ce qu'elle permet de faire, vous le savez déjà tous.

Et alors? Ils vont me dire qu'ils ont du attendre l'arrivée d'un mioche armée d'une clé pour sauver les mondes? Sérieusement les mecs? Je suis pas très proche de Squall mais ce mec est fort merde, il va me dire qu'il a rien su faire durant tout ce temps à part se plaindre que tout allait mal?

Bien sur, la Keyblade était nécessaire pour certaines choses très spéciales. Il paraît notamment qu'elle permet de verrouiller une serrure d'un monde, empêchant ainsi les sans-cœur de corrompre définitivement celui-ci. Mais en dehors de ça, en quoi avions-nous expressément besoin d'eux? Mon Maître m'apprit par la suite que normalement, voyager de monde en monde était taboo, comme quoi c'était dangereux pour l'équilibre, un truc du genre. D'accord, donc si je comprend bien, on essaie de pas trop sauver les mondes pour éviter que les mondes ne soient perturbés. C'est... C'est quoi cette logique de merde?

Je reconnais l'intérêt et la force d'une keyblade, mais je ne comprend pas cette folie qu'il y a autour. On traite leur porteur comme des héros alors qu'ils ne sont pas forcément plus fort qu'un autre. Certains viendront nous dire qu'un porteur de keyblade possède un cœur pur, mais d'après Maître Skares, c'est pas forcément vrai, parce qu'il y avait l'antithèse des keyblades de lumière, les keyblades des ténèbres. Il en existait une troisième sorte, même une quatrième pour dire vrai, mais peu importe mes insistance, il ne voulait pas m'en parler, comme quoi c'était un sujet délicat et dangereux.

Moi de mon côté, j'avais tenté de forger via l'alchimie une keyblade. Bah pourquoi pas? Il fallait bien qu'elles viennent de quelque part ces clés, donc elles ont été créées. Restait à savoir quand et comment.

Terance ne chercha pas à m'en empêcher, parce qu'il savait bien que le résultat le plus proche que j'arriverai à faire, c'était de construire une keyblade qui en avait seulement l'apparence, et à la limite quelques effets magiques, mais rien de plus.

Oui, j'en ai pas encore parlé, mais les Esprits Mana peuvent m'aider lors de mes créations, en procurant une partie de leur pouvoir à l'objet que j'assemble. Pratique non? Bref.

Je n'étais pas le seul à m'intéresser à cette arme, ou plutôt à leur utilité. Un groupe nouveau, dénommé la Confrérie, commençait à faire des ravages à travers les mondes.

Certains disent qu'elle remplace l'Organisation XIII, cette bande de similis qui voulaient récupérer leur cœur et redevenir humain. Malheureusement, une fois encore, chaque fois que je tentais d'en parler avec mon Maître, il n'essayait même pas d'éviter la question et me répondait avec un non catégorique. Mouerf!

Au final, on savait peu de chose sur cette Confrérie Obscure. Si ce n'est qu'elle était dangereuse. Moi de mon côté, je voulais reprendre mes études mais il allait avouer que j'étais curieux, trop curieux...

Un soir, alors que je rentrais de l'atelier pour revenir chez moi, un homme en long manteau noir sans capuche (non ce n'est pas celui des XIII, du tout), recouvert de chaînes et de verrous m'interpella. Le genre de mec qui n'inspire pas du tout confiance, mais étrangement, je ne ressentais aucune hostilité ou danger de sa part.

-"Tu ne me connais pas Sarken, et pourtant je te connais très bien. Ou plutôt, j'ai connu quelqu'un qui te ressemblait beaucoup. Terance ne voudra jamais te parler de la Confrérie, mais moi je peux te donner accès à cette connaissance, de manière pratique... mais brutale. Je peux t'aider à rencontrer un de leur membre, si tu es toujours autant intéressé par eux, mais je ne peux en rien garantir ta sécurité. Seulement, je suis un vieil ami de Terance et je refuserai de voir son meilleur disciple mourir donc si cela se gâte trop, j'interviendrai... Mon nom? Je suis..."

Ce nom ne me disait rien, et pourtant il sonnait d'une étrange familiarité, d'un lointain souvenir. Peut-être que mon Maître m'en avait parlé, son visage ne m'était pas inconnu maintenant que j'y réfléchissais, il a du passé à l'atelier quelques fois. Il semblait... triste? Dur à dire, ou plutôt que de la tristesse, il semblait avoir les yeux de quelqu'un qui avait perdu tout espoir.

Il fit apparaître un portail derrière lui et passa à travers. Ce silence indiquait surement que le choix final me revenait et... Qu'avais-je à perdre? Quoi? Que je ne puisse plus rentrer? Mouarf, rien de grave en somme. Le pas hésitant, je finis par franchir le portail, histoire de voir à qui j'avais vraiment affaire concernant cette confrérie. Et qui sait, peut-être que je trouverai un nouvel esprit avec qui former un contrat.


Et derrière l'écran

Mouarf! Salut salut à toutes et à tous!
Tonton est dans la place!

Moi c'est Dimitri Bellemans, fier Belge qui respecte tous les stéréotypes, même ceux sur les Français *cache sa baguette*.

J'aime le rp (noshit Sherlock!), le dessin, le graph, le codage css (bientôt le JS, que j'compte apprendre durant juillet/août), bref j'aime de tout et de rien x').

J'ai commencé le rp le 1er novembre 2007! Mon dieu ce timejump en arrière.
Mes pseudos les plus connus, principalement sur fow KH, sont Sarken Cekatres, Skares, Ansem (le sans-coeur) et de manière plus générique "Le Tonton". Peut-être à de plus rare occasions m'a-t-on connu sous le nom de Rush Sykes sur KH Heaven.

Je suis l'un des membres "fondateur" (en gros guillemets car le forum existait déjà avant mon arrivée mais à l'état de légume, il n'y avait plus que l'admine et sa sœur de présentes) de feu KH Heaven il y a de cela 8 ans déjà.
J'ai ensuite tenté KH Kanak, en vain, bien que j'apprécie le forum, j'arrivais pas à y rester.

Puis, il y a deux ans bientôt, avec Neige (et d'autres potes) on a fondé KH Memento qui aujourd'hui malheureusement s'est cassé la figure, bref. On est pas là pour déboire sur le passé.

Ce qui m'a poussé à venir ici? Bah c'est un peu un des rares forum KH qui semble vivant et plutôt sympa donc on s'est jeté dessus dans notre soif d'aventure.

Que dire de plus? Bouarf vous en apprendrez bien vite, je passe pratiquement tous les jours et je suis très cb-actif donc on aura souvent l'occasion de discuter ^^.

Bien entendu, j'ai lu et j'approuve le règlement, toussa toussa <3

Portez vous bien et à bientôt ♥

Informations à remplir

▬ Logy ♫ Atelier Escha & Logy ♣ Civils {PRIS/PREDEFINI}

A-Lice | Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sarken Cekatres - Un sourire pour ceux qui ne le peuvent - Dim 21 Fév - 17:34
Déjà dit sur la CB, mais bienvenue à toi ^^
Bon courage pour ta fiche et si tu as des questions n'hésite pas à MP le staff ou à squatter la CB ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 2534
Date d'inscription : 14/08/2015
Age du joueur : 24
Pièces d'or : 840
Servant of Evil
Sly
MessageSujet: Re: Sarken Cekatres - Un sourire pour ceux qui ne le peuvent - Lun 22 Fév - 14:39
(Oh j'avais oublié de venir poster ici '^' )

Donc, je te souhaite officiellement la bienvenue sur KH:Reload o/
Je vois qu'on a affaire à un spécialiste du fow RP sur KH, well, la mémoire de nos anciens compagnons tombé aux combat en gros o/

J'aime beaucoup les pouvoirs de ton perso, ça me rappelle mes anciens fow fantastique...avant la vague de Twilight *regard blasé dans le lointain*

J'espère que tu vas te plaire ici, si tu as des question, go MP Moogle et Aka, ou vient directement sur la CB o/

Bon courage pour ta fiche et amuse toi bien Very Happy

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Sly ment en #990066Sly's theme song - Kit par Elsa~
« I'm a twisted, twisted little child. Use it, break it, throw it ~♪ Hilarious, don't you think ?~♪ »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 443
Date d'inscription : 06/08/2015
Age du joueur : 27
Pièces d'or : 810
Dark Raccoon
Aka
MessageSujet: Re: Sarken Cekatres - Un sourire pour ceux qui ne le peuvent - Jeu 25 Fév - 0:45
Bienvenue à toi !

Ta fiche est vraiment excellente sur tout les points : cependant l'histoire manque un peu de lien avec le contexte du forum même si tu fais l'effort de situer l'action dans plusieurs mondes. Ton personnage doit surement être au courant de l'histoire des ténèbres et de la lumière. J'aimerai bien savoir son avis sur la question d'ailleurs c'est dommage car tu évoque très brièvement la confrérie mais j'aurais bien voulu savoir si Sarken avais un avis plus poussé que sa sœur sur eux par exemple !

Sinon le reste est nickel, donc tu rajoutes ces petites infos et je te valide Smile

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Theme d'Aka :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sarken Cekatres - Un sourire pour ceux qui ne le peuvent - Jeu 25 Fév - 17:19
Voili voulou, j'ai rajouté un passage. Au final je n'ai pas parlé autant de la confrérie que j'aurai souhaité mais j'ai prévu en premier rp une rencontre avec un de leur membre, ce qui me permettra d'amener ça de manière bien plus réelle que prévue.

J'en ai profité pour rajouter l'avis assez neutre voire négatif de Sarky vis à vis des keyblades et leur porteur 8'D.

Merci d'avance et à bientôt ♪
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sarken Cekatres - Un sourire pour ceux qui ne le peuvent - Jeu 25 Fév - 20:35
Bienvenue!!!! J'adore littéralement ton avatar!!! éclate toi bien ici^^
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 443
Date d'inscription : 06/08/2015
Age du joueur : 27
Pièces d'or : 810
Dark Raccoon
Aka
MessageSujet: Re: Sarken Cekatres - Un sourire pour ceux qui ne le peuvent - Jeu 25 Fév - 21:44



Félicitations Sarken !
J'ai vraiment beaucoup aimé ta fiche. L'histoire est vraiment très intéressante et je trouve l'idée des runes génial ça permet de voir la magie de KH autrement et c'est super original tout en ne trahissant pas le jeu. Puis tu as pris en compte tout ce que je t'ai dit pour le contexte donc je n'ai plus aucune raison de pas te valider ! Donc bienvenue officiellement parmi nous et amuse toi bien o/

Bravo à toi ! Tu as réussis a terminé ta fiche avec brio et tu es maintenant validé ! Ton aventure va enfin pouvoir commencer ! Mais avant ça nous avons quelques indications à te donner. N’oublie pas de créer ta fiche de lien ici au cas où des personnes souhaiteraient se lier à ton personnage ! Surtout n'oublie pas de créer ta fiche d'activité RP, c'est obligatoire et très important, sans ça tu pourrais être supprimé si tu ne la met pas à jour ! C'est ici que ça se passe ! Tu peux, si tu le souhaite, demander un rang spécial à cet endroit-là. Histoire que tu sois unique tu vois ! Et puis enfin si tu veux des partenaires pour tes RP rien de mieux que de venir le faire ici. Si tu as la moindre question ou la moindre hésitation demande à un des admins, ne t’en fait pas on ne mord pas, du moins pas souvent ~ Puis si le cœur t’en dis viens te défouler dans le flood qui se trouve juste . Encore bravo pour ta validation et amuse-toi bien sur Kingdom Hearts Reload !

© Narja - Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Theme d'Aka :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sarken Cekatres - Un sourire pour ceux qui ne le peuvent -
Revenir en haut Aller en bas

Sarken Cekatres - Un sourire pour ceux qui ne le peuvent -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Une image pour faire sourire
» Pour ceux qui n'aiment pas le design du forum...
» Warhammer V7, petit résumé pour ceux qui n'y jouent plus.
» Pour ceux qui aiment bien critiquer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom hearts reload  ::  :: Identification :: Fiches abandonnés-