Partagez|

Shiki Misaki ♥ « Once you see the real me, will we still be friends? » [TERMINEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 14/02/2016
Age du joueur : 26
Pièces d'or : 35
Keep Smiling
Shiki Misaki
MessageSujet: Shiki Misaki ♥ « Once you see the real me, will we still be friends? » [TERMINEE] Dim 14 Fév - 14:56


Shiki Misaki

Some Informations

Nom & Prénom : Shiki Misaki
Âge : 15 ans
Lieu de naissance : Shibuya
Groupe : Apprenti Keyblade Master
Arme : Keyblade et Mr Mew
Pouvoir : Animation (donne vie à ses créations)
Race : Humaine




Caractère • Inside of me

Que dire à propos de Shiki si ce n'est qu'elle a le profil type d'une adolescente épanouie ? Je vais tout de même vous en dire un peu plus car la demoiselle reste très secrète malgré le fait que l'on pourrait croire qu'elle est transparente.

Son trait de caractère le plus flagrant est l'optimiste. Quoiqu'il se passe, même si la situation est critique, elle cherchera toujours à positiver, essayant d'entrainer ses compagnons dans le même sens. Elle ne laissera pas tomber et tentera toujours de trouver une solution au problème qui se pose. Elle est très sociable et très souriante la plupart du temps, elle est un rayon de soleil à elle seule et ne rechignera pas à se faire de nouveaux amis, même lorsque ceux-ci ne semble pas vraiment vouloir d'elle ...

Si vous êtes du genre défaitiste, elle ne vous lâchera pas la grappe ! La demoiselle est du genre effrontée et peut aller parfois jusqu'à l'insolence. Et oui je vous rappelle que c'est une adolescente ! Elle est parfaitement capable de vous sermonner mais à côté de cela, elle sait être réconfortante quand il le faut. Elle sera toujours là pour ses amis lorsqu'ils sont dans le besoin.

Elle a un goût très prononcé pour la mode, au point de pouvoir la qualifier de "fashion victim", elle n'hésitera pas à vous donner des conseils sur votre tenue vestimentaire et s'il le faut, elle y apportera même une retouche puisqu'elle est une couturière de talent, ceci s'alliant à la perfection à sa plus grande passion.

Mais comme je vous le disais plus haut, Shiki est une jeune fille très secrète et n'est pas vraiment ce qu'elle semble être. Malgré qu'à première vue, elle semble parfaitement bien dans sa peau, elle reste peu sûre d'elle. En effet, la jolie rousse n'a pas toujours eu cette apparence, tout simplement car il s'agit de celle de sa meilleure amie qu'elle jalousait depuis des années, amenant à un sérieux complexe d'infériorité et une sensibilité assez prononcée. Elle a perdu son apparence initiale suite à son entrée dans le jeu des Faucheurs au profit de celle d'Eri, un fait apparemment irréversible. Très peu de personnes connaissent ce secret, elle tient à le garder un maximum pour elle.




Histoire • On the tracks of my past



PARTIE I




Se réveiller au beau milieu de Shibuya, sans réellement savoir comment l'on a atterri là ...

C'était bien ce qu'il venait de se produire, un compteur apparaissant sur ma main, m'indiquant le temps restant. Me relevant péniblement, la sonnerie de mon téléphone portable retentissait. Un mail ... Le "Game Master"... C'était lui ... Le jeu des Faucheurs avaient débuté, un débriefing complet sur celui-ci. Sept jours pour en sortir ... Sept jours pour ne pas être effacé ... Et pour accomplir la mission, pour revenir à la vie ... Pour regagner ma vie, il me fallait un partenaire.

Je levais les yeux vers une vitrine, dans celle-ci, un reflet. Pas le mien, celui d'Eri, ma meilleure amie. Je m'avançais vers la vitrine, posant mes deux mains sur celle-ci  pour mieux observer l'image qu'il me renvoyait. Son reflet à elle ... Non ... MON reflet ... Mes mains quittèrent le verre froid tandis que mes yeux restaient fixés au visage qui n'était pas le mien ... Son visage ! Je levais une main, agrippant doucement cette longue chevelure rousse remplaçant cette ancienne tignasse brune informe. Je relevais ma main sur cette bouche, ce nez, ces yeux dont la vue était parfaite sans lunette. Je restais bouche bée devant son visage ... MON visage maintenant ... Le jeu m'avait transformée, me donnant l'apparence de ma meilleure amie, apparence que j'avais longtemps jalousée devant tant de beauté ... J'étais jolie ... Comme Elle ... Non ! J'étais Elle !

Je me retournais, scrutant la foule pour laquelle je semblait invisible, inexistante. Un chat en peluche gisait à mes pieds, mon chat en peluche que j'avais moi-même confectionné et cousu de mon propre chef grâce à mon talent de couturière, le nommant Mr Mew. Je le ramassais, époussetant les éventuelles particules de poussière, le fixant un instant, fixant ces yeux sans vie. Un simple objet inanimé qui avait pourtant beaucoup d'importance pour moi. Je le serrais contre mon coeur comme s'il était un vrai chat, mon animal de compagnie, mon ami et quelque part, il l'était.

Dans ce jeu, cette simple peluche était aussi, mon arme, lui donnant vie pour combattre à sa place, pour reproduire chacun de ses propres gestes contre ces monstres qu'on nommait les Noises. Un jeune garçon blond vêtu principalement de violet, muni d'un casque de cette même couleur sur les oreilles, en affrontait quelques uns. Je lui vins en aide, il pourrait être mon partenaire de jeu, pas le choix, il le serait. Il semblait perdu, me disant avoir oublié son nom, chose qui me semblait plutôt acte de mauvaise foi. Perdu, seul et probablement désireux d'être seul. Son regard bleu était froid, semblant agacé par ma présence. Je finissais par lui expliquer la situation, l'informant de ce pacte qui nous lierait s'il l'acceptait, pacte indispensable si nous souhaitions sortir de ce jeu. Il finit par accepter, plus par dépit que par envie. Je sus enfin son nom : Neku ... Neku Sakuraba.

Son caractère semblait complètement opposé au mien, ceci nous empêcherait-il de devenir des amis ? Lui n'était pas désireux de devenir le mien.

Les deux premiers jours furent extrêmement compliqués, Neku me faisant comprendre clairement qu'il ne m'aimait pas et qu'il se passerait bien de moi. Entre temps, nous rencontrâmes deux autres joueurs répondant aux noms de Beat et Rythme. Tandis que je commençais à sympathiser avec eux, mon partenaire au tempérament solitaire et asocial les fit rapidement fuir ... Il était vraiment exaspérant, comment pouvait-on être si renfermé ? Nous continuâmes donc sans eux, moi accompagnée de "Monsieur Mauvaise Foi" ... Nous faisions constamment face aux Noises, mon pouvoir conféré par le jeu étant de manipuler ma peluche pour les combattre. A chaque jour sa mission, à chaque jour son temps pour l'accomplir.

Ce fut à la fin du second jour de jeu que les choses se gâtèrent pour nous, enfin surtout pour moi. Alors que nous venions d'accord une nouvelle mission, une étrange femme aux cheveux roses apparut. Celle-ci parvint à convaincre Neku que j'étais une espionne dans le jeu et qu'il devait me supprimer s'il voulait sortir du jeu. Mon partenaire n'avait aucune confiance en moi et s'exécuta, se servant de sa "psych" sur moi dans le but de me tuer. Je fus sauvée par l'intervention d'un certain Monsieur H. qui semblait être une sorte "d'arbitre" dans le jeu des faucheurs, expliquant que les règles du jeu ne comportait qu'une mission par jour et que seul le "Game Master" les prodiguait. Il nous expliqua que pour gagner le jeu, il fallait premièrement faire confiance à son partenaire de jeu. Un peu forcé par celui-ci Neku, finit par me présenter des excuses. Je ne lui en voulais pas ... Après tout, il voulait sauver sa peau, il était difficile de faire confiance à quelqu'un dans un tel jeu et je compris par la suite d'où lui venait ce manque de confiance. Contrairement à moi, l'adolescent avait subi une perte de mémoire, il ne souvenait de rien mis à part de son nom et de s'être réveillé à un coin de rue. Il me fit de la peine, il voulait comprendre et moi aussi ... Je ne pus qu'éprouver de la compassion pour lui et à partir de cet instant, notre relation s'améliora, nous commencions à nous entendre beaucoup mieux, mon partenaire semblant faire des efforts pour me faire confiance.

Les jours suivants se passèrent beaucoup mieux jusqu'à la fin du sixième jour où je dus révéler mon secret à mon partenaire, cette apparence factice qu'il voyait en moi ... Ce fut inévitable lorsqu'Eri, ma copie conforme apparut sous nos yeux dans le Realground. Je me confiais ainsi à Neku, lui avouant cette jalousie que j'avais envers ma meilleure amie et donc que cette apparence avait été mon droit d'entrée. Le garçon n'attachait aucune importance à l'apparence physique, me rassurant sur le fait que ce n'était pas ce qui comptait le plus chez une personne. Cela me fit chaud au coeur, me redonnant confiance en moi.

Le septième jour, la dernière ligne droite, marqua notre combat contre le Game Master. Nous en venions à bout ensemble, nous permettant de remporter le jeu des Faucheurs. Le problème était qu'un seul de nous deux pouvait revenir à la vie et il s'avérait qu'il s'agissait de moi. Je m'en voulait atrocement ... Neku allait se voir infliger une nouvelle semaine de jeu, une nouvelle semaine d'enfer ... Et puis, je voulais le revoir, mais le voudrait-il sous ma réelle apparence ? Nous convenions d'un rendez-vous dans le RG à la statue d'Hachiko.

Moi qui pensait revoir Eri, je me trompais lourdement, car il y eut un immense vide à cet instant ... Lorsque je me réveillais, Neku m'avait retrouvée, il semblerait que j'avais "dormi" deux semaines au sein du jeu, ayant été son droit d'entrée, et une fois de plus, j'aidais mon ami à vaincre le Game Master ... Mais tout ceci fut loin de se passer comme prévu ...





PARTIE II




Echapper de peu aux Ténèbres ... Tout cela pour recommencer de nouveau ce jeu ... Une semaine de plus ... Une mission de plus au sein de l'Underground ... Une nouvelle sonnerie retentit encore une fois, enclenchant une nouvelle semaine de jeu. Ce mail qui sonnait comme inhabituel.

« Neku, Shiki, Rythme, Beat, ici Joshua. Je serai votre Game Master pour cette session. Je n’ai pas eu le choix. Les ténèbres ont dévoré le RG de Shibuya et s’apprête à faire la même chose avec l’UG. Votre mission est la suivante : protéger l’UG des ténèbres. Vous avez 7 jours, échouez et préparez-vous à être effacé. »

Protéger l'UG des ténèbres ... Telle était notre mission ... Elle paraissait si simple mais en fait elle annonçait tout simplement l'une des pires semaines dans ce jeu des Faucheurs. Serrant toujours Mr Mew dans mes bras, ma première pensée fut de rejoindre Neku une nouvelle fois, devant la statue d'Hachiko, ce chien à l'histoire aussi émouvante que fascinante. Ce lieu de rendez-vous qui avait tant de sens lorsque l'on connaissait l'histoire de ce chien d'exception. Je vis non loin de là la silhouette de mon ami et partenaire, toujours affublé de son éternel casque sur les oreilles. Mais cette fois, ma bonne humeur avait beaucoup de mal à ressurgir, je ne pouvais m'empêcher d'être effrayée devant un mauvais pressentiment sur cette semaine qui allait se dérouler. J'étais choquée, me sentant impuissante face aux évènements actuels, le Realground se faisant en ce moment même engloutir par les ténèbres. Soulagée que Neku n'ait rien, celui-ci tenta de me rassurer, me rappelant notre mission à accomplir. Il avait raison, ce n'était clairement pas le moment de se dégonfler dans une pareille situation, nous devions rester forts et unis. Faire confiance à son partenaire, la clé de la réussite ...

Tandis que mon ami sortait son « player’s pin » comme il le faisait à chaque début de partie, de mon côté, je cherchais à donner vie à Mr Mew, sans grand succès. Le chat en peluche resta inerte, inanimé, à l’état où elle devait être de par sa nature. Plus de « psych », plus rien pour se défendre … Comment survivre en cas d’attaque de Noises sans aucun pouvoir ? L’angoisse commençait doucement à s’emparer de moi, mais je retins le principal : faire confiance en mon partenaire. Ensemble, nous étions capables de résoudre le problème, en espérant que cela n’était pas un excès d’optimisme de ma part. Je ressentis des présences autour de nous et finit par scruter les alentours pour apercevoir des espèces d’ombres noires qui nous encerclaient. Ils étaient si nombreux et j’eus un mouvement de recul, me rapprochant un peu plus de Neku, le questionnant assez inutilement sur la nature de ces monstres étranges. Ce n’était pas des Noises, ils n’avaient jamais pris cette forme, habituellement, ils ressemblaient à des animaux tandis que ceux-ci n’étaient que des boules de ténèbres. Un autre fait frappant, ils étaient apparus d’eux même sans que nous n’ayons besoin d’analyser l’environnement avec notre player’s pin. Instinctivement, je serrais Mr Mew contre ma poitrine, lui qui était ma seule arme pour me défendre, mais qui devenait à cet instant totalement inutile. Plutôt apeurée, je lançais un regard vers mon ami.

« Neku qu’est-ce qu’on … »


Je n’eus pas le temps de prononcer la suite de ma phrase que le garçon  m’attrapait déjà par le poignet pour m’entrainer loin des ombres, je le suivis sans vraiment prendre le temps de réfléchir à la situation, courant le plus vite et le plus loin possible, essayant d’ignorer ce point de côté qui me lançait douloureusement. Pas le temps de s’arrêter, c’était beaucoup trop dangereux. Nous finissions par nous arrêter au building « 104 » tandis que je tentais tant bien que mal de reprendre un semblant de respiration, haletante. Une fois à peu près remise de cette folle course soudaine, je regardais de nouveau les alentours, pour éventuellement prévoir une nouvelle offensive des monstres étranges, mais une autre chose me frappa. D’habitude, il y avait des gens, ces personnes qui vivaient dans le Realground qui ne pouvaient nous voir, mais là, personne, un espace vide, silencieux, extrêmement angoissant. Je fus prise d’un sursaut lorsque nos sonneries retentirent de nouveau pour un nouveau mail de Joshua.

‘Ici Joshua. La situation semble pire que prévue. L’UG est trop déstabilisé et la ‘psych’ a disparue en même temps que le RG…. L’UG ne va tenir longtemps à ce rythme, j’en ai peur… La mission vient de changer : survivez. Survivez 7 jours. Je vais trouver une solution.’

La situation s’empirait … Survivre … Incapable de nous défendre, nous passions les premiers jours à nous cacher, changeant régulièrement d’endroit pour éviter de nous faire surprendre par les ombres, sans doute les pires journées que je n’avais jamais passées. Elles semblaient si incroyablement longues … Seuls contre ces ombres, sans défense, il y avait vraiment de quoi devenir fou, mais je gardais toujours en tête que je n’étais pas seule, je tentais toujours de garder mon optimiste en toutes circonstances, même si j’avais cette impression d’avoir été abandonnée par le monde entier.

Le cinquième jour, alors que je commençais à être complètement épuisée par toutes ces fuites pour éviter le danger et tout ce stress, l’espoir me quittant peu à peu. Ce fut mon partenaire qui craqua en premier lorsque nous avions eu ce réflexe de retrouver Mr H. qui n’était plus là lui non plus. Je savais que ceci était un énorme coup dur pour l’adolescent, mais je tentais l’aider à se reprendre.

« Neku debout … On ne peut pas rester là … Ne tirons pas de conclusion hâtives, il a peut-être trouvé un refuge quelque part, comme nous … »


Ne voyant aucune réaction, ne croyant même pas à mes propres paroles, je finis par m’asseoir à côté de lui tout en sortant mon téléphone portable. Le fond d’écran était toujours cette photo de mon ancien moi et de ma meilleure amie Eri, celle dont j’avais conservé l’apparence et que je conserverais sans doute à jamais. Ma gorge se serra à la pensée de celle-ci, elle était dans le RG … Elle aussi n’était plus … Je me mordais la lèvre pour tenter de retenir mes larmes mais en vain, elles se mirent à rouler abondamment sur mes joues tandis que je commençais à être secouée de sanglots. L’optimiste, penser positif ? Pourquoi faire lorsque l’on savait que notre perte était tout simplement inévitable ? C’était trop pour moi, beaucoup trop. Rangeant mon téléphone, me frottant le visage et les yeux rougies, je calmais mes pleurs, soufflant doucement pour empêcher une nouvelle salve de larmes. Serrant ma peluche entre mes bras, je tournais la tête vers Neku qui ne bougeait pas. Chez lui aussi, tout espoir s’était envolé, le refermant dans cette coquille dont j’essayais vainement de le sortir à chaque instant.

De nouveau, les ombres avaient retrouvé notre trace, je les fixais d’un air apeuré, secouant mon ami pour qu’une fois de plus, nous puissions nous enfuir. Il ne réagissait pas , contemplant la paume de sa main qui indiquait notre temps restant. Lorsque quelques monstres se jetèrent sur moi, il s’interposa rapidement et je serrais un peu plus fort Mr Mew dans mes bras, criant le nom de Neku. A cet instant, j’avais si peur qu’il lui arrive quelque chose, que je me relevais rapidement pour l’aider, mais je fus éblouis par une lumière blanche aveuglante me forçant à fermer les yeux. Lorsque je les rouvris, certaines ombres avait disparu et un animal bleu ressemblant de près à un chat les combattait une par une avant de se rapprocher docilement de mon ami. Mon cœur ne cessait de battre à tout rompre, n’arrivant pas vraiment à croire à ce qu’il venait de se passer, ayant parfaitement conscience du fait que Neku aurait pu être blessé ou pire, par ma faute. Un nouveau mail de Joshua nous exposant la situation actuelle, une nouvelle forme de « psych » étant utilisable à travers nos badges. Malheureusement, j’avais déjà beaucoup de mal à maitriser mon pin’s de base, et Mr Mew ne semblait toujours pas répondre à l’appel. J’étais de ce fait inutile … Mais Neku lui possédait un nouveau pouvoir, et je sentis un regain d’énergie s’emparer de moi, un sourire se dessinant sur mes lèvres tandis que j’exposais à voix haute ce nouvel espoir.

En quelque sorte les règles du jeu avaient changé puisque nous n’étions plus les chassés, mais les chasseurs, enfin Neku, plutôt puisque je ne pouvais pas me battre sans Mr Mew. Le jeune homme récupéra tous les badges perdus, chacun se transformant en créatures étranges mais non moins amicales. Je m’inquiétais pour lui et me sentais atrocement coupable de me reposer à ce point sur lui, la « psych » l’épuisait, je ne pouvais pas fermer les yeux là-dessus. Mais je ne pouvais rien y faire … Trop inutile … Et puis ces avales-rêves semblaient se nourrir de sa vitalité, de son énergie, mais nous n’avions malheureusement aucune autre solution à l’heure actuelle. C’était ça ou attendre d’être dévorés par les ténèbres et je savais bien que Neku ne laisserait pas se produire une telle chose. Au fond de moi, je savais que le garçon tenait à moi et qu’il ferait tout pour me protéger, j’avais été son « droit d’entrée » auparavant …

La fin du timer arrivait, nous n’avions aucune idée de ce qu’il se produirait lorsqu’il atteindrait le zéro, Neku avait confiance en Joshua et je choisissais de suivre l’intuition de mon ami, même si j’avais une certaine méfiance à l’égard du jeune homme que je ne connaissais que très peu. Une heure avant la fin de compte à rebours, un nouveau mail nous indiqua de nous rendre à Pork City, ce que nous fîmes sans discuter. Nous y retrouvions donc le garçon blond à l’éternel chemise blanche. Nous avions rempli notre mission, mais les nouvelles étaient loin d’être réjouissantes. Shibuya et l’UG étaient perdus, il ne nous restait pas longtemps à vivre. Vraiment déprimée, je tournais le dos à Joshua lorsque je sentis une douleur dans le dos qui me fit m’effondrer, puis le noir total …



PARTIE III



Une nouvelle fois, je me réveillais, allongée au sol, un sol différent de l’habituel Shibuya. Je me relevais, tentant de remettre de l’ordre dans mon esprit et me souvins enfin de ce qu’il s’était passé. Joshua … C’était lui qui m’avait envoyée ici, mais où étais-je exactement ? Une douleur dans la main, un timer apparaissant, m’indiquant les septs jours habituels. J’étais encore dans le jeu des Faucheurs, mais plus dans l’UG de Shibuya. Une nouvelle fois, mon téléphone sonna, cette sonnerie commençant fortement à m’agacer à force. Un mail relativement simple.

Ici votre Gamemaster. Votre Mission : trouver Neku.

Comme pour vérifier s’il n’était pas dans le coin, je fis le tour de moi-même, lentement, observant ce monde étrange autour de moi. Au loin, je vis de nouveau ces créatures, ces ombres, je pris immédiatement la fuite, Mr Mew ne s’étant toujours pas animé. Evitant les confrontations, je déambulais dans les ruelles espérant trouver mon ami à chaque coin, mais non ce serait bien trop facile … Je me retrouvais nez à nez avec une horde de monstres noirs, d’autres rouges ressemblant à de petits mages volants. Je reculais de quelques pas le temps d’appréhender mes ennemis, faisant volteface pour m’enfuir mais je me heurtais violemment dans quelque chose, ou plutôt quelqu’un. Je levais les yeux pour détailler l’inconnu entièrement vêtu de noir, une capuche couvrant son visage. Une voix d’homme particulièrement inquiétante s’échappa de cette capuche.

« Tiens, tiens … Qu’est-ce que nous avons là. »

Je levais mes pupilles noisette vers lui.

« Je … Je cherche mon ami … Vous ne l’auriez pas croisé ? »

Quelle idiotie de discuter avec un homme en noir encapuchonné … Ni une, ni deux, il me mit la main dessus sans vraiment me laisser le temps de riposter et de toute façon, riposter avec quoi ? Je serrai toujours ma peluche entre mes bras, m’y accrochant comme à une bouée tandis que je fus emmenée dans un endroit lugubre où il m’y enferma. Je tentais vainement d’ouvrir la porte par tous les moyens mais n’y parvint pas et finit par me blottir contre le mur, assise au sol, me consolant avec Mr Mew. Je me sentais de plus en plus idiote et de plus en plus inutile … Je ne savais pas combien de temps s’était écoulé, n’ayant pas le courage de regarder le compteur qui défilait sur ma main et je ne compris pas immédiatement ce qu’il venait de se passer lorsque je changeais soudainement d’endroit.


Me relevant, je me retrouvais maintenant dans une sorte de cachot sombre et froid, la porte comportant une fenêtre avec des barreaux, port qui bien entendu ne devait pas s’ouvrir. Je jetais enfin un œil à la paume de ma main. Le timer avait disparu, le pacte avait été rompu. Mais comment ? Comment était-ce possible ? Je tirais rapidement la conclusion que j’avais été séparée de Neku, que je n’étais plus dans le même monde. Au bout de quelques heures certainement, puisque je n’avais aucune notion du temps, l’homme à la capuche réapparut, dévoilant un visage balafré et un cache œil. Pas commode du tout. Il m’informa être prisonnière d’une certaine Confrérie Obscure dont il était membre dans un monde appelé Illusionopolis et que si je tentais une quelconque échappatoire, les membres s’occuperont de mon cas, si ce n’était pas directement les sans-cœurs. Sans-cœurs ? Etait-ce dont le nom de ces ombres étranges ? Je n’affichais aucunement ma peur, mais elle me consumait de l’intérieur. Il avait voulu tromper Neku, lui faire du chantage pour mettre la main sur un certain Sora.

Les jours passèrent et chaque jour, quelqu’un venait m’apporter de quoi m’alimenter. Je n’avais que pour seule compagnie ma peluche en forme de chat, et gardais toujours espoir quant au fait que mon partenaire me retrouverait. Je cogitais chaque jour pour trouver un moyen de m’échapper, mais j’avais besoin d’aide … Dans une tentative désespérée, je sortais une simple épingle de ma poche dans le but de crocheter la serrure, ce qui ne fut bien entendu pas un franc succès. M’énervant je commençais à tambouriner dans cette porte qui ne voulait pas s’ouvrir lorsqu’une lumière blanche brilla au niveau de mon cou, provenant de mon pendentif en forme de tête de chat. Intriguée, je le détachais de mon cou pour le poser au creux de ma main. En un instant, celui-ci prit la forme d’une clé géante noir, le manche disposant d’une tête de chat me rappelant beaucoup Mr Mew. Je regardais l’arme d’un air abasourdie tandis que j’allais rechercher la peluche qui gisait au sol non loin.

Je n’eus pas le temps de reprendre mon chat dans les bras que des bruits de pas se firent entendre, plutôt pressants, un garde de la Confrérie entrant à la volet dans le cachot. Je restais figé, arme à la main tandis que je le menaçais de m’en servir s’il le fallait. Il resta bouche bée, certainement à cause de mon arme. Je fis un mouvement de bras dans l’espoir de mettre un peu plus de poids dans ma menace et à cet instant, une forme noire s’attaqua au garde, le faisant tomber au sol. Je crus d’abord à un sans cœur, mais me rendis rapidement compte qu’il s’agissait de Mr Mew. La magie opérait de nouveau, il avait repris vie. Souriante, je le récupérais rapidement avant de déguerpir du bâtiment, me faufilant pour éviter ne me faire repérer. Je parvins enfin à la sortie, courant à en perdre haleine dans cette ville des plus sombres. A un coin de rue, des ombres se manifestèrent, ils n’étaient qu’au nombre de trois. Le cœur battant, je compris ce que j’avais à faire tandis que j’en transperçais une, la deuxième fut anéantie par ma peluche animée. La troisième se jetait sur moi et je la déchirais de ma lame avec un geste assez maladroit.

Nul besoin d’être très intelligent pour comprendre qu’il s’agissait d’une bataille entre la lumière et les ténèbres et j’étais prête à combattre pour le bien si cela me permettait de retrouver Neku. Je continuais ma course une fois débarrassée des ombres lorsque de nouveau une lumière aveuglante se déclencha. Autant dire que cela commençait à devenir une habitude … Lorsque je pus enfin voir autour de moi, je me retrouvais sur une île ensoleillée. Tenant mon arme d’une main et ma peluche de l’autre, un visage connu me fit face. Joshua … J’avais soudainement une grande envie de lui envoyer Mr Mew, mais m’abstins du seul fait que Neku l’appréciait. Je le laissais prendre la parole, celui-ci m’expliquant que je me trouvais maintenant à l’abri sur l’Ile du Destin, le jeu était lancé en mode « automatique » suite à mon enlèvement, ma mission restant de retrouver Neku dans les sept jours. Le principe, était simple, si je n’y parvenais pas, tout ceci recommencerait comme un cercle vicieux. Shibuya étant emprunt aux ténèbres, je n’avais pas beaucoup de solution … Soit je continuais ce jeu indéfiniment, soit je retrouvais Neku et nous serions anéantis par les ténèbres de notre ville natale … L'ange blond étant notre Game Master.

Je le questionnais sur cette arme dont j’étais maintenant doté avant qu’il ne s’évapore. J’étais donc à partir de maintenant une porteuse de Keyblade, élue pour combattre pour la lumière.



Et derrière l'écran


Vous ne me connaissez pas je suis là incognito °°

Réglement lu et approuvé (pour la cinquième fois 8D)


Informations à remplir

▬ Shiki Misaki ♫ The World End With You = Shiki Misaki ♣ Apprentis Keyblade Master {PRIS/PREDEFINI}

A-Lice | Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬


Merci Arianne

Neku ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Shiki Misaki ♥ « Once you see the real me, will we still be friends? » [TERMINEE] Dim 14 Fév - 15:00
WELCOME ♥
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 532
Date d'inscription : 10/09/2015
Age du joueur : 23
Pièces d'or : 260
Noise Filter
Neku Sakuraba
MessageSujet: Re: Shiki Misaki ♥ « Once you see the real me, will we still be friends? » [TERMINEE] Dim 14 Fév - 15:14
Yo et rebienvenue o/

Je sors Neku pour l'occasion quoi...Shiki *^* trop énorme! j'adore déjà! ça va tellement me permettre de faire bouger mon perso (et le tiens par la même occasion)...Puis...Shiki quoi! Shiki en AKM, l'idée du siècle **

Bref, je kiffe déjà, je pense que ça se voit ^^

Comme d'habitude, si tu as des questions, tu sais qui venir trouver et surtout bon courage pour ta fiche o/

Amuse toi bien avec elle Wink

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Neku se sociabilise en #ff3300 - Emptiness and - Spirits - ]I got no time
« If I don't Clash, I don't Change ! The World ends at my borders and the best moments slip away! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 14/02/2016
Age du joueur : 26
Pièces d'or : 35
Keep Smiling
Shiki Misaki
MessageSujet: Re: Shiki Misaki ♥ « Once you see the real me, will we still be friends? » [TERMINEE] Dim 14 Fév - 17:04
Cardi > Merci ma belle =3


Neku > Non ça se voit pas que tu kiffes Razz

Oui on va avancer nos persos toutes les deux *^* Shiki va retrouver Neku =3

Clairement l'idée du siècle *^*

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬


Merci Arianne

Neku ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Shiki Misaki ♥ « Once you see the real me, will we still be friends? » [TERMINEE] Dim 14 Fév - 17:44
Rebienvenue ! ^^
Courage pour la préz' ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Shiki Misaki ♥ « Once you see the real me, will we still be friends? » [TERMINEE] Sam 20 Fév - 16:21
Rebienvenue!!!!!! et courage pour ta fiche^^
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 443
Date d'inscription : 06/08/2015
Age du joueur : 26
Pièces d'or : 810
Dark Raccoon
Aka
MessageSujet: Re: Shiki Misaki ♥ « Once you see the real me, will we still be friends? » [TERMINEE] Mer 24 Fév - 22:43



Félicitations Shiki !
Re re re re-bienvenue parmi nous o/ J'adore Shiki *-* Et tu as su parfaitement retranscrire à la fois son caractère mais aussi tout ce qui la concerne dans le jeu The World End With You dans ta 1ère partie. Les parties 2 et 3 sont intéressantes et tu as bien pris en compte la fiche de Neku Sakuraba ainsi que le contexte du fow o/ Bref une très bonne histoire agréable à lire et j'ai rien à redire dessus. Sans plus tarder je te valide pour ce compte et j’espère que tu t'amuseras autant  avec Shiki que avec tes autres persos Wink

Bravo à toi ! Tu as réussis a terminé ta fiche avec brio et tu es maintenant validé ! Ton aventure va enfin pouvoir commencer ! Mais avant ça nous avons quelques indications à te donner. N’oublie pas de créer ta fiche de lien ici au cas où des personnes souhaiteraient se lier à ton personnage ! Surtout n'oublie pas de créer ta fiche d'activité RP, c'est obligatoire et très important, sans ça tu pourrais être supprimé si tu ne la met pas à jour ! C'est ici que ça se passe ! Tu peux, si tu le souhaite, demander un rang spécial à cet endroit-là. Histoire que tu sois unique tu vois ! Et puis enfin si tu veux des partenaires pour tes RP rien de mieux que de venir le faire ici. Si tu as la moindre question ou la moindre hésitation demande à un des admins, ne t’en fait pas on ne mord pas, du moins pas souvent ~ Puis si le cœur t’en dis viens te défouler dans le flood qui se trouve juste . Encore bravo pour ta validation et amuse-toi bien sur Kingdom Hearts Reload !

© Narja - Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Theme d'Aka :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Shiki Misaki ♥ « Once you see the real me, will we still be friends? » [TERMINEE]
Revenir en haut Aller en bas

Shiki Misaki ♥ « Once you see the real me, will we still be friends? » [TERMINEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» Shiki RP, partenariat
» † Godwrath D. Alexander : Kami no Shiki †
» [Real Madrid] Riki Kaka'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom hearts reload  ::  :: Identification :: Fiches validés-