Partagez

Le début de la fin ? [PV Alice Blake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Icon_minitime1Mar 22 Déc - 14:31
Vodka !!!! Et oui j’étais en Russie, j’avais quitté quelques temps ma belle princesse de cœur. Non pas Raiponce mais Malia bande de bananes ! Il n’y avait pas de souci pour Raiponce, bâillonnée avec ses propres cheveux dans sa tour, elle ne risquait pas d’aller bien loin. La ville de Saint-Pétersbourg était tout simplement magnifique. Un design architectural à faire tomber par terre les architectes les plus chevronnés, une joie de vivre dans les rues malgré la pauvreté et le froid, une attitude à faire réfléchir toutes personnes trouvant son destin injuste. La ville était la deuxième plus grande ville de Russie en termes de population bien qu’à mon avis elle était nettement plus belle que la capitale. Et non je ne vous parlerais pas des filles de l’Est, mon cœur n’est plus à prendre, le cheval fou que je suis a été dompté par la belle Malia, nécromancienne et princesse de cœur, mon cœur.

Me baladant dans les étals des marchands, je flânais çà et là. J’avais eu pour information qu’une jeune fille se baladant avec une faux avait été vue dans les environs. J’espérais que ça soit Alice Blake, nous avions à discuter. J’avais la certitude qu’elle n’était pas si méchante sinon elle ne m’aurait pas laissé la vie sauve. Je ne vais pas raconter de mensonge, il m’arrive parfois d’en faire des cauchemars, cette petite séance de torture improvisé sur le parvis de Traverse Town m’avait laissé quelques petites séquelles psychologiques, j’en fais encore des cauchemars parfois. Je la revois me forçant à m’agenouiller, les bras croisés dans le dos. Ma cheville presque en miette, les genoux en feu, puis elle s’approche faisant tournoyer sa faux pour finalement s’abattre sur moi. Je me souvenais encore précisément de tout, l’odeur de sang, les corps sans vies éviscérés au sol, la rue curieusement déserte à ce moment précis…. La suite a également été compliquée pour moi, je me revois rampant jusqu’à mon vaisseau laissant de longues trainées d’hémoglobine au sol, les passants me regardant effarés sans pour autant bouger le petit doigt pour moi, sans doute trop choqué pour agir. Puis je me retrouvais dans un trou noir, l’autopilote de mon vaisseau me conduisant là où je voulais me rendre pour revoir ma princesse, Halloween Town. Au début mes retrouvailles avec Malia ne se sont pas passées exactement comme je l’aurai souhaité mais fort heureusement elles se sont bien terminées.

Un petit stand attira mon attention, des bijoux en tout genre étaient exposés. L’idée de faire un petit cadeau à Malia ne me déplaisait pas bien au contraire. Mon choix fut vite fait lorsque je vis un petit pendentif ayant la forme d’un griffon comme Hades justement. Un second représentant un aigle me plaisant fortement je pris les deux, prenant soin de payer avec mon argent et non celui du Roi Mickey. J’avais décidé pour Malia d’être beaucoup plus responsable et cela passait également sur le plan financier. Les deux petits bijoux en poche, je repris ma route et au détour d’une rue, je la vis enfin, la petite Blake, tortionnaire psychopathe à ses heures perdues. Accélérant le pas, j’arrivais près d’elle. Comment nouer le contact sans lui faire peur ou lui faire avoir un réflexe malvenu ? Je devais également lui montrer que j’étais sur de moi sinon j’allais me faire bouffer comme le petit oiseau que j’étais pour elle. Bombant le torse, je dis :

« Hé Miss Blake ! Comme on se retrouve ! »

Voilà, les dés étaient lancés, plus qu’à attendre sa réaction. L’avantage c’est que nous étions en plein milieu du marché local, si elle voulait me trucider elle allait attirer pas mal de monde bien que je ne suis pas non plus certain que cela l’arrête. Advienne que pourra !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Alice Blake
Messages : 742
Date d'inscription : 19/11/2015
Age du joueur : 28
Pièces d'or : 273
Puppet Master
Alice Blake
MessageSujet: Re: Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Icon_minitime1Mer 23 Déc - 10:54
 Le début de la fin × ft. Ezio

Saint Petersburg … La Russie était vraiment un monde détestable … Ce froid … Cette neige … Cette obligation de porter un manteau sur mes frêles et délicates épaules … Mais surtout … Le pire du pire … Un monde de … lumière … Voir tous ces gens emmitouflés mais heureux pour autant … Tous ce bonheur … Cette joie de vivre … Ecœurant … Mais ce monde avait quelque chose d’intéressant … De très intéressant … Une princesse de cœur … Une cible continue pour les être des ténèbres comme moi … Ma maitresse serait tellement fière si je lui ramenais cette jolie poupée au cœur pur … C’était pour moi la première fois que je m’aventurais dans un monde de lumière … Pas n’importe lequel ! Une contrée de cœur … J’aurais pu être discrète … J’aurais pu … Mais sachant pertinemment qu’un gardien devait rôder dans le coin pour protéger sa princesse … Repousser les ténèbres … Je ne pouvais pas me permettre d’être désarmée … Jusqu’à maintenant, personne n’avait pu résister à mon pouvoir … Personne … Mais il suffisait que … Je n’avais pas la prétention de me croire invulnérable … Personne ne l’était vraiment …

Je déambulais sous la faible lumière du soleil, toute vêtue de noire, un long manteau noir me protégeant jusqu’à mi-cuisse. J’observais … Comme d’habitude … J’observais les moindres détails autour de moi … J’observais les gens … Leur sourire répugnant … Il ne valait rien comparé à la peau délicate de la poupée royale qui m’attendait bien tranquillement dans son palais … D’après mes informations, elle s’appelait … Anastasia … Même moi je pouvais apprécier ce doux prénom … J’avais hâte de tirer les ficelles d’une princesse de cœur … Je ne savais pas encore comment j’allais jouer avec elle, mais je ne devrais pas trop l’abimer … Son pouvoir était beaucoup trop important … Je pourrais peut être m’amuser avec son gardien … Pourquoi le forcer à blesser sa princesse contre sa volonté … Idée à garder en tête … Ce serait si amusant … Un spectacle des plus délicieux … Un sourire satisfait se dessina sur mon visage et rien que cette idée me mit de bonne humeur … Tout à coup, je méprisais beaucoup les gens souriants autour de moi … Il ne se rendait pas compte qu’une simple petite pensée venait de leur sauver la vie … Une simple pensée qui avait évité le massacre d’une dizaine de personnes. Peut-être pensaient-ils que je n’étais qu’une adolescente en crise qui se baladait avec une arme pour se donner un genre et cela me convenait parfaitement … Même si je n’étais pas à l’abri de l’arrivée du gardien de cette contrée … Il me fera une petite distraction …

Malheureusement, ma bonne humeur fut quelque peu entâchée lorsqu’une voix familière révélait mon nom aux personnes alentours en m’adressant la parole. Il s’était mis à ma hauteur et je l’ignorais dans un premier temps … C’était lui … Ezio … Celui qui m’avait dérangée lors de mon massacre à Traverse Town … Lors de ma vengeance … Celui qui avait touché mon visage de porcelaine, sans que je ne bronche … Je l’avais laissé me toucher durant un court laps de temps et je n’avais jamais compris pourquoi il n’y avait pas perdu la main … D’ailleurs, je n’avais jamais compris pourquoi je l’avais épargné … Epargné … Encore ce mot qui me revenait en tête … Ce pantin avait eu une chance inouïe d’être encore en vie alors que j’aurais pu l’achever sur le pavé, au milieu de tous ces corps inertes … Au milieu de cette mare de sang … Et au lieu de m’éviter … Il provoquait la rencontre … J’étais même certaine que cet idiot à capuche n’était là que pour moi … Je finis par me stopper, mon sourire et ma bonne humeur ayant disparu. Je déposais mes yeux violets sur ce visage encapuchonné, l’air las … Agacée … J’avais en face de moi le seul homme qui pensait que mon âme pouvait être sauvée … Balivernes … Et ce cœur si inutile qui tonitruait de nouveau dans ma poitrine sans aucune raison apparente …

« Tiens petit oiseau … Toujours persuadé que je suis une âme en détresse ? Je te conseille d’aller voir ailleurs si j’y suis si tu ne veux pas y laisser de nouvelles plumes … Ce serait bien dommage … »

Je repris ma route, feignant l’indifférence, mais pourtant, je savais … Je savais qu’il ne lâcherait pas l’affaire … Je savais qu’il me suivrait … Aussi, je décidai de tourner au coin d’une ruelle beaucoup plus sombre … Déserte … Même les contrées de cœur avaient leur lot de quartiers sombres … Quartiers appelant à toutes sortes de vices. Je me stoppais au milieu de cette rue, sans me retourner …

« Peut-être que si je te promettais que mon intention ici n’est pas de faire un massacre, tu daignerais enfin me laisser tranquille ? … Ou peut-être que je pourrais menacer d’en faire un si tu continues à me suivre … Les humains sont si … fragiles … Les nuques se rompent si facilement … Tu sais parfaitement que je n’ai même pas à bouger le petit doigt pour ça … Alors maintenant … Va te trouver un autre partenaire de jeu, je ne suis pas d’humeur aujourd’hui à t’épargner … »

J’attendais … Au milieu de cette ruelle … Debout … Allait-il se raviser ? Ce serait si étonnant … Cet homme semblait d’une nature extrêmement têtue … L’entêtement peut être parfois dangereux … Je pouvais être patiente … Parfois … Apparemment, je l’étais avec lui … Je ne savais pas vraiment pourquoi … Mais à force de trop tirer sur la corde … Elle pourrait céder … Je pourrais céder à cette douce tentation d’achever ce que j’avais commencé … Arracher de mes propres main ce petit cœur battant … Ce petit cœur qui pensait pouvoir faire revivre le mien … Il se trompait … Il avait tords … Personne ne pouvait plus me sauver des ténèbres qui envahissaient tout mon être…

code by lizzou × gifs by tumblr

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Alice_10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Icon_minitime1Mer 23 Déc - 11:34
Bon je le savais d’avance mais ça ne sera pas une partie de plaisir. Si cette fois je peux faire en sorte d’éviter d’avoir une balafre sur le torse je ne dis pas non ! Au début elle feinta l’ignorance pourquoi donc ? Elle sait pertinemment qu’elle aurait le dessus en cas de confrontation maintenant que je m’étais révélé à elle. Ma seule chance était un assaut surprise mais non, je n’étais pas là pour la combattre, juste pour comprendre. De manière imagée, elle ressemblait plus à une grosse bestiole, vous savez les prédateurs qui cassent tout sur leur passage alors que finalement ils n’ont qu’une petite écharde enfoncée dans une patte ? C’était tout la petite Blake assurément. Elle m’appela par mon petit surnom « petit oiseau » très recherché, je m’étais toujours vu comme un beau et fier faucon ou un aigle même avec ses ailes majestueuses mais un petit monieau beaucoup moins. Alice me donna un avertissement signe qu’elle n’était pas d’humeur à jouer ou alors c’était une ruse et elle ne voulait pas me faire de mal, l’espoir fait vivre qui disait ! Pour le peu que l’on avait discuté, elle devrait savoir que je ne partirais pas d’ici aussi facilement, il faudrait qu’elle me casse les pattes arrières. Mais je n’avais pas vraiment l’intention de laisser des plumes de toute façon, sinon c’est Malia qui m’achèverait sur place à coup de zombies en pleine face.

«Je croyais que j’étais ton petit oiseau ? » Dis-je avec un petit sourire narquois. Petite provocation juste pour voir sa réaction. La jeune femme partit continua sa route me laissant en plan comme un petit chien abandonné par son maître lors du départ en vacances. Non non comme les chiens dans l’incroyable voyage, je retrouverais mes maitres non mais ! Je suivis donc face de psychopathe. Au fur et à mesure de notre progression, je me doutais qu’elle m’emmenait subtilement dans un endroit désert, sans doute pour une nouvelle partie de mutilation et de torture et moi comme un imbécile heureux je la suis ! Pour le coup j’avoue je suis un jambon, un bon gros jambon. Nous arrivâmes dans une ruelle sombre, aucun badaud à l’horizon, nous étions seuls. Il y a du mieux, au moins au lieu d’une rue passante, elle allait me mettre sur la face dans une ruelle déserte. Elle apprend de ses erreurs ou pas. Sans se retourner, elle parla à mon attention, me menaçant de commettre un nouveau massacre si j’insiste.

« Bah vas-y commets le ton massacre, par contre tu dois savoir que la Princesse et son gardien ont été évacués dès ton arrivée et que les rues sont bondées de Gardien. Bon d’accord pas aussi beau que moi mais ce sont des gardiens aussi. »

Du bluff ? Moi ? Jamais ! Enfin si un peu mais ça elle ne le sait pas. Et puis elle aurait voulu me trucider ce serait déjà fait donc autant faire comme si que je ne bluffais pas. J’étais persuadé qu’il était possible de la ramener dans le droit chemin et non je vous vois venir, je ne suis pas Pascal le Grand Frère ! Je dépassais Alice de façon à pouvoir la regarder de face, c’était beaucoup plus agréable et en plus avec un manteau pareil on ne pouvait rien mater, pas comme la petite reine d’Arendelle avec une chute de rein à faire rougir un aveugle… mais je m’égare Malia est la plus belle point.

« Bon comme tu n’as plus de princesse à tuer et moi à sauver, que dis-tu de manger un morceau ? Il parait que les russes font de délicieux jarkoie. Je crois qu’il y a un marchand qui en vend dans une rue voisine, on y va ? Et t’inquiètes paupiette pas besoin de le tuer c’est le Roi Mickey qui paie. »

Un petit sourire amical et je tendis ma main vers la jeune femme en espérant qu’elle accepte mon invitation, ainsi nous pourrions discuter un peu et peut-être que je trouverais le nœud du problème. Alice m’intriguait beaucoup depuis notre rencontre, elle devait sans douter et je pense même que c’est peut-être réciproque. Attendant qu’elle prenne ma main, je baissais ma capuche avec mon autre main afin de lui montrer plus clairement mon visage, elle pourrait ainsi voir ma sincérité dans mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Alice Blake
Messages : 742
Date d'inscription : 19/11/2015
Age du joueur : 28
Pièces d'or : 273
Puppet Master
Alice Blake
MessageSujet: Re: Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Icon_minitime1Jeu 24 Déc - 11:01
 Le début de la fin × ft. Ezio

Mon « petit oiseau » … Il n’allait certainement pas me lâcher la grappe avec son sourire suffisant et son air sûr de lui… C’était certain … Mais je n’étais tellement pas d’humeur tout à coup … Depuis qu’il m’avait abordée en fait … Je décidai tout d’abord de l’ignorer … Feindre l’indifférence … Sans succès … Il me suivait toujours … Pourquoi était-il donc si pot de colle avec  moi ? … Je me dirigeai finalement vers une ruelle déserte … Je tentais tout d’abord la menace, me disant qu’il serait peut-être plus raisonnable et qu’il me ficherait enfin la paix … Je n’avais pas besoin de lui dans les pattes pour faire foirer ma mission de « reconnaissance » qui pourrait se transformait assez vite en mission capture.  Je tentai donc l’intimidation … Lui promettant un joli petit massacre s’il ne daignait pas me laisser tranquille. Je lui tournais le dos … Lui montrant qu’il n’avait aucune importance à mes yeux, qu’il était comme les autres … Les autres pantins … Je prenais en compte sa remarque, souriant à cette révélation … Premièrement … Je savais reconnaitre le bluff  … Les rues bondées de Gardiens … Bien sûr … Mon sourire s’élargit lorsqu’il glissa dans une phrase qu’il était le plus beau des Gardiens … Je m’en doutais … Mais maintenant j’en étais certaine … Il était donc Gardien … Il avait donc une princesse à protéger … Etait-ce la princesse de ce royaume ? Ou une autre ? Qui qu’elle soit, où qu’elle soit … Je la retrouverai … Simplement pour lui prouver que l’on ne peut plus me sauver … Simplement pour m’amuser avec cette jeune femme délicate … Je riais … Un rire sans joie … Plutôt sarcastique …

« Quelle modestie petit gardien … Pour moi, vous êtes tous à mettre dans le même sac … Des obstacles pour notre accès aux princesses de cœur … Des obstacles à détruire … »

Il vint ensuite se planter devant moi et je le jaugeais de mes pupilles couleur lilas, écoutant ce qu’il avait à dire  … Un gardien et une citoyenne des ténèbres … Ensemble pour … « Manger un morceau » …  Je le fixai sans aucune réaction, me demandant si ma petite séance de torture ne l’avait pas rendu fou … Son sourire et sa main tendue vers moi me prouvait qu’il était on ne plus sincère … Je ne dissimulais aucune ruse … Aucun mensonge …  Mon sourire avait disparu, laissant place à un regard dur et froid, me donnant enfin l’air d’une adulte … Contrastant avec le petit ruban rouge que je portais toujours dans ma chevelure sombre … Je le fixai … Toujours … D’où lui venait cette volonté … Cette volonté de me sauver … De sauver ce qui était déjà perdu … Pourtant … Mon cœur inutile refaisait des siennes, me faisant éprouver quelque chose … Encore une fois, il me « touchait » … Mais je ne laissais rien paraitre … Encore une fois … J’avais commis bien trop d’atrocités pour être récupérable … Et puis … Le sang, la mort … Tout ceci faisait ma vie … Je ne pourrais jamais m’en passer … Au bout de quelques instants …

« Je n’ai pas de temps à perdre avec toi … Tu es si … insignifiant … Va donc t’occuper de ta princesse gardien … Nous sommes différents … Les Ténèbres et la Lumière ne sont pas faites pour s’accorder … »

Avec nonchalance, je soupirai avant de reprendre ma route, passant à côté de lui, lui frôlant l’épaule. Je me stoppais juste derrière lui … Comme s’il était plus facile pour moi de m’adresser à lui lorsqu’il ne me fixait pas de son regard « compatissant » …  

« Es-tu donc fou ? Inconscient ? Tu as peut-être échappé une fois à la mort … Une fois … Mais ce n’est pas pour cela que je ne pourrais pas achever ce que j’avais commencé à Traverse Town mon petit oiseau … Cesses de me poursuivre … Cesses de vouloir me sauver ou je ne sais quoi d’autre … La prochaine fois … Passes ton chemin … Tu n’es rien pour moi … Si ce n’est qu’un simple pantin … Profites de cette vie misérable au lieu de chercher la mort … »

Je finis par revenir sur mes pas pour le regarder dans les yeux.

« Maintenant tu me fiches la paix ok ? Tu m’oublies …. Soit tu m’affrontes pour me tuer … Soit tu me fiches la paix … »

Cette fois-ci, je le contournais afin de reprendre ma route.
code by lizzou × gifs by tumblr

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Alice_10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Icon_minitime1Jeu 24 Déc - 12:10
En bon gentleman que j’étais, je faisais de mon mieux pour tenter de la ramener dans le droit chemin. Je l’ai pisté longtemps sans succès pour finalement avoir un semblant d’information sur une gamine à la faux en Russie. Il ne m’a pas fallu longtemps pour comprendre qu’elle chercherait sans doute à s’en prendre à la Princesse de Cœur régissant ce royaume ainsi qu’à son gardien. Néanmoins, je pris tout de même de vagabonder sur le marché jusqu’au cas où … et par un heureux hasard j’avais aperçu la jeune femme au loin. Après m’être approché furtivement de la belle et douce psychopathe, je m’étais révélé histoire de jauger la température. Elle ne semblait pas plus étonné que ça de me voir, aurait-elle déjà tout prévu ? Non sinon elle n’aurait pas pris le risque de foirer son attaque vis-à-vis de la princesse de Cœur. Elle tenta une manœuvre d’intimidation me menaçant de reproduire la petite séance de torture ouvert au public sur Traverse Town à laquelle j’avais participé mais en vain, je ne lâcherai pas l’affaire et la suite me donnait raison puisqu’elle cherchait à se dérober et non à me tuer. Elle se mit à rire de façon sarcastique à cause de ma petite phrase sur le fait que j’étais le plus des gardiens, bon d’accord officiellement il n’y avait rien eu mais j’étais certain de gagner le prix si le Roi Mickey se décidait à organiser le concours de « Mister Guardians ». Qui de plus beau qu’un étalon italien de 19 ans sachant manier l’épée ? Par contre une petite chose me fit tilter, elle avait dit : « notre accès ». Elle n’était donc pas seule. La confrérie ? Pourtant c’était rare de les voir agir seuls et elle ne semblait pas connaitre les princesses lors de notre précédente rencontre.

« Ah ah ! Tu viens de commettre une erreur ! Tu viens de dire notre accès donc tu n’es pas seule ! » Dis-je bien haut et fort en la pointant du doigt style pièce de théâtre. Si je pouvais lui donner un sourire autre que celui du Joker ça serait une véritable victoire. Encore une ligne à mettre dans mes mémoires, Ezio The Guardians sauve les petits chats errants ! Enfin ce n’est pas pour l’instant, mettons ma mégalomanie maladive de côté pour nous occuper de la foldingue. Je repris : « Si je suis un obstacle à détruire, pourquoi m’épargner ? Et même maintenant pourquoi tu ne me tues pas ? Ça serait facile avec ton pouvoir mais ça je ne te l’apprends pas petite Alice…. » Mettre le doigt sur quelque chose qui fait mal ? Check ! Du coup elle va peut-être me tuer allez savoir mais au moins j’aurais énoncé une vérité dérangeante ! Je plongeais mon regard dans le sien, à la recherche de quelque chose à analyser, traduire mais rien de visible, pour l’instant. Aussi pour tenter de détendre l’atmosphère je dis : « Euh Cuit Cuit ? »

Son regard dur et froid parlait pour elle mais en comparaison de celui de Ligthning ce n’était rien ou bien même Malia. La petite rousse avait peut-être volé mon cœur, elle n’en demeurait pas moins quelqu’un qui avait du caractère. J’haussai un sourcil comme pour lui dire « ça ne me fait rien, je n’ai pas peurrrrrrrr ». Et bim moi aussi j’ai du caractère non mais. Il faut peut-être y aller fort pour me mettre en colère mais j’avais de la répartie aussi. Alice me dit qu’elle n’avait pas de temps à perdre avec moi, que j’étais insignifiant et que nous n’avions rien de commun. Je lui souris en retour sincèrement, était-elle vraiment sérieuse ? Puis qui lui dit que j’étais de la Lumière ? Personnellement je faisais mon taf, défonçais les sans cœurs mais après cette notion de bien et de mal s’arrêtait là. J’étais persuadé que l’on pouvait être du côté de la Lumière et mal agir et inversement pour le coté des ténèbres. Tout dépendait de notre vision des choses, c’était le libre arbitre de chacun, c’est ce qui fait que nous sommes des êtres vivants et non de vulgaires machines sans âme. La petite Blake soupira puis repris sa route, m’ignorant royalement, je me retournai et dis :

«Même si le bien et le mal ne peuvent s’entendre comme tu le prétends, tu ne penses pas qu’ils peuvent être complémentaires ? Le Ying et le Yang ça te parle ? C’est sûr que c’est de la philosophie pure et dure mais tu ne crois pas que la définition du mal est assez traitre ? Par exemple, on va mentionner quelqu’un de mal, on va parler d’Alice Blake mais si on gratte un peu, que l’on regarde sous l’épaisse couche la définition réelle d’Alice n’est peut-être pas si mauvaise. Tu pourras dire ce que tu veux je ne te lâcherai pas jeune fille. »

Elle s’adressa ensuite à moi, sans me regarder en face, préférant me tourner le dos. Elle commençait à craquer, s’emballer un peu me traitant de fou, inconscient me rappelant que j’avais échappé à la mort aussi, ce n’était pas la première fois mais bon passons. Me gratouillant le menton je lui dis : «Euh je t’ai juste proposé un bon repas, après si tu veux être sauvé ou je ne sais quoi on peut s’arranger Mademoiselle. » Elle revint vers moi ensuite passablement agacé pour me dire que soit je la tue, ou alors je la laisse en paix. Euh j’opte pour le troisième choix ! Arrivant à son niveau à petites enjambées, je glissai mon bras sous le sien un peu à la manière d’un couple et dis : « Allez jeune fille, j’ai faim on va se faire une petite bouffe, c’est non négociable ! »

Nous partîmes donc à la recherche d’un stand pour manger un morceau. Je ne lui laissé pas le choix, en plus j’avais les crocs et valait mieux pas me chauffer quand je n’avais pas eu ma dose d’aliment à manger.

« Allez choisis un stand qui te fait plaisir mais attention, on ne tue pas le vendeur » Dis-je tout en éclatant de rire.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Alice Blake
Messages : 742
Date d'inscription : 19/11/2015
Age du joueur : 28
Pièces d'or : 273
Puppet Master
Alice Blake
MessageSujet: Re: Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Icon_minitime1Ven 25 Déc - 18:28
 Le début de la fin × ft. Ezio

Je ne comprenais pas mon comportement en présence de cet homme … Si je n’avais pas une faux accrochée dans le dos, on pourrait me prendre pour une jeune fille presque … normale … Il m’agaçait … Il m’agaçait à un tel point que je ne pouvais m’empêcher de répliquer à chaque fois … Je ne comprenais pas pourquoi je n’avais pas encore brisé cette nuque … Pourquoi je ne l’avais pas encore attaqué … C’était comme si quelque chose me retenait … C’était la première fois … Enfin la deuxième … Disons qu’il était la première personne que je n’avais pas envie d’étriper … Surtout après une telle preuve d’insolence … Il était donc gardien … Les gardiens protègent et sauvent les princesses de cœurs, les citoyens de lumière … Alors pourquoi s’entêtait-il à me suivre … Je n’étais dans aucun de ces deux et je ne le saurais jamais … J’avais dit « notre » accès … Oui et alors … Je soupirai.

"Une erreur … Parce que tu pensais peut être que j’étais la seule à vouloir mettre la main sur les princesses de cœur ? Ne me fait pas rire … Je n’ai commis aucune erreur contrairement à toi qui vient de me dévoiler ton identité de gardien …"

Etait-il idiot ou le faisait-il exprès ? Il tenait vraiment à perdre la vie … S’il continuait à me taper ainsi sur le système, il finirait en petits morceaux et je m’arrangerais pour qu’il se retrouve dans l’assiette de sa propre princesse ... Je ne lui répondis pas, préférant canaliser la colère qui commençait doucement à monter, faisant palpiter mon cœur. Pourquoi je perdais mon temps avec cet imbécile de gardien … Après sa tentative idiote de me faire rire en imitant un oiseau, je repris ma route, lâchant de nouvelles paroles dans l’espoir qu’il lâche enfin l’affaire, mais au lieu de cela, il me répondit du tac au tac. Je l’écoutai, tournant légèrement la tête pour le regarder du coin de l’œil. Il commença une réflexion philosophique sur le Yin et le Yang … S’il savait que j’avais passé le plus clair de ma vie dans une cave, les mains enchainés, il ne chercherait pas à débattre là-dessus … L’exemple concret, moi, augmenta un peu plus ma colère … Mon agacement … Satanées émotions … Satané cœur … Il voulait gratter ? Il pourrait le faire longtemps … Il n’y avait rien de bon en moi … Plus rien … Encore une fois, je lui répondis dans le plus grand calme, même si mon agacement devait sans doute commencer à se faire comprendre.

"Je pense que toutes mes victimes ne seront pas d'accord avec toi sur le sujet ... Pourquoi suis-je tombée sur un pot de colle comme toi ..."

Je poursuivais, lui faisant comprendre que je n'étais pas récupérable ... Qu'il était inutile d'essayer de me sauver ... Sa réplique me fit pousser une petite colère, me faisant inconsciemment me retourner vers lui afin de lui exposer ses choix ... Rester pour m'affronter ou partir et me foutre la paix ... Je ne lui laissais pas le temps de répondre que je partais déjà pour sortir de la ruelle. Je ne m'attendais pas à ce qu'il me rattrape pour ensuite glisser son bras autour du mien. Je me crispai ... Il avait osé me toucher une fois de plus ... Heureusement pour lui que mon manteau lui empêcher un contact direct avec ma peau sinon ... Sinon ... Mon coeur inutile s'emballait tandis qu'il m'entrainait hors de la ruelle comme si nous n'étions pas censés être des ennemis mortels. Je marmonnais tandis que vous revenions dans une rue bondée.

"Lâches-moi ... Quand voudras-tu enfin me laisser tranquille ..."

Bien sûr il n'en fit rien et pourtant ... Pourtant je ne fis rien non plus pour m'écarter de cette sa prise. Il me pria de choisir un stand, lançant ensuite une blaque de très mauvais goût, même si le fait de tuer le vendeur pourrait me réjouir ... Je le fixai tandis qu'il éclatait de rire. Je serrai les dents, vexée qu'il me prenne si peu au sérieux.

"Ne me tentes pas Ezio ... Choisis ce que tu veux ... Le truc russe dont tu m'as parlé tout à l'heure sinon ..."

La mine renfrognée, je continuais à suivre Ezio qui me lâcha enfin pour passer commande au stand en question. Je restais un instant plantée là, au milieu des gens normaux et me rendis compte que plus rien ne me retenait. Le gardien avait le dos tourné, je m'éclipsai donc discrètement, me fondant dans la foule pour m'échapper. Etrangement, je me sentais un peu coupable de le planter alors qu'il était plutôt "gentil" avec moi. Je me réfugiais dans une autre ruelle déserte, m'asseyant à même le sol, ignorant la neige qui le recouvrait. Je me recroquevillai sur moi-même le temps que cette émotion décide de déserter mon coeur. J'enfouissais ma tête dans les genoux tandis que je sentis une présence autour de moi. Certainement que le gardien m'avait retrouvée ... Sans même lever les yeux, je m'adressais à lui.

"Mais pourquoi ... Pourquoi ... Pourquoi ..."


Je relevais enfin mon visage de porcelaine pour le fixer, commençant à décharger ma colère sur lui.

"Pourquoi ne me laisses-tu pas tranquille ? Que veux tu de moi ? Que je te tues comme les autres ? C'est ça ? Ou tu veux simplement ... "gratter" ... Laisses tomber ... Il n'y a plus rien de bon en moi ... Plus rien compris ! Je ... J'ai fait beaucoup trop de mal pour pouvoir être sauvée ... ON m'a fait beaucoup trop de mal ... Je ... Je ne suis pas ta "petite Alice" ..."

Une fois ma crise passée, je restais haletante, posant mon menton sur mes genoux tout en fixant le mur en face de moi. Pour "gratter", Ezio avait su le faire ...

code by lizzou × gifs by tumblr

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Alice_10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Le début de la fin ? [PV Alice Blake] Icon_minitime1
Revenir en haut Aller en bas

Le début de la fin ? [PV Alice Blake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Alice Cullen
» Alice Logan [validée]
» Mademoiselle Alice Hargreaves .
» Discussion [ Pv Alice Hatter] [X]
» That's because we share the same blood, Jude&Alice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom hearts reload  ::  :: Archives :: RP terminés-