Partagez|

Lunastre ☆ « I will save you, Lun… »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 14/12/2015
Pièces d'or : 150
Dream Traveller
Lunastre
MessageSujet: Lunastre ☆ « I will save you, Lun… » Lun 14 Déc - 23:02


Lunastre ☆

Some Informations ☆

Prénom : Anciennement Astre, il se renomme Lunastre (fusion de Lun et Astre)
Âge : 17 ans
Lieu de naissance : Losorod
Groupe : Civil
Arme : Aucune
Pouvoir :
Voyages dans les Rêves :
Lunastre possède un pouvoir particulier qui lui permet de se modéliser des Rêves (uniquement quand il dort) à partir de ce qu’il voit lorsqu’il est éveillé et de ce qu’il imagine. De temps à autres, il est en mesure de ramener des objets avec diverses capacités qu’il crée de ses Rêves. Son étrange magie lui donne aussi l’opportunité de se rendre dans les Rêves d’autrui (uniquement quand ceux-ci dorment). À l’inverse de la majorité des personnes, il reste parfaitement conscient dans ses Rêves et ceux des autres.
Parfois, ses Rêves prennent l’apparence d’un autre monde et il croit entendre quelqu’un l’appeler. Quand il se réveille, il se retrouve généralement dans cet autre monde. Néanmoins, cette capacité supplémentaire lui fait oublier peu à peu ses souvenirs. Halloween Town fait exception à la règle.
Race : Humain possédant deux Âmes / Cœurs




Character • Inside of me ☆

Que signifie vraiment la chance ou être chanceux ? La chance choisit-elle les gens et au contraire, elle décide d’en rejeter d’autres ? Fonctionne-t-elle sur une loi mathématique, physique ou sur du pur hasard ? Quoi que la chance soit, elle n’apprécie guère Lunastre et ce, depuis sa naissance. Le jeune garçon est né avec une malformation du cerveau, provoquant une maladie très rare appelée Syndrome de Kleine-Levin. En grandissant, le sujet a besoin de plus en plus de sommeil par jour, l’amenant parfois à s’endormir sans le vouloir…

Cette maladie explique notamment pourquoi Lunastre a l’air constamment endormi, arborant des grosses cernes sous les yeux, et que ses réactions sont très lentes. Des fois, il est tellement endormi qu’il ne s’aperçoit que trop tard qu’il est sorti dehors en pyjama, ce qui engendre des moqueries à son égard. Bien qu’il ne laisse rien paraître, il est vraiment blessé. Actuellement, son conta de sommeil atteint les seize heures. La plus grande peur de Lunastre s’avère être justement qu’un jour, il ait besoin de dormir vingt-quatre heures et qu’il ne puisse plus jamais se réveiller. Il cherche sans arrêt un médicament contre ce Syndrome, mais aucun n’a encore été trouvé.

Par ailleurs, à cause de sa maladie, l’adolescent n’a que très peu l’occasion de sortir. Il est donc souvent timide et mal à l’aise en présence de d’autres personnes. Il ne parvient pas du tout à leur parler et bafouille tout le temps. De plus, vivant quand même la grande majorité de sa vie dans ses Rêves, il a pris l’habitude d’être tout seul et supporte parfois vraiment mal d’être en compagnie d’autrui, voire même de ses amis. Néanmoins, il reste quelqu’un de très gentil et s’inquiète facilement pour les autres. La plupart de ses amis sont au courant de sa maladie qui provoque aussi ses humeurs changeantes.

En général, le ténébreux se montre assez discret, se contentant d’écouter ce qu’on lui raconte. Il parle très peu de lui, n’aimant pas vraiment évoquer son passé. Il est conscient de son étrange pouvoir et de temps à autres, via ses Rêves qu’il modélise comme il veut, il rapporte des objets à ses amis dans l’espoir de les réconforter. Son imagination débordante lui permet de fabriquer à peu près tout et n’importe quoi dans ses Rêves. De temps à autre, dans ses Rêves, il entend une voix qui l’appelle, mais il ne parvient jamais à l’atteindre.

Depuis la mort de son meilleur ami, le jeune Lunastre se retrouve parfois obligé de s’en remettre aux conseils des autres, et ce ne sont pas toujours les bonnes personnes. Il n’est jamais parvenu à différencier le bien du mal, mais il essaye d’aider les gens. Forcément, son incertitude constante intéresse quelques êtres abjects qui n’hésitent pas à se servir de lui en lui demandant de ramener des choses qui ne devraient jamais voir le jour. Toutefois, il n’ira jamais jusqu’à blesser qui que se soit. Si l’objet qu’il doit rapporter lui semble trop suspect ou dangereux, il abandonnera la mission.

Son but premier est de ramener son meilleur ami à la vie, mais également de découvrir à qui appartient la voix qu’il entend quelques fois quand ses Rêves l’envoient dans d’autres mondes. Si quelqu’un vient à se mettre en travers de son objectif, il cherchera toujours un moyen pacifique pour se « débarrasser » d’elle, et surtout, en restant calme. Son calme qui peut parfois être bien plus effrayant que son pouvoir lui-même. Oui, enfin… Encore faudrait-il qu’il réussisse à rester éveillé suffisamment longtemps pour atteindre son but. Un autre conseil précieux… N’essayez même pas de mettre la main sur son médaillon. Sinon, vous pourriez vraiment en pâtir lors de votre prochain sommeil…


Story • On the tracks of my past ☆
Connaissez-vous le Syndrome de Kleine-Levin ? C’est une maladie très rare, elle touche très peu de personnes, environ une pour un million. Il y a donc peu de chance d’en être atteint. Comment se caractérise-t-elle ? Par une malformation spécifique du cerveau qui provoque un sommeil de plus en plus important. Contrairement à certaines maladies, le Syndrome de Kleine-Levin n’est pas facilement détectable. On ne le découvre chez les patients que vers le début de l’adolescence, ou un peu plus tôt selon les cas. Le jeune Astre fait parti de ce faible pourcentage d’enfants nés avec cette malformation…

Âge : Enfance. Depuis ma naissance, mes parents étaient très protecteurs envers moi. Quand je n’étais pas à l’école, ils m’interdisaient de sortir dehors pour aller jouer avec mes amis. Ils craignaient qu’un accident m’arrive et qu’ils me perdent. Ils étaient vraiment effrayés à l’idée que je puisse mourir alors que je n’étais qu’un enfant à cause de cette maladie. À de nombreuses reprises, quelques camarades étaient venus frapper pour que je vienne les rejoindre. Mes parents les avaient complètement envoyés balader. Alors finalement, plus personne ne venait me voir…

Constamment privé de sortie, je passais ma vie chez moi soit à dormir… Au début, je ne rêvais que d’un banal monde entouré par la brume. J’avançais au hasard dans ce monde jusqu’à mon réveil. Toutefois, plus je découvrais de choses en tout genre, plus mon monde imaginaire se colorait et se modélisait. La brume disparaissait peu à peu, laissant place à des décors parfois irréalistes. J’avais vite remarqué que je restais conscient dans mes Rêves et que je pouvais réaliser l’impossible dans ceux-ci. J’avais l’impression qu’en échange de ma maladie, j’avais reçu la capacité ou le don de créer mes propres Rêves…

Soit à observer les autres s’amuser à l’extérieur. Cet extérieur inaccessible pour moi. Combien de fois avais-je supplié mentalement que quelqu’un vienne me libérer de cette prison infernale ? J’en avais assez de cette vie. Ce n’était même pas une vie. Non, j’étais le prisonnier de mes parents. Mais au moins, ils étaient rassurés en me voyant sage à la maison. « S’il vous plaît, sauvez-moi… » Un appel au secours que personne ne percevait à l’extérieur, ou que personne n’essayait d’entendre… Ils m’avaient abandonné à mon sort. Peut-être que c’était mieux ainsi. Enfermé chez moi, je ne causerai aucun ennui…

Jusqu’à ce qu’il se pointe. Un jeune garçon aux cheveux bruns et aux yeux bleu azur, arborant un drôle de pansement sur le nez, une simple veste noire juste posée sur ses épaules lui donnant un air de Superhéros… Je ne le connaissais pas très bien. Il venait d’arriver à l’école. Mais il me semblait qu’il s’appelait Lun. Malgré les conseils des autres enfants dans la rue, le brun s’approcha de la fenêtre à travers laquelle je les observais tous. Il souriait, un sourire confiant. Je le sentais. Lui, il pouvait me sauver ! Je me levai, posant ma main contre la vitre, les larmes aux yeux, tandis que Lun me fit signe de ne pas faire de bruit et de m’écarter.

Obéissant sagement, je m’éloignai de la fenêtre. Le garçon balança sa batte de baseball de toutes ses forces contre la vitre qui explosa en mille morceaux, attirant évidemment l’attention de mes parents qui se ruèrent dans le salon. Lun m’avait déjà entraîné dehors avec lui. Placé devant moi, les bras tendus en guise de défense, il défia mes parents :

« Astre est désormais mon prisonnier ! Si vous continuez de refuser à le laisser sortir, je ne vous le rendrai pas ! »

Paniqués à l’idée de me perdre, moi leur fils unique, mes parents cédèrent aussitôt. Caché derrière Lun, je pleurais de joie. Enfin ! J’étais libre de sortir ! Lun m’avait sauvé la vie ! Malheureusement, cette libération fut de courte durée car je m’endormis soudainement, sans prévenir. Impossible d’être tranquille cinq minutes avec ce Syndrome qui se réveille quand ça lui chante. Quelques heures plus tard, à mon réveil, la première personne que je vis n’était nulle autre que Lun. Il était en train de pleurer et de s’excuser car il n’était pas au courant de ma maladie. Je souris et le rassurai en lui disant que ce n’était pas grave parce qu’il m’avait secouru.

Âge : Neuf ans. Suite à cet évènement, mes parents me laissaient enfin sortir. Je passais beaucoup de temps avec mes amis. Cependant, j’étais surtout très proche d’un seul, et seulement un : Lun. Peu importe où je me rendais, il était toujours à mes côtés. À vrai dire, c’était plutôt lui qui m’emmenait partout. Il me montrait tous les lieux les plus extraordinaires de la ville. Par ailleurs, avec ce que je découvrais, mes Rêves s’enrichissaient. Mais je m’étais promis quelque chose de plus important. Tant que je serai avec Lun, je combattrai ma maladie. Je ne la laisserai pas gâcher mon temps avec lui. Lun, je le considérais comme mon meilleur ami et je ne voulais le perdre pour rien au monde.

Grâce à cette volonté de rester éveillé quand j’étais avec Lun, j’avais vraiment l’impression de surmonter mon Syndrome. Enfin… ça ne marchait pas à tous les coups, je le savais… Quelques fois, il m’arrivait de m’endormir, même en étant avec mon meilleur ami… Je m’en voulais de l’embêter avec ça… Sauf qu’au contraire, Lun profitait souvent de mes endormissements pour me faire quelques vacheries, dans le genre… dessins sur le visage ou déguisements ridicules… Ça le faisait rire. Toutefois, il ne m’abandonnait jamais. C’était toujours Lun qui me ramenait chez moi après que je me sois endormi.

Et pour ça, je lui devais vraiment beaucoup. J’étais terrifié à l’idée qu’il me laisse tomber un jour, par ennui. Sans lui, j’étais complètement perdu. Et je ne voulais pas retourner dans ma prison. Alors je cherchais constamment une solution, un médicament contre ma maladie, même si pour le moment, mes recherches restaient vaines. Un soir, après que je me sois endormi pour changer, Lun décida de passer la soirée et de dormir chez moi. Quand je me suis réveillé, je surpris Lun assis à la petite table de ma chambre. Il faisait je ne sais pas trop quoi avec un briquet, un morceau de charbon et une petite plaque de métal…

Me frottant les yeux et intrigué, je m’approchai pour voir ce qu’il faisait. Mon meilleur ami était en train de dessiner un étrange symbole dessus la plaque… Je penchai la tête sur le côté avec un air interrogatif, tandis que Lun terminait son dessin. Il tendit le morceau de métal rond devant lui avec un grand sourire rempli de fierté. Le symbole ressemblait à un cœur avec des sortes d’ailes devant… C’était joli et vraiment bien fait. Lun se retourna vers moi. Il prit une de mes mains et posa la plaque dedans.

« Je l’ai appelé ‘’ Love and Peace ‘’ ! C’est pour toi ! Une preuve de notre amitié ! Je ne te laisserai jamais tomber, meilleur ami ! »

J’avais les larmes aux yeux. Lun passa son bras autour de mes épaules et rigola. Moi, j’étais vraiment heureux de ce cadeau. Si bien que depuis, je le gardais toujours sur moi. Je ne voulais pas briser cette amitié. Je ne voulais pas perdre Lun. Personne ne pouvait me voler mon meilleur ami, personne. Ça avait fait rire Lun quand il s’aperçut que j’étais devenu un peu trop possessif, mais ça ne le dérangeait pas plus que ça. À cette époque, mon besoin de sommeil atteignait déjà douze heures par jour.

Le même soir, Lun me fit part du pouvoir héréditaire qu’il possédait. Comme ses parents, il était en mesure de manipuler les âmes. Il me demanda alors si je souhaitais échanger mon corps avec quelqu’un d’autre et ainsi, me débarrasser de ma maladie. Cette proposition me toucha beaucoup. C’était vraiment tentant, c’était certain. Mais j’étais sûr que Lun connaissait déjà ma réponse. Un refus. Permuter mon âme avec celle d’une autre personne reviendrait à donner ma maladie à un autre. Et je trouvais cette idée un peu horrible… En plus, je craignais que ma personnalité change à cause de cet échange. Toutefois, je remerciai Lun pour me l’avoir proposé.

Âge : Treize ans. Mon temps de sommeil avait encore augmenté pour atteindre les quatorze heures. Si mon conta continue d’augmenter au rythme d’une heure tous les deux ans… alors d’ici mes trente ans, j’atteindrai les vingt-quatre heures… et je ne me réveillerai plus… Je ne voulais pas qu’une telle chose arrive. Mais comment y remédier ? En l’espace de treize ans, je n’avais jamais trouvé de solution, aucun médicament. Mon seul remède était ma volonté de rester auprès de Lun. Mon meilleur ami savait que mon besoin de sommeil s’accentuait plus les années passaient. Il s’en rendait compte par lui-même. Et il ne pouvait rien y faire…

À Losorod, le 17 mars était un jour de fête. Le soir, les habitants se réunissaient dans les différents parcs des villes sous les deux lunes brillantes intensément dans le ciel nocturne. Lun était passé me chercher pour qu’on y aille ensemble. Oui, parce que pour que je puisse sortir, mon meilleur ami était obligé de venir jusqu’à chez moi, sinon mes parents ne me laissaient pas partir comme ça. Définitivement trop protecteurs, ceux-là… Ils n’avaient accordé leur confiance qu’à Lun, ce qui était déjà un exploit. Pour éviter de m’endormir durant la fête, j’avais dormi aussi longtemps que je pouvais, même si ça n’empêchait pas les endormissements imprévus. Quoi qu’il en soit, nous nous étions mis en chemin vers le parc de la ville.

La nuit était donc tombée quand nous approchions du parc. Je m’engageai sur le passage piéton qui me séparait de l’entrée du parc quand… je sombrai dans le brouillard des Rêves. Pile au même moment, une voiture déboucha de l’obscurité à toute vitesse. [ Passage en point de vue omniscient. ] Lun vit Astre en train de s’effondrer tandis que la voiture arrivait à toute vitesse. Réagissant au quart de tour, il se jette sur son meilleur ami et le repousse sur le trottoir, se retrouvant par la même occasion à la merci de la voiture. Le brun croisa le regard du conducteur qui appuya sur la pédale de frein, mais pas suffisamment à temps. La voiture heurta de plein fouet le garçon qui s’écroula sur le béton. Une marre de sang commença à se former…

Encore conscient malgré tout, Lun tendit désespérément sa main vers Astre. Des larmes se mirent à couler sur ses joues. Il ne pouvait pas l’abandonner, il le lui avait promis. Il serait toujours à ses côtés. Alors dans un dernier effort, usant de son pouvoir, il arracha son âme et l’envoya dans le corps du ténébreux. Cependant, n’ayant jamais fait ça avec sa propre âme, Lun reçut un contrecoup bien plus énorme qu’il ne le pensait. Il sombra dans l’inconscience et son âme passa en mode « sommeil »… Même s’il ne se réveillera pas avant quelques temps, il l’avait fait. Il n’avait pas complètement laissé tomber Astre. Il restera avec lui. Au loin, les sirènes des ambulances résonnaient… Elles venaient au secours des deux garçons. Mais il était trop tard pour Lun… [ Fin passage omniscient. ]

Sans savoir comment j’étais arrivé là, j’ouvris les yeux dans une chambre d’hôpital. Mes parents étaient assis tous les deux à côté du lit. Ma mère pleurait, les mains jointes, et mon père essayait de la consoler, en vain. Je me redressai sur le lit avec un air interrogatif. Le bruit attira leur attention et ils relevèrent la tête vers moi. Ma mère se leva d’un coup et me serra dans ses bras. Mais que s’était-il passé… ? Et où était Lun ? La dernière chose dont je me souvenais était que je traversais un passage piéton pour me rendre au parc… Après, c’était le trou noir. Pourtant, pourquoi avais-je tant envie de pleurer ? Ma mère me relâcha et se rassit, gardant toutefois sa main serrant la mienne.

« Lun… est mort… »

Cette nouvelle me fit l’effet d’un coup de poignard au cœur. Ce n’était pas possible… Pas Lun… Mes mains se crispèrent sur le lit et je me mordis la lèvre inférieure jusqu’au sang. Du sang se mit à couler le long de ma bouche. Je ne pouvais pas le croire… Lui, mourir… ? Non, elle mentait. Ce n’était rien d’autre qu’une mauvaise blague, qu’elle me faisait. Non ! Elle voulait me faire croire qu’il était décédé pour m’emprisonner à nouveau à la maison ! J’éclatais en sanglots. Au fond de moi, je savais désespérément qu’elle disait la vérité… Je me refusais juste à le croire… Entre deux sanglots, je soufflai un « Comment… ? », demandant à connaître le comment du pourquoi…

Ma mère me raconta toute l’histoire calmement. Je m’étais endormi en traversant, et Lun s’était sacrifié pour me sauver… Pourquoi… pourquoi avait-il fait ça… ? Tout était de ma faute… Si seulement Lun n’était jamais venu à mon secours quand j’étais petit… Il serait certainement en vie à l’heure qu’il était… Je ramenai mes genoux contre moi et enfouis ma tête entre mes bras, pleurant toujours plus fort. J’avais perdu mon meilleur ami… pour toujours… À cet instant, je remarquai une étrange marque noire sur ma main.

Pour une raison inconnue, elle me rappelait quelque chose. Elle ressemblait à un cœur, mais aussi à quelque chose que je connaissais bien… Je fouillai dans ma poche pour sortir le cadeau de Lun. Qu’est-ce que ça signifiait… ? Je ne m’étais pas trompé. Le dessin sur la plaque de métal était pratiquement similaire à la marque sur ma main. Je ne me souvenais pas m’être fait tatouer un tel symbole sur la main… Était-ce Lun qui l’avait fait juste avant de mourir… ? Je tentai de passer de l’eau dessus, afin de voir si elle s’effaçait. Mais rien. Elle restait. Je pris peur et cachai ma main sous la couette.

Par la suite, pour ne plus penser à cette marque bizarre, je me mis à la cacher sous des bandages. Je passais les jours suivants enfermé dans ma chambre dans l’obscurité totale. Je refusais de sortir de mon plein gré. Je ne bougeais plus de mon lit. La seule fois où j’étais sorti, c’était pour assister à l’enterrement de mon meilleur ami… Je ne mangeais presque plus. Et je restais emmitouflé dans ma couette. Je ne voulais voir personne, pas même mes parents, qui s’inquiétaient terriblement pour moi. Sans Lun, j’étais juste incapable de comprendre quoi que se soit par moi-même… J’étais perdu, je ne savais plus ce que je devais faire…

Le temps passa peu à peu, mais je ne parvenais pas à me ressaisir. Je m’égarais dans mes Rêves durant des journées entières. J’errais sans but à l’intérieur de ceux-ci. Lun était mort pour toujours… vraiment pour toujours… ? Une idée me traversa l’esprit et me réveilla brusquement. Je m’assis en sursaut dans mon lit, une main posée contre mon front. Dans ce monde où la magie existait, peut-être qu’une magie était capable de ramener les gens à la vie, non ? Si cette magie était réelle, je devais trouver la personne en mesure de la maîtriser !

Remotivé, je fis part à mes parents de mon désir de partir en voyage à la recherche d’une personne pouvant ramener Lun à la vie. Sauf que mes parents refusèrent catégoriquement de me laisser sortir à nouveau. Alors j’allais redevenir leur prisonnier maintenant que mon meilleur ami n’était plus là… ? Je devais l’abandonner… ? Abandonner la seule solution qu’il me restait pour le ramener… ? Non… Non… Ça ne pouvait pas juste se terminer comme ça… Énervé et désespéré, je remontai dans ma chambre. J’enfilai des vêtements noirs et légers, ainsi qu’une vieille cape en tissu par-dessus. J’attachai un ruban rouge à ma taille également. Fouillant dans mes affaires, je retrouvai le cadeau de mon meilleur ami…

Et un sourire se dessina sur mes lèvres tandis que je me remis à pleurer. « Lun… c’est toi qui m’as dit une fois que tu voulais partir en voyage avec moi… Je n’allais pas t’oublier… Bien sûr que tu vas venir. » C’était bien à la petite plaque de métal que je parlais. Dégotant un morceau de ficelle, je la transformai en médaillon et l’accrochai autour de mon cou. Puis, j’attendis que la nuit tombe et que les deux lunes se mettent à briller pour m’évader par la fenêtre de ma chambre… C’était la première fois que je prenais une décision par moi-même. C’était la première fois que je m’échappais seul, habillé comme un fugitif…

Âge : Quinze ans. Durant les premiers mois qui suivirent ma fuite, je ne m’éloignais pas ou très peu de chez moi, je ne quittais pas l’enceinte de la ville. Je voyais mes parents qui pleuraient à cause de ma disparition. Mais je ne reviendrai pas tant que je n’aurai pas trouvé la personne qu’il me fallait. Je dormais dehors et je me nourrissais grâce à la nourriture que je rapportais de mes Rêves. C’était vraiment pratique, ça. J’avais découvert que mes Rêves ne se limitaient à juste y rester conscient. Je pouvais ramener des objets dans la réalité à mon réveil.

Mais ce n’était pas tout ! Quelques fois, quand des habitants s’endormaient non loin de moi, je parvenais à intégrer leurs Rêves. Et j’avais les mêmes capacités que dans les miens. J’étais capable de remodéliser leurs Rêves. Si je souhaitais qu’ils fassent un agréable Rêve, je créais des choses biens. Mon pouvoir était bien plus incroyable que je ne le pensais, en fin de compte. Néanmoins, je ne parvins pas à trouver qui que se soit maîtrisant la magie de ramener les morts à la vie dans ma ville. Donc, je finis par décider de quitter la ville pour m’aventurer plus loin.

À l’extérieur des portes de la ville, le terrain était beaucoup, beaucoup plus hostile… D’autant plus que j’eue le plaisir de faire connaissance avec d’étranges créatures noires… Elles n’étaient pas très nombreuses et je pouvais leur échapper facilement. Mais la nuit, elles semblaient apparaître toujours plus. Cependant ! J’avais découvert leur point faible. Elles craignaient la lumière ! Sachant ça, le soir, je veillais à dormir dans un lieu très éclairé par les deux lunes. Je ne savais pas d’où venaient ces créatures. Peut-être avaient-elles toujours été là, en dehors de la ville…

À vrai dire, j’avais aussi de la chance. Mon temps de sommeil, élevé à quinze heures, je m’endormais souvent en journée. Et les monstres ne m’avaient jamais attaqué, alors que j’étais à leur merci. Je ne savais pas pourquoi, mais tant mieux pour moi. Peut-être que Lun me protégeait depuis les cieux… Oui, c’était certainement ça ! Mon meilleur ami ne m’avait pas abandonné, il veillait sur moi où que j’aille ! Il attendait que je trouve la personne qui le ramènerait auprès de moi ! Mais plus je m’enfonçais dans ces terres inconnues, plus il y avait ces étranges créatures…

Si nombreuses que deux ans plus tard, je fus forcé à rebrousser chemin, à contrecœur. Qu’est-ce qu’elles pouvaient être à la fin ? Que voulaient-elles ? Étaient-elles seulement vivantes ? On dirait qu’elles étaient attirées par quelque chose… bien que je ne sache pas quoi. Elles étaient vraiment effrayantes. « Lun, je suis désolé… je rentre pour voir si quelqu’un peut venir avec moi… mais je ne t’abandonne pas, je te le promets ! Je te sauverai ! » En revenant à la ville, non sans mal car je m’étais égaré à marcher au hasard, je découvris que la ville avait été envahie par ces créatures sombres. Je paniquais en les voyant bondir sur les gens et leur arracher quelque chose de lumineux. Maman ! Papa ! Je courus jusqu’à chez moi, malheureusement, mon Syndrome en décida autrement…

Dans mon Rêve, je ne reconnaissais pas le monde habituel que je créais. Devant moi s’étendait un monde obscur, complètement obscur… Où étais-je… ? Quel était cet endroit… ? Effrayé, je tentai de remodéliser ce Rêve, en vain. Que se passait-il… ? Ce fut alors que du coin de l’œil, j’aperçus l’ombre d’une personne, vêtue d’un grand manteau noir et dont le visage était caché par une capuche. Je ne vis qu’un sourire amusé sur ses lèvres avant qu’elle ne disparaisse. Mon cœur battait la chamade. Qui était-ce… ? Comment était-il entré dans mon Rêve… ? C’était impossible !

Une voix inconnue m’interpella alors, me faisant sursauter une nouvelle fois. Que… quoi encore ?! Qui était là ?! Mais la voix semblait plus douce, et elle se contentait de m’appeler. Je clignai des yeux, et commençai à avancer à tâtons dans ce monde inconnu. J’essayai de me diriger vers la provenance de la voix… Jusqu’à ce que le sol s’écroule sous mes pieds et je me réveillai d’un coup. En ouvrant les yeux, je découvris un autre monde ressemblant comme deux gouttes d’eau à celui de mon Rêve. Ce n’était pas… hein ? D’où… d’où venais-je déjà… ? Pourquoi n’arrivais-je pas à m’en rappeler… ? Je tremblais, tellement j’étais terrifié et perdu. Je pris mon médaillon entre mes mains et le serrai, appelant mon meilleur ami pour qu’il me rassure.

Malheureusement, je n’eus droit qu’à l’apparition de d’autres créatures noires. Oui, les mêmes créatures que dans… que de l’endroit d’où je venais… Je me surpris à pleurer, apeuré, alors que les monstres noirs bondissaient sur moi. Elles allaient m’engloutir… ! Ma mort était venue à moi aussi… ? Sans avoir pu sauver Lun… ? Une autre créature apparut et tua tous les êtres noirs qui s’attaquaient à moi. Je levai les yeux vers mon sauveur, pensant que c’était sûrement Lun, mais je l’échappai un cri mélangeant terreur et surprise. Un… un squelette vivant… !

« Qui… qui êtes-vous… ? Où… où suis-je… ? demande-je en bafouillant.
- Je m’appelle Jack, bienvenue à Halloween Town, la ville des horreurs ! Et toi, qui es-tu ? Je ne t’ai jamais vu par ici auparavant.
- Ah… je… »
Je m’arrêtai, réfléchissant quelques secondes : « Je m’appelle Lunastre… Je ne sais pas comment je suis arrivé ici… »

Lunastre… Ça sonnait vraiment bien… Je ne savais pas pourquoi je m’étais présenté avec ce prénom… et encore moins pourquoi j’avais choisi de fusionner mon prénom avec celui de mon meilleur ami… peut-être que je voulais lui faire un hommage jusqu’à ce qu’un jour, je puisse le ramener à la vie… encore faudrait-il que je trouve un moyen de rentrer chez moi aussi… non, plutôt que je commence par recouvrer mes souvenirs perdus… Et puis Halloween Town… je n’avais jamais entendu parler de cet endroit… la ville des horreurs… ? Ce nom ne m’inspirait guère confiance, tout comme cette obscurité…

Essuyant mes yeux avec ma cape, essayant de me calmer aussi, je reportai mon attention sur le dénommé Jack. Un squelette vivant… il colle plutôt bien avec cet endroit sinistre… des tombes, des citrouilles bizarres, des arbres charnues et sans feuille… des fantômes même… je frissonnai, resserrant mon étreinte sur mon médaillon. Le squelette, perplexe, s’enquit de savoir d’où je venais et comment j’étais venu. Je n’avais pas trop confiance en lui, malgré qu’il vienne de me sauver la vie… son apparence me terrifiait… Et sans Lun avec moi, je ne pouvais pas savoir si je devais l’écouter ou non…

Pourtant, je finis par lui raconter que l’endroit d’où je venais se faisait attaquer par les mêmes créatures noires qu’il avait tuées. Puis, que je m’étais endormi au milieu du champ de bataille… Dans mon Rêve, j’avais vu ce monde ainsi qu’une étrange personne vêtue d’un manteau noire et finalement, je m’étais réveillé ici et que je n’arrivais plus à me souvenir d’exactement comment était l’endroit où je vivais… Jack sembla plisser les yeux, ce qui me provoqua un nouveau frisson de peur. Il déclara alors que mon monde était probablement détruit à l’heure actuelle. J’ouvris de grands yeux, ne comprenant absolument pas.

« Il est possible que tu aies vu un membre de la Confrérie Obscure dans ton Rêve. C’est un groupe de personnes qui cherche à s’emparer des Princesses des Cœurs pour ouvrir le Kingdom Hearts. Pour les arrêter, le Roi Mickey a formé les Gardiens qui protègent ces Princesses. Quant à ces créatures noires… elles sont appelées Sans-cœur. Elles se nourrissent du cœur lumineux des gens et vivent dans les Ténèbres. »

Hein… ? Je n’étais pas sûr d’avoir tout compris. Voire pas du tout, à vrai dire. C’était juste incohérent. Était-ce parce que j’avais passé une partie de mon enfance enfermée chez moi que tout ça me semblait illogique… ? Halloween Town était un autre monde comme parallèle au mien… ? L’ombre que j’aie vu dans mon Rêve serait un ennemi… ? Au fond, tout cela m’importait peu… Je relâchai la pression sur mon médaillon et regardai le symbole dessiné dessus. Sans même avoir besoin de penser quoi que se soit, je me mis à pleurer. Moi, je voulais juste ramener Lun à la vie… Mais pour y parvenir, il fallait que je trouve une personne capable de faire revivre les morts… Et maintenant un nouveau problème s’ajoutait… comment pouvais-je rentrer chez moi si je ne me rappelais même plus où je vivais… ? Était-ce un effet secondaire de ce voyage à travers mon Rêve… ? Je levai les yeux vers le ciel qui n’arborait qu’une seule lune. Un détail qui me frappa sans que je ne comprenne pourquoi.

Le squelette nommé Jack me proposa alors son aide pour retrouver ma mémoire. Il me dit également que je pouvais rester à Halloween Town autant que je voulais… Malgré ma méfiance, je le remerciai… « Lun… s’il te plaît, patiente un peu… je te ramènerai bientôt, crois-moi… »

Âge : Dix-sept ans. Ah… ces deux années étaient passées plus vite que je ne l’avais imaginé… Halloween Town était une ville vraiment étrange… La plupart des habitants étaient bizarres… Mais ce monde était amusant. J’étais sûr que Lun serait heureux de visiter un tel endroit. Alors quand je le ramènerai, je serai obligé de le présenter à Jack et aux autres ! Ah… oui… je n’ai pas encore retrouvé mes souvenirs… ni même une personne maîtrisant la magie de faire revivre les morts… Et mon fichu Syndrome, lui, continue d’augmenter mon besoin de sommeil, si bien que j’ai atteint les seize heures maintenant… Je ne veux pas ne plus jamais me réveiller… Je dois ramener Lun d’abord… ! Il faut que je trouve un médicament contre cette maladie aussi !


Behind the Screen ☆

Coucou tout le monde ! ~ Pour ceux qui ne l’auraient pas encore deviné, c’est Hiro. Oui, oui, le gamin qui vient de San Fransokyo. Je sais que quelques personnes… beaucoup de personnes étaient déjà au courant pour l’arrivée de ce DC. Je n’avais donné que les grandes lignes et jamais dit à quiconque comment il s’appellerait, donc au final, il reste une assez grande surprise, je suppose, enfin j’espère !

En vrai, ça fait un petit moment que je réfléchis à ce DC, si bien qu’il a dû avoir six versions différentes avant que je me décide définitivement. Et au final, je m’aperçois que je n’ai pas respecté la règle n°1 que je m’étais fixée, c’est triste. Lunastre était un Perso’ sensé servir d’hommage à mon tout premier Perso’ humain (Astre). Techniquement, il aurait dû reprendre des éléments de l’histoire de base d’Astre en restant différente de celle-ci. Sauf qu’au final, Astre et Lunastre sont complètement distincts l’un de l’autre.

De plus, Silencia, la meilleure amie d’Astre a été remplacée par Lun car sinon, ça aurait été chiant au réveil de l’âme de Lun (imaginez l’âme d’une fille qui vit avec l’âme et dans le corps d’un gars…). Au final, mon hommage est un échec. Mais je me dis qu’au fond, ce n’est peut-être pas plus mal comme ça. Si j’avais refait Astre… je doute que j’aurais pu le jouer. Après tout, Astre n’a pas été créé à une merveilleuse époque de ma vie.

Toutefois, même pour moi, certains détails de cette histoire (comme la voix dans ses rêves qui l’appelle et pourquoi) me sont encore inconnus. Peut-être qu’il s’agit de Lun qui essaye de se réveiller… bah je ne sais pas et je verrai bien ! C’est plus drôle comme ça ~ Néanmoins, je sais déjà à quoi correspond la marque sur sa main (oui, celle que j’ai évoquée à un moment et que je n’ai plus mentionnée après !).

Normalement, la mort de Lun (comme celle de Silencia dans l’histoire originale) aurait dû faire tourner Lunastre vers les Citoyens des Ténèbres. Mais après réflexion sur son caractère, j’ai trouvé qu’il convenait mieux chez les Civils (c’est cool, les Civils aussi en vrai). Voilà ! Euh… Pour ceux qui auraient un doute éventuel, Lun se prononce bien Lune, puisqu’en fait, il s’appelle Lune, mais j’ai retiré le « e » pour l’originalité ~~ (vive l’originalité, ouiiii…) Et puis, je n’ai rien d’autre à dire, en fait. Si ce n’est que j’ai bien relu et réaccepté le règlement x’) (et j’ai mes deux RPs !)

Informations à remplir ☆

▬ Sion / Creasion / Ross ♫ Senyuu = Lunastre ♣ Civil {PRIS}

Parce que oui, ce type a trois prénoms, même si Ross est le principal utilisé. Personnellement, en avatar, j’utiliserai surtout l’apparence qu’il a quand il se surnomme Creasion. Quant à Lun, c’est Crea de Senyuu aussi (juste pour vous faire une idée d’à quoi il ressemble, c’est le garçon qui dort avec Sion sur l’image en haut).

A-Lice | Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 742
Date d'inscription : 19/11/2015
Age du joueur : 26
Pièces d'or : 273
Puppet Master
Alice Blake
MessageSujet: Re: Lunastre ☆ « I will save you, Lun… » Lun 14 Déc - 23:10
Re-bienvenue à toi

Ton personnage me semble fort intéressant *^*

Un civil ~ Peut-être bon à recruter pour le camp de Maléfique ~

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lunastre ☆ « I will save you, Lun… » Lun 14 Déc - 23:16
Well, re-welcome ! ^^
J'aime beaucoup ton perso ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 1537
Date d'inscription : 01/05/2015
Age du joueur : 23
Pièces d'or : 5645
Admin suprême
Moogle
MessageSujet: Re: Lunastre ☆ « I will save you, Lun… » Lun 14 Déc - 23:35
Re bienvenue à toi par ici mon chou !!

J'ai hâte de voir un peu ce nouveau personnage tiens *^*. Je te corrige demain sans faute promis ! ♥

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Moogle Style
Kupo kupo kupo kupo kupo, kupo kupo kupo kupo kupo kupo kupo kupo. Kupo kupo kupo kupo kupo kupo kupo, kupo kupo kupo kupo kupo kupo ! Oppa kupo style !


Florissone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://k-h-reload.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lunastre ☆ « I will save you, Lun… » Lun 14 Déc - 23:47
Re bienvenu Hiro ^^

Ton perso à l'air tout aussi chou qu'intéressant hâte de voir ce qui nous réserve en attendant je vais un peu lire ta fiche pour découvrir tout ça ^^ en espérant que tu t'amuses toujours autant ^^
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 14/12/2015
Pièces d'or : 150
Dream Traveller
Lunastre
MessageSujet: Re: Lunastre ☆ « I will save you, Lun… » Mar 15 Déc - 0:41
Merci à vous tous ! C’est grâce à tous vos encouragements que j’ai pu le terminer car je n’étais vraiment pas sûr de moi du tout en le créant D= Alors vraiment merci ☆ ♥

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

« I will save you, Lun… I promise… I will bring you back… »


Mici Elsa ♥

Lunastre - Thème « Yodaka no Hoshi »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 532
Date d'inscription : 10/09/2015
Age du joueur : 23
Pièces d'or : 260
Noise Filter
Neku Sakuraba
MessageSujet: Re: Lunastre ☆ « I will save you, Lun… » Mar 15 Déc - 10:21
Aha je manque à tous mes devoirs...Re-bienvenue Hiro/Lun!

Alala, tu sais très bien ce que je pense de ton perso, mais gravons ça dans le marbre...Je l'adore *^* C'est simple, j'ai toujours eu un petit faible pour les mages des rêves, alors tu pouvais que faire mouche Razz 

Bon évidemment, cela veut dire que tu vas t'attirer l'attention et la curiosité d'un certain simili que je ne nommerais pas...~

J'ai hate de la voir en rp, tiens!

Bon courage pour ta validation et amuse-toi bien avec lui Wink

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Neku se sociabilise en #ff3300 - Emptiness and - Spirits - ]I got no time
« If I don't Clash, I don't Change ! The World ends at my borders and the best moments slip away! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 1564
Date d'inscription : 15/10/2015
Age du joueur : 20
Pièces d'or : 601
MessageSujet: Re: Lunastre ☆ « I will save you, Lun… » Mar 15 Déc - 13:16
Trop mimi ta bannière ! On a envie de lui faire un câlin >.<

En tout cas re-bienvenue. Ton personnage à l'air fort intéressant surtout avec ses pouvoirs :3
Bon courage pour la validation !

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

~ Don't ever take a single second to breathe, they're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave. Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all.
I am alive I'm just playing dead. I'm going to say what should have never been said.The giants of the world crashing down. The end is near I hear the trumpets sound. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 1537
Date d'inscription : 01/05/2015
Age du joueur : 23
Pièces d'or : 5645
Admin suprême
Moogle
MessageSujet: Re: Lunastre ☆ « I will save you, Lun… » Mar 15 Déc - 21:39



Félicitations Lunastre !
Coucou toi !!

Alors là je dois dire que tu m’as vraiment impressionné avec ce personnage ! L’histoire est vraiment très touchante sans parler du personnage en lui-même ! Le fait qu’il est l’âme de son meilleur ami à l’intérieur de lui je trouve ça tellement chou ! En bref j’adore ton personnage il n’y a rien à en redire ! Par contre pour le voyage entre les monde il va utiliser les rêves c’est bien ça ? J’ai peut être mal compris x). Mais si ce n’est pas le cas il va falloir voir à lui trouver un moyen de transport hein Wink. Je compte sur toi ! En attendant tout est bon je n’ai vraiment rien à en redire, tu as vraiment bien bossé sur le personnage ça se voit ! Du coup je t’annonce ta validation illico et je te souhaite de bien t’amuser avec le petit ! ~

Bravo à toi ! Tu as réussis a terminé ta fiche avec brio et tu es maintenant validé ! Ton aventure va enfin pouvoir commencer ! Mais avant ça nous avons quelques indications à te donner. N’oublie pas de créer ta fiche de lien ici au cas où des personnes souhaiteraient se lier à ton personnage ! Surtout n'oublie pas de créer ta fiche d'activité RP, c'est obligatoire et très important, sans ça tu pourrais être supprimé si tu ne la met pas à jour ! C'est ici que ça se passe ! Tu peux, si tu le souhaite, demander un rang spécial à cet endroit-là. Histoire que tu sois unique tu vois ! Et puis enfin si tu veux des partenaires pour tes RP rien de mieux que de venir le faire ici. Si tu as la moindre question ou la moindre hésitation demande à un des admins, ne t’en fait pas on ne mord pas, du moins pas souvent ~ Puis si le cœur t’en dis viens te défouler dans le flood qui se trouve juste . Encore bravo pour ta validation et amuse-toi bien sur Kingdom Hearts Reload !

© Narja - Never-Utopia

▬▬▬▬▬▬ KINGDOM HEARTS RELOAD ▬▬▬▬▬▬

Moogle Style
Kupo kupo kupo kupo kupo, kupo kupo kupo kupo kupo kupo kupo kupo. Kupo kupo kupo kupo kupo kupo kupo, kupo kupo kupo kupo kupo kupo ! Oppa kupo style !


Florissone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://k-h-reload.forumactif.org
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lunastre ☆ « I will save you, Lun… »
Revenir en haut Aller en bas

Lunastre ☆ « I will save you, Lun… »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» [Mécanisme] Système de fichiers save et MAJ du jeu
» Save the last Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom hearts reload  ::  :: Identification :: Fiches validés-